En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

La réaction de la femme de Griveaux

05.

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

06.

Fermeture de Fessenheim : vers une fragilisation à long terme des compétences de la filière nucléaire et notamment pour la construction des futurs EPR

07.

Comment faire sans la Chine ? Le G20 finance tente de sauver la production mondiale du coronavirus

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

04.

Comment la guerre d’Algérie a fini par ruiner la politique de rayonnement de la France dans le monde arabe

05.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

06.

L’hiver noir du macronisme : quels lendemains pour LREM ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Pourquoi la pollution automobile aurait quand même baissé (et peut-être même plus) sans la politique anti-voitures d’Anne Hidalgo
il y a 3 min 1 sec
décryptage > International
Bonnes feuilles

La colère du peuple algérien face au règne d'Abdelaziz Bouteflika

il y a 10 min 10 sec
décryptage > Société
Bonnes feuilles

La philosophie : ce sentiment premier de l’existence

il y a 10 min 41 sec
décryptage > International
Un homme averti n’en vaut toujours pas deux

Nouvelles ingérences électorales (de Russie ou d'ailleurs) en vue : les démocraties occidentales toujours pas vaccinées

il y a 28 min 27 sec
décryptage > Société
M'as-tu vu

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

il y a 54 min 42 sec
pépites > Société
Profilage
Le PDG de Rynair fait polémique en expliquant que les terroristes sont souvent des hommes seuls musulmans, pas des familles
il y a 17 heures 41 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Serpent et la Lance Acte 1" : Un thriller Aztèque comme vous n'en avez jamais vu !

il y a 20 heures 44 min
décryptage > Culture
Too much

Start-up nation oui, anglais à l’eurovision non : qui importe quel mot dans le français d’aujourd’hui ?

il y a 22 heures 30 min
décryptage > Consommation
Evènement

Salon de l'agriculture 2020 : à la découverte de cette agriculture qui "vous tend les bras"

il y a 23 heures 48 min
décryptage > Education
Machine aveugle

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

il y a 1 jour 34 min
décryptage > Europe
Bonnes feuilles

L’Europe face aux défis migratoires

il y a 10 min 4 sec
décryptage > Environnement
Bonnes feuilles

Agriculture : l’élevage, l’allié de la planète

il y a 10 min 17 sec
décryptage > Education
Mal adaptés

Pourquoi les plus introvertis sont injustement traités par le système scolaire

il y a 11 min 40 sec
décryptage > High-tech
Menace

Ransomware : radioscopie d'un méga risque économique sous estimé en France

il y a 41 min 16 sec
light > People
Reconversion
L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)
il y a 16 heures 43 min
pépites > International
Enquête
L’association L’Arche révèle des abus sexuels qu'aurait commis Jean Vanier, son fondateur
il y a 18 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire d’amour" : Intensité discutable

il y a 20 heures 57 min
décryptage > France
Image d'Epinal

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

il y a 22 heures 56 min
décryptage > Environnement
Absurdité

Nucléaire : au-delà de Fessenheim, un gâchis français

il y a 1 jour 19 min
décryptage > Environnement
Bonnes feuilles

Les distorsions de concurrence qui sont préjudiciables aux agriculteurs français

il y a 1 jour 42 min
Il marche seul

Rocard réaffirme que DSK est "malade"

Publié le 14 novembre 2011
Lâché par ses soutiens, anéanti par des révélations en cascade, l’ancien patron du FMI envisagerait, selon le JDD, de faire traiter ses pulsions.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lâché par ses soutiens, anéanti par des révélations en cascade, l’ancien patron du FMI envisagerait, selon le JDD, de faire traiter ses pulsions.

Michel Rocard est revenu lundi sur ses propos tenus fin août dans Le Grand Journal de Canal+, où il avait déclaré que DSK "avait visiblement une maladie mentale". Des propos qui lui avaient été reprochés, pour lesquels il s’était excusé mais qu’il a réaffirmés sur Europe 1. L’ancien Premier ministre a ainsi avancé qu’il avait été "le premier à dire" que Dominique Strauss-Kahn était "malade", estimant que celui-ci vivait "une histoire assez épouvantable qui le détruit lui-même". Selon Michel Rocard, "tout le monde pensait" comme lui que DSK avait une "maladie mentale".

Dimanche, le Journal du Dimanche rapportait les propos d'un proche de l'ancien directeur du FMI, selon lequel DSK jugeait lui-même être malade: "Pour la première fois ces derniers jours, il m’a dit qu’il fallait qu’il se fasse soigner. Il a admis qu’il était malade ". Selon son entourage, l’ancien favori des sondages n’est plus que l’ombre de lui-même: "il se ronge les ongles au sang, dévore jusqu’à la peau de ses doigts, et passe ses journées à ne rien faire, incapable, dit-il, de se concentrer sur un livre", "reste parfois de longues minutes dans le vague".

Il semble sûr en tout cas que l’ancien directeur général du FMI est profondément marqué par l’enchaînement des affaires qui lui tombent dessus : Nafissatou Diallo, Tristane Banon puis le Carlton de Lille, pour laquelle il encourt une possible mise en examen pour complicité de proxénétisme et recel d’abus de biens sociaux. Laquelle a également porté un coup à ses relations : il ne voit plus qu’une à deux personnes par semaines, dont le peu de soutiens qu’il lui reste. Martine Aubry, Ségolène Royal, Laurent Fabius l’ont lâché. Comme si c’était là la goutte d’eau qui avait fait déborder un vase trop plein de relations parallèles, de tromperies, mais aussi de promesses de changement, comme il l’avait fait après l’affaire Piroska-Nagy. Sans résultats.

Le couple Strauss-Kahn saisit la justice 

Par ailleurs, les rumeurs vont bon train sur les velléités de divorce d’Anne SinclairElle semble dans tous les cas décidée à reprendre une vie indépendante de ses "fonctions" de "femme de". Bref, DSK est au plus mal, veut tenter de soigner sa maladie et par la même occasion son image. Comme homme public, il semble que c’est là son seul horizon possible, son avenir politique apparaissant totalement inexistant.

Reste que lundi matin, les avocats de DSK ont annoncé qu'il allait, avec Anne Sinclair "saisir la justice" pour faire "cesser ou condamner" toute atteinte au "secret de l'instruction", à "la présomption d'innocence" et à leur "vie privée". Mes Henri Leclerc et Frédérique Baulieu estiment que des "articles relevant du voyeurisme le plus détestable" sur "les prétendues intentions ou les états d'âme allégués d'Anne Sinclair ou de Dominique Strauss-Kahn" ont été publiés et méritent une action en justice.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

La réaction de la femme de Griveaux

05.

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

06.

Fermeture de Fessenheim : vers une fragilisation à long terme des compétences de la filière nucléaire et notamment pour la construction des futurs EPR

07.

Comment faire sans la Chine ? Le G20 finance tente de sauver la production mondiale du coronavirus

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

04.

Comment la guerre d’Algérie a fini par ruiner la politique de rayonnement de la France dans le monde arabe

05.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

06.

L’hiver noir du macronisme : quels lendemains pour LREM ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (16)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
bidule2012
- 15/11/2011 - 10:11
Une mise au point de Ogland Gôchemolle :
moi, capitaine Pédalo, certifie sur l'honneur ne jamais avoir fréquenté le Carletonne de Corrèze... www.gauchouillards.com
Léonidas
- 14/11/2011 - 21:45
Gare au vétérinaire !
Là, on atteint les sommets du grotesque et du pitoyable : Dominique, nique, nique, serait malade ! Et de quoi donc? Erotomanie, vaginophilie, priapisme? Faut-il qu'il ait le feu aux fesses pour sortir une si humiliante explication. Et maman Sinclair, qui découvre que son homme souffre, qu'il est victime de ses obsessions et de ses pulsions! Pourvu qu'elle n'aille pas nous le châtrer, le matou !
Dubitator
- 14/11/2011 - 19:22
Faillite de la démocratie ?
Si DSK n'avait pas choisi de se suicider politiquement alors que tout le monde, y compris ceux qui le traitent maintenant de malade, le voyait ou le voulait comme président, il serait maintenant "futur président en 2012". On a eu chaud. Est-ce qu'on se rend vraiment compte de ce que ça dit sur les processus de sélection démocratique de type "primaires" et même "élection au suffrage universel" ?