En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Santé
Victimes indirectes
Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé
il y a 7 heures 30 min
pépite vidéo > International
Embrasement
Mort de George Floyd : Des manifestations éclatent dans tous les Etats-Unis
il y a 8 heures 28 min
light > People
Recherche
Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"
il y a 9 heures 9 min
pépite vidéo > Politique
Débat
Eric Zemmour face à Michel Onfray : retrouvez leur débat sur l'avenir de la gauche en France
il y a 10 heures 47 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Jonas Fink, le libraire de Prague" : romance dérisoire, triste printemps, mais très bonne BD

il y a 11 heures 15 min
décryptage > Environnement
Transition

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

il y a 12 heures 49 min
décryptage > Politique
Monde d'après

Le "rebranding" de la "marque"Macron, opération à risque

il y a 13 heures 26 min
décryptage > High-tech
Bienfaits

Pourquoi les jeux vidéo sont (aussi) un moyen essentiel pour les enfants de garder des liens sociaux

il y a 13 heures 55 min
décryptage > Economie
Etat stratège

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

il y a 14 heures 22 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

il y a 14 heures 45 min
pépites > Société
Fin de vie
Meurthe-et-Moselle : une centenaire en grève de la faim pour obtenir "le droit de mourir"
il y a 8 heures 1 min
pépites > Société
Fin de l'accalmie
Déconfinement : la Sécurité routière s'inquiète d'une surmortalité "alarmante"
il y a 8 heures 50 min
light > People
Rétrogradage
Kylie Jenner accusée d'avoir menti sur sa fortune : "Forbes" la retire de sa liste des milliardaires
il y a 9 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"Sapiens", un livre formidablement intéressant et enrichissant

il y a 11 heures 13 min
décryptage > Economie
Rien ne change

L’épuisement du petit patron français devant la relance de l’activité…

il y a 12 heures 40 min
décryptage > International
Civilisation des algorithmes

Trump contre la Silicon Valley : la guerre culturelle féroce qui nous concerne beaucoup plus qu’on ne le croit

il y a 13 heures 13 min
décryptage > Politique
Angles morts

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

il y a 13 heures 40 min
décryptage > International
Nouvelle guerre froide ?

Le plan secret de la Chine pour tenter de restaurer son image (et gagner la bataille de la propagande)

il y a 14 heures 10 min
décryptage > Santé
Équation à inconnues multiples

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

il y a 14 heures 35 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne
il y a 14 heures 46 min
Placard doré

SNCF : un cadre supérieur payé à ne rien faire depuis 12 ans

Publié le 13 août 2015
Depuis 2003, ce salarié attend une affectation et n'a pas été astreint au bureau.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Depuis 2003, ce salarié attend une affectation et n'a pas été astreint au bureau.

5 496,69 euros brut à ne rien faire. C'est une historie assez invraisemblable que Le Point relate ce jeudi. Charles Simon, un cadre supérieur de la SNCF, touche son plein salaire alors qu'il n'occupe aucun poste. En effet, il attend depuis douze ans une affectation, et n'a pas été astreint au bureau. 

Ce salarié touche donc toujours son revenu à taux plein, à laquelle s'ajoutent une indemnité de résidence, une prime de gestion, et une carte pour voyager en train gratuitement. L'honne, âgé de 55 ans, est donc "placardisé". Un placard doré, certes mais un placard tout de même.

Entré en 1991 à la SNCF, bardé de diplôme, ce cadre est détaché en 2003 auprès de l'une de ses filiales, Geodis Solutions. Il découvre alors une fraude de 20 millions d'euros au préjudice" de l'entreprise publique.

"Ces manœuvres frauduleuses concernaient, entre autres, la dissimulation d'un rapport de la Cour des comptes relatif au chantier Eole [la ligne E du RER] ainsi que des détournements de fonds lors de la construction du TGV Nord", explique-t-il au Point.

Sa hiérarchie le met alors à la disposition de la SNCF…qui ne lui a trouvé aucun poste, depuis 12 ans. Charles Simon a eu beau contacter Guillaume Pepy par lettre, il n'a reçu aucune réponse.

"L'attitude de la SNCF n'est pas défendable. Soit il y a bien eu des agissements frauduleux, et il convenait de mener une enquête pour savoir où sont passés 20 millions d'euros. Soit je me trompe, et la compagnie ferroviaire avait largement le temps de prétendre depuis 2003 que tout était clean et qu'il n'y avait rien à voir. Elle ne l'a jamais fait", regrette Charles Simon.

Vu sur : Lu sur Le Point
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
tubixray
- 14/08/2015 - 10:11
Pas très clair cet article
Je comprends que ce cadre est rentré à la SNCF en 1991, muté dans la filiale Géodis en 2003 ou il a découvert le pot aux roses puis est retourné à la SNCF peu après ou on le laisse sans affectation. Cela ressemble plutôt à une mesure de représailles pour avoir mis en évidence des malversations chez Géodis ....? OK, des agents payés à ne rien faire à la SNCF il y en a d'autres à commencer par tous ces retraités dès 50 ans qui pourraient au moins travailler 10 ans de plus.
Malaparte
- 14/08/2015 - 10:05
Banal
Au PS on connait tous une espèce de feignasse qui glande depuis au moins 30 ans, super payé et qui se prend pour un président.
Anguerrand
- 14/08/2015 - 07:06
La SNCF a été " débarrassée " d'une part
de sa dette à RFF, le réseau ferré soi de mémoire entre la SNCF et RFF environ 50 milliards de dette, une paille! Les employés continuent à se comporter comme les assistés , puisque le contribuable paie. Il serait intéressant de connaître le coût global des grèves lancées par la CGT et SUD. LA SNCF n'a pu se moderniser en grande partie à cause du coût de ses grèves. Si l'on rajoute les privilèges non justifiés des " travailleurs" de la SNCF, et comme ce monsieur payés à ne rien faire et il n'est pas le seul, les syndicats s'en foutent le contribuable paiera sans compter le niveau des retraites. La SNCF va enfin devoir faire face à la concurrence avec les lignes de cars.