En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien de contaminés par le Coronavirus, maintenant nommé : COVID-19 ? Des chiffres médicaux, politiques, économiques ou financiers ?

02.

Mutuelles de santé : l‘UFC-Que choisir alerte sur la hausse des tarifs mais se garde d’en donner la raison

03.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

Des soldats israéliens dupés par la ruse téléphonique des fausses femmes du Hamas

06.

Daniel Markovits : “L’élitisme managérial a tué les classes moyennes.”

07.

L’hiver noir du macronisme : quels lendemains pour LREM ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Mal nommer les choses : Emmanuel Macron en plein vertige camusien face aux députés LREM

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

06.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

03.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

06.

Agnès Buzyn sera la tête de liste LREM à Paris

ça vient d'être publié
décryptage > Société
Engagez-vous qu'ils disaient

Piot Pavlenski : artiste, voyou, les deux ?

il y a 20 min 23 sec
décryptage > Politique
Honneur au courage malheureux

Municipales : Agnès Buzyn meurt et ne se rend pas

il y a 1 heure 4 min
décryptage > Economie
Jalousie

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

il y a 1 heure 28 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Santé, retraite : le secteur de l‘assurance fait le pari d’être moins cher et plus efficace que la sécurité sociale ...

il y a 2 heures 4 min
décryptage > Politique
Post Griveaux

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

il y a 3 heures 50 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Allemagne : Le gouvernement condamne des projets d’attentats « effrayants » contre plusieurs mosquées
il y a 19 heures 5 min
pépites > International
Coronavirus
Le marathon de Tokyo annulé pour les amateurs
il y a 20 heures 9 min
Quel avenir pour la viande classique?
Steak in vitro, insectes,: quelle viande mangerons-nous demain?
il y a 20 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Minute antique", des excellentes courtes chroniques

il y a 21 heures 39 min
pépite vidéo > Politique
Affaire Griveaux
Juan Branco: "J'ai accompagné Piotr Pavlenski en tant qu'avocat et je continue à le faire"
il y a 23 heures 44 min
décryptage > Politique
A l'école du politique

Quatre leçons de l’affaire Griveaux : du narcissisme à la sécurité nationale en passant par la politique

il y a 36 min 31 sec
décryptage > Religion
Pas d'amalgames

Les Imams d'Europe se mobilisent contre la radicalisation… sans grande perspectives de succès

il y a 1 heure 4 min
décryptage > Politique
Pas d'union à l'horizon

Municipales : Marine Le Pen maintient sa fervente opposition à l’union (locale) des droites

il y a 1 heure 43 min
décryptage > Société
Je t’aime moi non plus

Liaison fatale : avoir ou ne plus avoir un smartphone, telle est la question

il y a 3 heures 22 min
décryptage > Politique
Les entrepreneurs parlent aux Français

La vertu française, un puritanisme venu d’ailleurs ? Liberté française ubérisée ?

il y a 18 heures 40 min
pépites > Société
Mobilisation
Appel des taxis parisiens à manifester vendredi devant la Gare de Lyon
il y a 19 heures 42 min
light > Sport
Solidarité
Racisme : le monde du football apporte son soutien à Moussa Marega
il y a 20 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Evguénie Sokolov, une pièce de théatre d'après le conte de Serge Gainsbourg

il y a 21 heures 24 min
pépites > International
Chevaux de Troie
Des soldats israéliens dupés par la ruse téléphonique des fausses femmes du Hamas
il y a 23 heures 9 min
décryptage > Environnement
Écologiste de plus en plus radicale

Écologie : vers un joli totalitarisme à visage humain

il y a 1 jour 16 min
© Reuters
© Reuters
Mea Culpa

Nicolas Sarkozy expose ses regrets : "Quand j'étais président, je n'aurais pas dû parler d'identité nationale"

Publié le 09 avril 2015
Le président de l'UMP assure qu'il aurait dû évoquer le fait qu'il voulait défendre les valeurs de la République.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le président de l'UMP assure qu'il aurait dû évoquer le fait qu'il voulait défendre les valeurs de la République.

Est-ce le temps des regrets ou un simple mea culpa ? Faute avouée... Ainsi, Nicolas Sarkozy est revenu sur le thème de l'identité nationale qui lui tenait tant à coeur. En janvier, déjà, il évoquait même une "erreur" quant au choix du ministère concerné. Pour lui, c'est le ministère de la Culture et non celui de l'Immigration qui aurait dû s'occuper du débat "sur un sujet important". 

Sur son blog, le journaliste Alexandre Lemarié, explique que lors de la commission exécutive, organisée le mardi 7 avril, a vu se réunir les proches de l'ex-président : Brice Hortefeux, Luc Chatel, Frédéric Péchenard, Nathalie Kosciusko-Morizet, Laurent Wauquiez ou encore Gérald Darmanin. Ensemble, ils ont choisi le nouveau nom du parti : "Les Républicains".

L'un des participants a rapporté que Nicolas Sarkozy aurait justifié le choix de ce nom en soulignant que le concept de république est "un peu sacré" et reste difficile à attaquer. Et d'insister : "C'est un mot qui fédère largement", avant de regretter : "quand j'étais président de la République, je n'aurais pas dû parler d'identité nationale mais dire que je voulais défendre les valeurs de la République".

Julien Aubert, cofondateur de l’agence de publicité Aubert Storch Associés Partenaires (Asap), qui a déposé la marque "Les Républicains" à l’INPI, explique à Europe 1 : "Les Républicains, ça exprime l’idée de collectif, la notion de famille, un rassemblement qui soit assez large pour réunir toutes les couleurs". Voilà qui est clair.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien de contaminés par le Coronavirus, maintenant nommé : COVID-19 ? Des chiffres médicaux, politiques, économiques ou financiers ?

02.

Mutuelles de santé : l‘UFC-Que choisir alerte sur la hausse des tarifs mais se garde d’en donner la raison

03.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

Des soldats israéliens dupés par la ruse téléphonique des fausses femmes du Hamas

06.

Daniel Markovits : “L’élitisme managérial a tué les classes moyennes.”

07.

L’hiver noir du macronisme : quels lendemains pour LREM ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Mal nommer les choses : Emmanuel Macron en plein vertige camusien face aux députés LREM

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

06.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

03.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

06.

Agnès Buzyn sera la tête de liste LREM à Paris

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
scrat75
- 10/04/2015 - 11:14
Bien !!!!!
Je me méfie des commentaires rapportés. J'aime bien savoir dans quel contexte exacte ils ont été exprimés. Maintenant si vraiment il désavoue son ancien ministre je trouve ça vraiment regrettable. C'était pour moi un mec bien . Quand au débat sur l'identité nationale ben il a jamais eu lieu puisque le médias de l'époque se sont acharnés à tronquer son ambition. Et dire que je viens de reprendre ma carte à l'ump.....pas sûr d'avoir fait le bon choix avec ça ......
vangog
- 09/04/2015 - 22:55
Faire rentrer 200000 immigrés par an...
alors, il peut faire çe qu'il veut, en parler, ne pas en parler, glouglouter...les Francais s'en foutent!
Anouman
- 09/04/2015 - 22:09
Quel faul cul
La seule vérité c'est qu'il dit ce qu'il croit être à la mode ou porteur et peut dire le contraire le lendemain. Il n'a pas d'opinions et son cerveau est insuffisant pour faire autre chose que s'intéresser à sa situation personnelle, ça occupe 100% de ses ressources.