En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Au tableau

Rentrée scolaire : Najat Vallaud-Belkacem écrit aux parents d'élèves alors que 2015 est l'année des nouveautés

Publié le 01 septembre 2015
Le retour à l'école se fera ce mardi 1er septembre pour plus de 12 millions d'élèves. Dans cette missive, la ministre défend les nouveautés de la rentrée, mais aussi celles qui entreront en vigueur l'année prochaine, notamment la déjà célèbre réforme du collège.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le retour à l'école se fera ce mardi 1er septembre pour plus de 12 millions d'élèves. Dans cette missive, la ministre défend les nouveautés de la rentrée, mais aussi celles qui entreront en vigueur l'année prochaine, notamment la déjà célèbre réforme du collège.

Le réveil a déjà sonné et les cartables sont prêts. Bientôt, plus de 12 millions d'élèves vont reprendre le chemin de l'école. Pour Najat Vallaud-Belkacem c'est la première rentrée en tant que ministre de l'Education. Cette dernière, malgré les critiques, avance, sûre de son fait. Pour rassurer les parents, elle a même pris sa plus belle plume pour leur écrire. Cette missive de deux pages sera diffusée dans les établissements, rapporte Le Progrès, qui publie des extraits du document. Najat Vallaud-Belkacem y défend les nouveautés de la rentrée, mais aussi celles qui entreront en vigueur l'année prochaine, notamment la déjà célèbre réforme du collège.

A lire aussi : Rentrée scolaire : pourquoi le big bang qui pourrait vraiment changer l’Education nationale dépasse de très loin ce que l’école peut faire à elle seule

La ministre évoque la réforme du collège qui, selon elle, "sera soigneusement préparée". Dans sa lettre, Najat Vallaud-Belkacem met en avant la "refondation d’une école recentrée sur l’acquisition des savoirs fondamentaux". "Faire progresser les élèves, c’est le sens de la réforme des rythmes éducatifs, (...) c’est la finalité du nouveau programme de l’école maternelle, (...), c’est l’exigence qui aura présidé à la réforme du collège", écrit la ministre. Elle l'assure, cette dernière réforme, qui a défrayé la chronique pendant de longues semaines au printemps, "sera soigneusement préparée, avec les enseignants, pendant toute l’année à venir en vue de son entrée en vigueur à la rentrée 2016". Najat Vallaud-Belkacem rappelle également aux parents qu'ils sont invités à signer une "charte de la laïcité à l'école".

2015 est l'année des nouveautés : si la réforme du collège ne va être que testée dans certaines villes, en revanche, la "morale laïque", la réforme des ZEP et enfin la maternelle recentrée sur son "cycle" seront au programme. Alors, au tableau !

 

 

Vu sur : Lu sur Europe 1
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

02.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

03.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

04.

Lateticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

05.

Le général iranien Qassem Souleimani, maître de guerre sur le front syro-irakien

06.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

07.

Psychogénéalogie : comment les générations familiales qui nous précèdent laissent leur empreinte sur notre identité

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

05.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

06.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deudeuche
- 01/09/2015 - 20:32
elle a avalé un clown
La Najat.
hibernato
- 01/09/2015 - 14:59
Vite une collecte pour lui offrir un Aller Simple vers Casa
En "Business" pour qu'elle n'est pas de soucis de surcharge bagage et avec menu halal
Mario
- 01/09/2015 - 12:30
elle continue le detricotage
elle continue le detricotage de l'héritage ou ce qui reste de l'héritage de nos ancêtres .
Je me considère comme conservateur dans le sens ou je conserve ce qui fonctionne et change ce qui ne va pas .
Avec des gens comme belkacem, la France, et depuis longtemps ,détruit ce qui marchent et développe ce qui ne fonctionnent pas . 50 ans que l'on fait du progressisme dans l'éducation et le résultat est désespérant.