En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© Reuters
En force
Loi Macron à l'Assemblée : Manuel Valls utilisera le 49-3
Publié le 15 juin 2015
L'opposition a annoncé qu'elle déposera une motion de censure. Le gouvernement avait déjà eu recours à cette arme de la Constitution en février lors de la première lecture du texte.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'opposition a annoncé qu'elle déposera une motion de censure. Le gouvernement avait déjà eu recours à cette arme de la Constitution en février lors de la première lecture du texte.

C'est ce qui s'appelle un passage en force. Comme certaines rumeurs l'annonçaient, Manuel Valls engagera dès mardi la responsabilité du gouvernement, via l'article 49-3 de la Constitution, pour permettre l'adoption sans vote de la loi Macron en nouvelle lecture. Plusieurs députés ont confirmé l'information. Le gouvernement avait déjà eu recours à cette arme de la Constitution en février lors de la première lecture du texte d'Emmanuel Macron. A l'époque, une trentaine de députés PS frondeurs s'étaient opposés à ce procédé. L'opposition a annoncé qu'elle déposera une motion de censure. 

Cette fois, "le gouvernement va engager sa responsabilité dès le début, en s'épargnant des débats dans l'hémicycle" a dit une source proche de Matignon. L'examen du projet de loi "va être avancé à 16h15 mardi, après la séance des questions au gouvernement", ont indiqué plusieurs députés à l'AFP.

Emmanuel Macron devrait s'exprimer tout comme Richard Ferrand, le rapporteur général socialiste. Manuel Valls annoncera ensuite qu'il engage la responsabilité du gouvernement. 

Les réactions

L'utilisation du 49-3 pour la #LoiMacron démontre que malgré toutes les simagrées du #CongrèsPS de #Poitiers #Valls n'a plus de majorité

— Sébastien Huyghe ‏ن (@SebastienHuyghe) 15 Juin 2015

Pour Valls le Parlement est en option.Demain encore 49-3 à l'Assemblee sur loi Macron..Débat tronqué et vain..Ah si la droite avait fait ça?

— Roger KAROUTCHI (@RKaroutchi) 15 Juin 2015

En 1ère lecture de la loi Macron 49-3 en fin du débat c'est "cause toujours". En 2eme lecture 49-3 au début du débat c'est "ferme ta gueule"

— Pascal Cherki (@pascalcherki) 15 Juin 2015

 

Loi Macron. Le Premier ministre envisagerait le 49.3. La preuve que sans majorité au Parlement, ses discours ne sont que coups de menton.

— I. Le Callennec (@lecallennec) 15 Juin 2015
 
 

Valls ressort le 49-3 pour passer en force sur la loi Macron : les ordres de Bruxelles n'attendent pas, il faut s'exécuter ! #Soumission

— Joffrey Bollée (@JBollee) 15 Juin 2015
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Projet de réforme des retraites : règle d’or et cagnotte, les deux points qui risquent de mettre le feu aux poudres
02.
Carla Bruni : "On a fait passer mon mari pour un bourrin inculte"
03.
Sommes-nous véritablement de plus en plus allergiques ?
04.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
05.
Tensions américano-allemandes : pourquoi la vision géopolitique de l’Europe exprimée par Angela Merkel n’est plus à jour
06.
Agression d’Alain Finkielkraut : dans la convergence des “rouges-bruns” au sein des Gilets jaunes, le rouge tend à dominer le brun
07.
Antisémites, antisionistes, et si vous laissiez les juifs tranquilles cinq minutes ?
01.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
04.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
05.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
06.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
03.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
04.
Ces lourdes erreurs politiques qui fragilisent la lutte contre l’antisémitisme
05.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
06.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 15/06/2015 - 20:19
La dictature international-socialiste en marche!
Quand on pense que des patriotes sont morts, que les alliés sont venus mourir sur les côtes françaises, pour nous sauver des nationo-socialistes, avant que la France ne succombe, une nouvelle fois, à une forme de dictature comparable, l'international-socialisme! Bravo aux nuls qui nous gouvernent!