En direct
Best of
Best Of
En direct
© Reuters/ jacky Naegelen
C'est parti !
Logements sociaux : Patrick Kanner part à la chasse aux HLM et commence par Ormesson-sur-Marne
Publié le 25 septembre 2015
Cette petite ville compte 10 000 habitants et seulement 1,7% de logements sociaux, soit 20 fois moins que le taux minimum prévu par la SRU.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Cette petite ville compte 10 000 habitants et seulement 1,7% de logements sociaux, soit 20 fois moins que le taux minimum prévu par la SRU.

Comme annoncé récemment, le ministre de la Ville Patrick Kanner se rendra dans la commune d'Ormesson-sur-Marne ce vendredi pour expliquer à sa direction que l'État compte exercer le droit de préemption et l'obliger à construire des logements sociaux supplémentaires. Cette petite ville du Val-de-Marne compte 10 000 habitants et seulement 1,7% de logements sociaux, soit 20 fois moins que le taux minimum prévu par la Loi relative à la solidarité et au renouvellement urbains (SRU).  Celle-ci requiert en effet un minimum de 20% de logements sociaux pour une commune de 3500 habitants.

"Nous avons repéré un terrain qui appartient en partie à l'État et à des privés que nous allons contacter. Nous allons y construire environ 500 logements et mon objectif et qu'il y en ait 200 qui soient réservés à un public prioritaire. 70% des Français sont éligibles aux logements sociaux" a déclaré le ministre de la Ville se voulant rassurant pour les voisins inquiets : "L'image du logement social avec des grandes tours de plusieurs étages, c'est terminé. Aujourd'hui, nous faisons des HLM dans des bâtiments qui font deux ou trois étages, parfaitement équilibrés sur le plan énergétique". Selon Patrick Kanner, une trentaine de villes préfèrent payer des amendes que construire des logements sociaux. "J'aurai la liste" a-t-il averti.

Surprise de cette décision, la maire (LR) de la commune Marie-Christine Ségui a affirmé ne pas être contre la construction de logements sociaux. Selon elle, c'est même l'Etat qui serait responsable de cette situation. "Je suis moi-même allée au ministère du Logement pour expliquer la situation de ma commune et demander à l'État de m'aider" a-t-elle expliqué, précisant que l'Etat "gèle les terrains qui peuvent être rétrocédés aux maires".

Vu sur : Lu sur RTL
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
02.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
03.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
04.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
05.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
06.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
07.
Electricité : le record de production par les éoliennes battu le 14 mars est un faux espoir
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
04.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
05.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
06.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 26/09/2015 - 00:56
70% des Français éligibles aux logements sociaux...
Et bientôt 100% avec le nivellement gauchiste par le bas...le paradis socialiste: une France pleine de logements sociaux...ah non, tiens! Des logements socialistes, avec une télé socialiste, des écoles socialistes, des journaux socialistes, des taxes socialistes, plein de chômeurs socialistes partout...le bonheur, quoi!...
lafronde
- 25/09/2015 - 23:16
Lois SRU Duflot, entre gabegie et tyrannie !
Pour un Etat surendetté, il serait trop simple d'optimiser la dépense publique pour le logement. Vendre le foncier cher, pour se désendetter, ou encore doter le logement social de terrains deux fois plus vastes.
Le Gouvernement ne poursuit pas un objectif de bonne gestion, mais un but politique. Aller contre le sens du marché immobilier, contre le voeux de la société civile. Vous avez cherché refuge dans un coin tranquille ? Allez un zeste de logement SRU Duflot dans votre commune, histoire de vous rappeler l'idéal républicain u vivre-ensmble. La prochaine fois vous tenterez de fuir la mixité SRU Gayssot-Duflot vous irez en camp de travail d'intérêt général, pour votre rééducation au maoîsme anti-raciste !
Alain Proviste
- 25/09/2015 - 16:35
Le visage hideux...
...du multiculturalisme totalitaire : On va vous imposer le "vivre ensemble". Et prière d'aimer ça.