En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Reuters
Point de vue
Manuel Valls appelle à un "combat des consciences" pour montrer la "réalité" de l'islam en France
Publié le 15 juin 2015
Le Premier ministre a ajouté que l'islam était en France "pour y rester".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Premier ministre a ajouté que l'islam était en France "pour y rester".

Le gouvernement a organisé "son sommet" pour l'islam ce lundi matin. Après avoir ouvert la première réunion de l'"instance de dialogue avec l'islam de France" au ministère de l'Intérieur, Manuel Valls a prononcé un discours devant une centaine de personnes représentant le culte musulman. Evoquant la "curiosité et l'intérêt" que suscite l'islam en France mais aussi les inquiétudes, il a appelé à un "combat des consciences" pour montrer la "réalité" de l'islam en France, qui est dans le pays "pour y rester". 

"L'islam suscite encore des incompréhensions, des a priori, du rejet chez une partie de nos concitoyens, des amalgames dont vous êtes victimes", a-t-il dit en ouverture de la première réunion de l'"instance de dialogue avec l'islam de France" a-t-il dit. "L'islam est en France pour y rester. C'est la deuxième religion de notre pays. Il faut donc mener le combat des consciences, et faire jaillir au grand jour ce qu'est la réalité de l'islam de France. Et pour gagner ce combat, c'est à chacun de prendre ses responsabilités" a-t-il lancé. 

A LIRE AUSSI - Dalil Boubakeur suggère de récupérer "des églises vides" pour servir le culte musulman

Demandant aux représentants musulmans de "nommer l'ennemi" à savoir les djihadistes, il a expliqué que pour beaucoup de Français "tout cela n'est pas l'islam". Il s'agit de "faire la démonstration pour le monde entier que la France et l'islam sont pleinement compatibles, que l'islam s'épanouisse dans notre pays" a indiqué le chef du gouvernement ajoutant qu'il fallait "rassembler, unir, faire vivre ensemble, protéger". "Je ne veux plus qu'on se sente accusé d'être complice d'actes, qu'on n'a jamais voulus, ni soutenus bien sûr!" a expliqué Manuel Valls.

Valls : "L'Islam est en France pour y rester !". C'est une phrase de prédicateur, pas de premier ministre.

— Florian Philippot (@f_philippot) 15 Juin 2015
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pourquoi l’incendie de Notre-Dame oblige Emmanuel Macron à revoir sa copie
02.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
03.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
04.
Notre-Dame de Paris : l'entreprise en charge des travaux impliquée dans un autre départ de feu récent
05.
Notre-Dame et Gilets jaunes : le week-end à hauts risques d'Emmanuel Macron
06.
Et encore des contacts "volés" à ses utilisateurs : l’heure de dissoudre Facebook est-elle venue ?
07.
Le nouveau parti du Brexit de Nigel Farage prend la tête des sondages pour les Européennes au Royaume-Uni
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
04.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (18)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Wortstein
- 15/06/2015 - 23:50
Faut se faire drôlement violence
. pour ne pas voir la réalité de l'islam.Un cancer de l'âme au service du crime, de la fourberie et de la discrimination. Les deux tiers des sourates sont criminogènes et incompatibles avec l'idée d'un Dieu dégagé de la médiocrité humaine. Rien qu'un code d'asservissement de l'homme par l'homme ou Dieu est convoqué dix fois à la barre par ligne pour avaliser les pires violences et tourments prédateurs. Rien à sauver de cette soupe qui tue.
Vincennes
- 15/06/2015 - 23:48
et lui, a t'il fait son examen de conscience lorsqu'il utilise
les fonds publics pour se distraire aussi bien à Berlin......qu'à Cannes.....que dans le Gard.....qu'a R.Garros. Il travaille quand exactement ? et ce culot de parler de 15.000€ alors que le cout/horaire d'un falcon se situe entre 5.000/8.000€/heure et que lui s'est baladé depuis le vendredi soir en falcon pour aller à Poitiers puis à Berlin puis retour par Paris pour déposer ses "enfants" de 24et 22 ans puis retourner le dimanche à Poitiers pour se montrer vite et très vite aller "au village" de R.Garros pour s'empiffrer à notre bonne santé puis y regarder la finale.........quel boulot sur le compte des Français qui, eux, se serrent la ceinture
Athenais85
- 15/06/2015 - 21:25
On croirait entende Laval
Lui aussi, en 1940, disait que le IIIe Reich était en France pour y rester... Que se lève une nouvelle résistance, vite !