En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

05.

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

06.

Pourquoi Donald Trump a eu raison de gracier son ancien conseiller à la sécurité nationale

07.

Assassinat du scientifique iranien, piège de dernière heure tendue à Téhéran

01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

05.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

06.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
light > Histoire
Incroyable
Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne
il y a 3 heures 40 min
pépite vidéo > Sport
Plus de peur que de mal
Formule 1 : Romain Grosjean miraculé après un accident très impressionnant
il y a 4 heures 23 min
pépites > Santé
Sceptiques
Covid-19 : une majorité des Français n'ont pas l'intention de se faire vacciner
il y a 6 heures 52 min
pépite vidéo > Société
Casseurs
Manifestations contre les violences policières : des dégâts à Paris
il y a 7 heures 36 min
light > Culture
Mort d'un géant
L'acteur David Prowse, qui avait incarné Dark Vador, est décédé
il y a 8 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Oscar Wilde ou l’art avant tout

il y a 9 heures 43 min
décryptage > International
A qui profite le crime ?

Assassinat du scientifique iranien, piège de dernière heure tendue à Téhéran

il y a 10 heures 6 min
décryptage > International
Pardon présidentiel

Pourquoi Donald Trump a eu raison de gracier son ancien conseiller à la sécurité nationale

il y a 10 heures 18 min
décryptage > Santé
Vecteur

Pourquoi les virus frappent-ils plus certains continents que d'autres ? Une étude sur Zika donne des indices

il y a 10 heures 41 min
décryptage > France
Munich 1938 ? Non, Munich 2020 !

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

il y a 10 heures 58 min
pépite vidéo > France
Heurts
Manifestation : les images très violentes d'un policier tabassé par plusieurs manifestants
il y a 4 heures 5 min
pépites > France
Défense
Pour le directeur général de la Police nationale, "la police est un reflet de la société"
il y a 5 heures 34 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'origine de l'énergie des étoiles confirmée grâce aux neutrinos de Borexino ; Gravité quantique : l'écume de l'espace-temps, une clé du Big Bang au vivant ?
il y a 7 heures 7 min
light > Media
Disparition
Le journaliste Jean-Louis Servan-Schreiber est mort
il y a 8 heures 4 min
pépites > Religion
Distanciation
Messes : le Conseil d'Etat casse la règle des trente fidèles maximum
il y a 9 heures 2 min
décryptage > Politique
Partis des libertés

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

il y a 9 heures 59 min
décryptage > Economie
La crise qui vient

La bourse est-elle trop optimiste ?

il y a 10 heures 11 min
décryptage > International
Etatisme

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

il y a 10 heures 32 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Si vous voulez vraiment faire des achats respectueux de l'environnement, il ne faudra pas vous contenter de lire les étiquettes des produits en rayon. Petits conseils pour y voir plus vert
il y a 10 heures 51 min
décryptage > Société
Big tech

Pourquoi il devient urgent de sauver nos démocraties de la technologie

il y a 11 heures 3 min
© Reuters
© Reuters
Les choses sont dites

Terrorisme : pour Alain Juppé, les moyens mis en place par le gouvernement ne sont pas "à la hauteur"

Publié le 30 juin 2015
Le maire de Bordeaux, invité du 20 heures de TF1, a salué la mémoire de Charles Pasqua : "Il a marqué la scène politique française".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le maire de Bordeaux, invité du 20 heures de TF1, a salué la mémoire de Charles Pasqua : "Il a marqué la scène politique française".

Alain Juppé, invité du journal de 20 heures de TF1 ce mardi 29 juin, a notamment estimé que les moyens pour lutter contre le terrorisme n'étaient "pas à la hauteur", plaidant pour qu'ils soient "complétés" pour "resserrer les mailles du filet" de la surveillance. "Aujourd'hui (les) moyens ne sont pas à la hauteur. J'espère qu'ils seront complétés rapidement", a déclaré à TF1 le candidat à la primaire de la droite en 2016. Dans la lutte contre le terrorisme, il faut "des moyens", a-t-il dit, dont "des moyens législatifs".

"Si j'avais été parlementaire, j'aurais voté la loi sur le renseignement", a-t-il souligné au passage. Il faut aussi "des moyens budgétaires, des moyens humains", or "on voit qu'ils ne sont pas encore au niveau", selon lui. "Le dernier auteur d'attentat était pisté par les services et il est passé entre les mailles, il faut donc resserrer les mailles du filet", a poursuivi Alain Juppé, après l'attentat vendredi en Isère, où le suspect avait été fiché de 2006 à 2008 par les services de renseignement pour radicalisation, puis avait de nouveau été repéré entre 2011 et 2014 pour ses liens avec la mouvance salafiste lyonnaise.

Le candidat à la primaire de 2016 a prôné aussi "une volonté politique inébranlable de la part de nos autorités", un renforcement de "la coopération avec nos partenaires européens en matière de renseignement" et de "rassembler les Français".

Le maire de Bordeaux a également réagi à la mort de Charles Pasqua avec "beaucoup d'émotion". Et d'ajouter "J'ai beaucoup travaillé avec Charles Pasqua, j'ai apprécié sa fidelité au général de Gaulle, son passé de résistant, ses qualités de tribuns. Il savait allier à la fois l'humour, il faisait rire les salles de façon extraordinaire, et en même temps la force. Il l'a manifesté dans ses responsabilités ministérielles. Je l'ai vu au côté de Jacques Chirac fonder le RPR en 1976 et pour moi c'était mes débuts en politique. Et puis après nos riute ont divergé. En 1995, il a fait un choix qui n'était pas le mien. Il a choisi le souverainisme et le combat contre l'Europe de Bruxelles ce qui n'était pas non plus mon choix. L'émotion que suscite aujourd'hui sa disparition montre que c'est quelqu'un qui a marqué la scène politique française."

Gilles Bouleau n'a pas hésité à évoquer les "affaires" auxquelles le ministre, condamné à deux reprises, a été associé. Alain Juppé a expliqué : "La justice est intervenue et donc il a purgé ses peinses. Je crois qu'aujourd'hui c'est un moment d'émotion, je l'ai dit, et sa personnalité était hirs du commun, ce qui explique aujourd'hui cetet émotion collective."

Egalement candidat à la primaire de son parti Les Républicains, Alain Juppé a confirmé : "Je vais écouter les Français. Ils ont un formidable besoin de s'exprimer" pour connaître leurs demandes et leurs espoirs. Il a affirmé avoir à cœur d'échanger, notamment avec les acteurs du monde rural. Il se rend dans le Maine-et-Loire (Angers, Segré et Cholet) ce mercredi pour rencontrer des agriculteurs.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
l'enclume
- 01/07/2015 - 10:05
Réponse aux deux nigauds, aveuglés par les mensonges de Marine
vangogo - 30/06/2015 - 22:52 - Je souhaite qu'un jour vous réfléchissiez plus loin que le bout de vos narines. Vos chiffres sont ridicules, certes il rentre peut-être 200.000 personnes étrangères en France. Vous oubliez de donner le chiffre de celles qui repartent. Le solde représente un peu moins de 30.000. Pourriez vous vous faire soigner dans certains hôpitaux q'il n'y avait pas de médecins ou chirurgiens étrangers. Vous devriez revisiter le sketch de fernaud raynaud, concernant l'étranger.
winnie
- 01/07/2015 - 07:35
Tout est dit ,
Par @vangog, rien a ajouter !
vangog
- 30/06/2015 - 22:52
L'erreur est d'avoir fait venir 200000 immigrés par an, pendant
trente ans, et Juppé-l'immigrationniste y a largement contribué. L'erreur est d'avoir cru que la France saurait assimiler toute cette population, saurait lui donner du travail et de l'espoir, et Juppé a fait partie des mystificateurs. L'erreur est d'avoir cru qu'une immigration à 85% musulmane ne poserait jamais aucun problème, et Juppé y a cru benoîtement. Alors, maintenant que ces musulmans sont là, sans travail, sans espoir autre que les allocations perçues de ceux qui travaillent, ce pompier pyromane s'étonne des résultats de sa politique et demande des tonnes d'eau et plus de camion-citernes pour éteindre l'incendie qu'il a lui-même allumé! Mais qu'il aille se cacher dans un trou, cet hypocrite, pour expier ses fautes et qu'il laisse à d'autres le soin de réparer ce qu'il a provoqué, par son inconscience meurtrière...