En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Enquête

Arbitrage Tapie : le patron d'Orange Stéphane Richard de nouveau mis en examen

Publié le 21 mai 2015
Plusieurs sources judiciaires et proches du dossier affirment que Stéphane Richard a été mis en examen pour complicité de détournement de fonds publics par une personne privée.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Plusieurs sources judiciaires et proches du dossier affirment que Stéphane Richard a été mis en examen pour complicité de détournement de fonds publics par une personne privée.

Stéphane Richard a une nouvelle fois été mis en examen ce jeudi dans l'affaire de l'arbitrage rendu en faveur de Bernard Tapie en 2008. L'actuel PDG d'Orange était alors directeur de cabinet de cabinet de l'ancienne ministre de l'Économie Christine Lagarde. Un arbitrage très critiqué avait alors attribué à Bernard Tapie une somme de plus de 400 millions d'euros. 

Plusieurs sources judiciaires et proches du dossier affirment que Stéphane Richard a été mis en examen pour complicité de détournement de fonds publics par une personne privée (Bernard Tapie). Comme cinq autres protagonistes de cette affaire (dont Bernard tapie), Stéphane Richard avait déjà été mis en examen en 2013 pour escroquerie en bande organisée. 

Au mois de février, la justice avait annulé l'arbitrage favorable à Bernard Tapie, en raison des liens entre son avocat et l'un des juges. La nouvelle mise en examen de Stéphane Richard semble être une conséquence directe de cette annulation. 

Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

02.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

03.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

04.

Quand Isabelle (Saporta) trompe Yannick (Jadot) avec Gaspard (Gantzer) et que le vrai cocu s'appelle David (Belliard)

05.

La fin des Bisounours : les experts en marketing découvrent que plus d’un Français sur deux avoue une attirance pour « les méchants »

06.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

07.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

06.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Yves3531
- 22/05/2015 - 09:12
@Vangog
Croyez vous que la France ne se porterait pas mieux si au lieu de nos nationaux socialistes nous avions des SPD allemands ou des Travillistes à la Tony Blair ? Croyez vous que la France ne se porterait pas bien mieux si au contraire de nos grands voisins nos corps intermédiaires des rouages administratifs, judiciaires, de l'enseignement, de l'information, ... n'étaient pas metastatasés à ce point par cette nomenklatura gauchiste ?
vangog
- 22/05/2015 - 01:29
@yves3531 vous vous trompez! Cette mafia est international-
socialiste...c'est la même propagande, les mêmes mensonges, la même corruption que le National-socialisme, mais elle est internationaliste...nuance!
Yves3531
- 21/05/2015 - 21:17
L'oligarchie mafieuse national socialiste au pouvoir ...
est d'une imagination accusatrice implacable avec des Tapie, Sarkozy, ... et tout ce qui n'est pas de sa clique, mais enterre tout ce qui pourrait toucher les copains coquins. Oublié Cahuzac, recasée Agnès Saal...