En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
Jugé dangereux
Flash-Ball : le Défenseur des droits demande leur interdiction lors des manifestations
Publié le 21 juillet 2015
Il souhaite aussi un moratoire général sur son usage, quel qu'en soit le contexte, au vu de la "gravité des lésions" qu'il peut causer.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il souhaite aussi un moratoire général sur son usage, quel qu'en soit le contexte, au vu de la "gravité des lésions" qu'il peut causer.

Vers l'interdiction des flash-ball lors des manifestations? C'est en tous cas le souhait de Jacques Toubon. Ce mardi 21 juillet, le Défenseur des droits a recommandé l'interdiction du Flash-Ball lors des manifestations. Il souhaite aussi un moratoire général sur son usage, quel qu'en soit le contexte, au vu de la "gravité des lésions" qu'il peut causer. 

La technologie Flash-Ball est régulièrement critiquée pour son imprécision et la gravité des blessures qu'elle peut provoquer. Le Défenseur recommandait jusqu'à présent de ne pas utiliser cette arme non létale lors de manifestations publiques "hors cas très exceptionnels" définis "strictement". Constatant que ses réserves n'ont pas été prises en compte dans le nouveau cadre d'emploi de cette arme, le Défenseur demande désormais qu'elle ne soit plus utilisée "dans un contexte de manifestation publique".

Cette recommandation intervient alors que Jacques Toubon s'était "saisi d'office", vendredi 17 juillet, de l'affaire d'un adolescent de 14 ans. Ce dernier avait été blessé par la police après un tir de Flash-Ball au niveau des testicules, dans la nuit du 13 au 14 juillet, à Argenteuil, dans le Val-d'Oise.

La préconisation de Jacques Toubon va dans le même sens que celle de l'Inspection générale de la police, qui s’était prononcée en mai en défaveur de cette arme mise en service en 1995 et jugée trop "obsolète".
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Après les trottinettes électriques, la prochaine mode pourrait bien être le bâton sauteur
02.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
03.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
04.
Ne l’appelez plus Shinzo Abe mais Abe Shinzo
05.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
06.
SOS médecins : les hebdos au chevet de l'Europe ; Bellamy laisse Nicolas Sarkozy de marbre et atomise Dupont-Aignan ; L'ami milliardaire qui finance Francis Lalanne ; Valls souffre, le PS meurt (selon lui)
07.
La Chine détient-elle une arme nucléaire en étant capable de bloquer l’approvisionnement des Etats-Unis en terres rares ?
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
05.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
langue de pivert
- 22/07/2015 - 11:36
Toubon en short...
...devant les boucliers à la prochaine émeute ? Pauvre CRS : après que Cazeneuve leur ait interdit l'usage des grenades pour se "dégager" voila Toubon qui leur retire le flash-ball ! J'espère qu'il va leur laisser l'usage des "mortiers" (les pétards !) et des cocktails Molotov ? Pour les gauchistes rien n'a changé depuis 68 quand des petits fils de bourgeois traitaient de SS des fils d'ouvrier !
Anguerrand
- 22/07/2015 - 11:18
Il ne faut pas faire bobo à ces gentils manifestants
Bientôt les forces de l'ordre confrontées à des balles, des cocktails Molotov, des pavés, n'aurons bientôt plus de moyens pour faire reculer ces gentils écolos, musulmans des banlieues de plus en plus violents, d'un côté des armes de l'autre des policiers désarmés. Je plains la police qui prend des risques insensés tout ça pour les voir libérés des le lendemain par Taubira.
Benvoyons
- 22/07/2015 - 10:37
Admettons qu'il faille l'interdire pourquoi Toubon alors ne
propose pas en compensation que l'agression sans mort d'hommes et de femmes( avec des produits dangereux) de policiers de gendarmes, de CRS soit immédiatement verbalisée (avec procédure accélérée de la Justice et avec un minimum de 1 ans et de 2 ans max de travail gratuit ( balayage, nettoyage des véhicules , etc.. ) dans les différentes garnisons.