En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien de contaminés par le Coronavirus, maintenant nommé : COVID-19 ? Des chiffres médicaux, politiques, économiques ou financiers ?

02.

Mutuelles de santé : l‘UFC-Que choisir alerte sur la hausse des tarifs mais se garde d’en donner la raison

03.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

04.

Des soldats israéliens dupés par la ruse téléphonique des fausses femmes du Hamas

05.

Daniel Markovits : “L’élitisme managérial a tué les classes moyennes.”

06.

L’hiver noir du macronisme : quels lendemains pour LREM ?

07.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Mal nommer les choses : Emmanuel Macron en plein vertige camusien face aux députés LREM

03.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

04.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

05.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

06.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

03.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

06.

Panorama 2070 : ce qu’on sait faire, ce qu’on pourrait apprendre à faire et ce qu’on ne pourra pas faire pour gérer les impacts du dérèglement climatique

ça vient d'être publié
décryptage > Société
Je t’aime moi non plus

Liaison fatale : avoir ou ne plus avoir un smartphone, telle est la question

il y a 3 min 33 sec
décryptage > Politique
Les entrepreneurs parlent aux Français

La vertu française, un puritanisme venu d’ailleurs ? Liberté française ubérisée ?

il y a 15 heures 21 min
pépites > Société
Mobilisation
Appel des taxis parisiens à manifester vendredi devant la Gare de Lyon
il y a 16 heures 24 min
light > Sport
Solidarité
Racisme : le monde du football apporte son soutien à Moussa Marega
il y a 17 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Evguénie Sokolov, une pièce de théatre d'après le conte de Serge Gainsbourg

il y a 18 heures 6 min
pépites > International
Chevaux de Troie
Des soldats israéliens dupés par la ruse téléphonique des fausses femmes du Hamas
il y a 19 heures 50 min
décryptage > Environnement
Écologiste de plus en plus radicale

Écologie : vers un joli totalitarisme à visage humain

il y a 20 heures 57 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Signal, enfin une messagerie réellement cryptée pour protéger vos messages ?
il y a 22 heures 16 min
décryptage > Politique
Dure traversée de l'hiver ?

L’hiver noir du macronisme : quels lendemains pour LREM ?

il y a 22 heures 53 min
décryptage > Politique
Discours présidentiel

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

il y a 23 heures 29 min
décryptage > Politique
Post Griveaux

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

il y a 31 min 24 sec
pépites > Terrorisme
Enquête
Allemagne : Le gouvernement condamne des projets d’attentats « effrayants » contre plusieurs mosquées
il y a 15 heures 46 min
pépites > International
Coronavirus
Le marathon de Tokyo annulé pour les amateurs
il y a 16 heures 50 min
Quel avenir pour la viande classique?
Steak in vitro, insectes,: quelle viande mangerons-nous demain?
il y a 17 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Minute antique", des excellentes courtes chroniques

il y a 18 heures 21 min
pépite vidéo > Politique
Affaire Griveaux
Juan Branco: "J'ai accompagné Piotr Pavlenski en tant qu'avocat et je continue à le faire"
il y a 20 heures 25 min
décryptage > International
Chiffre mensonger

Combien de contaminés par le Coronavirus, maintenant nommé : COVID-19 ? Des chiffres médicaux, politiques, économiques ou financiers ?

il y a 21 heures 26 min
décryptage > Politique
Rappel à l'ordre

Concurrence : quand Mario Monti rappelle sèchement aux Etats de l’UE leurs propres responsabilités dans l’absence de champions industriels européens

il y a 22 heures 37 min
décryptage > Economie
Disparition des classes moyennes ?

Daniel Markovits : “L’élitisme managérial a tué les classes moyennes.”

il y a 23 heures 19 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Mutuelles de santé : l‘UFC-Que choisir alerte sur la hausse des tarifs mais se garde d’en donner la raison

il y a 1 jour 29 min
© Reuters
© Reuters
A la barre

Affaire des primes : Claude Guéant s'est justifié ce jeudi d'avoir puisé dans les frais d'enquête de la police

Publié le 01 octobre 2015
L'ex ministre de l’intérieur et l'ancien directeur de la police Michel Gaudin ont précisé jeudi leurs axes de défense au procès des primes en liquide du ministère de l'Intérieur.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'ex ministre de l’intérieur et l'ancien directeur de la police Michel Gaudin ont précisé jeudi leurs axes de défense au procès des primes en liquide du ministère de l'Intérieur.

L’ancien ministre de l’intérieur est jugé depuis lundi avec quatre autres prévenus dans l’affaire des primes qu’ils ont perçues de 2002 à 2004, du temps où M. Guéant était directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy au ministère de l’intérieur. Claude Guéant est soupçonné de s’être fait remettre durant cette période 210 000 euros issus de fonds de la police "à des seules fins d’enrichissement personnel".

"Nous avons fait avec Claude Guéant des travaux considérables, dans le sens, notamment, d'une moralisation de l'utilisation des deniers publics", a expliqué au tribunal Michel Gaudin, ce jeudi. L'ancien directeur général de la police nationale (DGPN) répond de détournement de 210.000 euros de fonds publics entre 2002 et 2004. M. Guéant, à l'époque directeur de cabinet du ministre de l'Intérieur, Nicolas Sarkozy, de complicité et de recel. Trois autres anciens membres du cabinet sont aussi poursuivis pour recel. Pour le parquet, les prévenus ont indûment ponctionné la caisse des "frais d'enquête et de surveillance" (FES).

"La matérialité des faits n'est pas contestée par les prévenus. Elle résulte des aveux des intéressés", a rappelé la présidente Bénédicte de Perthuis en début d'audience. M. Guéant a gardé pour lui quelque 5 000 euros par mois, avec lesquels il a acheté, entre autres, de l'électroménager. "C'était mon supérieur hiérarchique, justifie M. Gaudin. Il me demandait des fonds, je les débloquais sans savoir leur destination."

L'ex-directeur de cabinet du ministre Nicolas Sarkozy faisait allusion aux Indemnités de sujétions particulières (ISP) mises en place en 2002 par l'ancien Premier ministre Lionel Jospin pour compenser les primes de cabinet jusqu'alors financées par les fonds spéciaux de Matignon, supprimés en 2001. A l'audience, Claude Guéant a expliqué qu'avant la réforme, les primes de cabinet au ministère de l'Intérieur étaient alimentées à la fois par les fonds spéciaux et par les FES et que la mise en place des ISP n'avait pas compensé leur montant. "Matignon n'a pas pris en compte la part d'indemnité prise sur les frais d'enquête et de surveillance. Il n'a pas traité le ministère de l'Intérieur comme les autres ministères car il savait qu'on se débrouillerait", a-t-il avancé.

"A mon cabinet, je me suis aperçu que la note de Claude Guéant de 1998 n'était pas appliquée", a-t-il lancé, renvoyant la balle dans le camp de son prédécesseur. En effet, lorsqu'il était lui-même directeur de la police nationale, Claude Guéant avait édité une note dans laquelle il spécifiait "qu'en aucun cas, ces crédits (FES) ne doivent être considérés comme permettant d'alimenter un régime indemnitaire". Or, c'est précisément ce que la justice lui reproche d'avoir fait. "Je n'ai donc pas touché à ces fonds (FES) qui étaient de 1,4 million d'euros à mon arrivée et de 5,4 millions d'euros à mon départ", a affirmé M. Gaudin.

Vu sur : Lu sur Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien de contaminés par le Coronavirus, maintenant nommé : COVID-19 ? Des chiffres médicaux, politiques, économiques ou financiers ?

02.

Mutuelles de santé : l‘UFC-Que choisir alerte sur la hausse des tarifs mais se garde d’en donner la raison

03.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

04.

Des soldats israéliens dupés par la ruse téléphonique des fausses femmes du Hamas

05.

Daniel Markovits : “L’élitisme managérial a tué les classes moyennes.”

06.

L’hiver noir du macronisme : quels lendemains pour LREM ?

07.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Mal nommer les choses : Emmanuel Macron en plein vertige camusien face aux députés LREM

03.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

04.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

05.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

06.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

03.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

06.

Panorama 2070 : ce qu’on sait faire, ce qu’on pourrait apprendre à faire et ce qu’on ne pourra pas faire pour gérer les impacts du dérèglement climatique

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 04/10/2015 - 20:41
Ah, pour moraliser l'utilsation des deniers publics
il a moralisé, le pote à Sarko-le-tricheur...Décidément, dans l'entourage de ce dernier gravitent des gens très louches, Balkany, Levy, Guéant...