En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© Reuters
Hommage solennel

Mort de Charles Pasqua : Manuel Valls fait se lever les députés PS

Publié le 01 juillet 2015
Le Premier ministre a incité ses collaborateurs de la majorité à suivre leurs collègues de droite pour rendre hommage au co-fondateur du RPR.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Premier ministre a incité ses collaborateurs de la majorité à suivre leurs collègues de droite pour rendre hommage au co-fondateur du RPR.

"Une pensée émue pour celui qui fut un grand patriote et un grand serviteur de l'Etat." Alors que Christian Jacob rendait hommage au nom de son groupe à Charles Pasqua, l'aile droite de l'Assemblée nationale s'est levée spontanément pour applaudir la mémoire de l'ancien ministre de l'Intérieur gaulliste, décédé ce lundi 29  juin 2015. 

Un geste imité par le premier ministre Manuel Valls qui a fortement incité les ministres et la majorité à faire de même : "On va se lever !" La scène a toutefois donné lieu à un flottement dans les rangs de la gauche où certains élus étaient visiblement hésitants. "Debout, debout", ont même crié certains députés de droite à l'adresse des députés de gauche restés assis.

"Personne ici ne peut oublier au-delà des différences et du parcours de Charles Pasqua, qu'il fut gaulliste, qu'il avait une certaine idée de la République et de la France et qu'il fut un des plus jeunes résistants de notre pays. Vous avez raison, il faut rendre hommage à Charles Pasqua", a même insisté le Premier ministre, en introduction de sa réponse à la question de Christian Jacob.

Sur les réseaux sociaux aussi cet hommage a fait réagir. Ainsi, sur Twitter, le député PS Christophe Caresche a écrit : "L'hésitation de la gauche à se lever à l'évocation de Charles Pasqua montre qu'il reste un personnage controversé même après sa mort". Néanmoins, ce geste de Manuel Valls pourrait être de nature à calmer les griefs soulevés au sein de la droite par la réactivité de l'Élysée, qui n'a salué la mémoire de Charles Pasqua qu'une douzaine d'heures après l'annonce de sa mort par un communiqué laconique.

Une timidité que n'a pas manqué de relever la sénatrice LR Joëlle Garriaud-Maylam.

Est-ce pour cela que l'Elysee a mis tant de temps à réagir au décès du grand Résistant Charles Pasqua? pic.twitter.com/OVNWGEFn2H via @barnb66

— J. Garriaud-Maylam ن (@senateurJGM) 30 Juin 2015
 

Voici les images qui montrent le moment où Manuel Valls a demandé aux socialistes de s elever pour offrir une standing ovation à Charles Pasqua :


Quand Valls appelle les socialistes à offrir... par LeHuffPost

Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les Français contre le burkini mais de moins en moins nu(e)s à la plage : la France devient-elle puritaine malgré elle ?

02.

Descente aux enfers : alors que la canicule s’abat sur la France, la culture démocratique s’évapore

03.

Ces caractéristiques pas très progressistes qui expliquent paradoxalement que Greta Thunberg soit devenue l’idole de ceux qui croient l’être

04.

Meurtre d’un policier à Toulouse : les raisons qui expliquent cette explosion des violences gratuites (et les moyens de l’endiguer)

05.

Un million de personnes veulent envahir la zone 51 aux Etats-Unis

06.

Ceta, climat, FAO, Chine, Hulot... Et si le nouveau mal français résidait tout simplement dans la bêtise de nos élites politiques ?

07.

Pourquoi le Roi Lion pourrait être le dernier classique que Disney parvient à recycler

01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

03.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

04.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

05.

Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"

06.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

03.

Descente aux enfers : alors que la canicule s’abat sur la France, la culture démocratique s’évapore

04.

Ces caractéristiques pas très progressistes qui expliquent paradoxalement que Greta Thunberg soit devenue l’idole de ceux qui croient l’être

05.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

06.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
von straffenberg
- 30/06/2015 - 23:09
Constat post mortem
Ces réactions affligeantes des député ps ainsi que de certains journalistes montrent à quel niveau de mépris est tombée la gauche française . Mr Valls que je soutient rarement a fait preuve de dignité et de recul à cet occasion.
jurgio
- 30/06/2015 - 21:02
On n'est pas considéré républicain
si on n'est pas socialiste ? On le pressent ! Valls qui fait tout ce qu'il peut pour paraître plus français que d'autres a obtempéré. Il lui manque d'avoir risqué sa vie pour le pays. Né ailleurs, bombardé subitement par plan clanique au premier poste de l'État, il est un peu gêné aux entournures. Quant à ses acolytes...