En direct
Best of
Best of du 6 au 12 avril 2019
En direct
© Reuters
Duel
Législative partielle dans le Doubs : un second tour FN/PS
Publié le 01 février 2015
Selon les premiers résultats, le FN ferait 35,55%, le PS est crédité de 27,91%, l'UMP est à 24,30%.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon les premiers résultats, le FN ferait 35,55%, le PS est crédité de 27,91%, l'UMP est à 24,30%.

Le déplacement de Manuel Valls et celui de Marine Le Pen dans le Doubs semblent ne pas avoir été vain. En effet, selon les premiers résultats, Sophie Montel la candidate FN arrive en tête avec 35% des suffrages environ. Elle devance Frédéric Barbier, suppléant de Pierre Moscovici crédité de 27% environ. Malgré ses craintes de dispersion de la gauche qui avait quatre autres candidats, l'ancien cadre d'ERDF est au second tour.

La grande perdante dans cette bataille est l'UMP, éliminée dès ce dimanche malgré une candidature rassemblée qui a recueilli 24% environ. En effet, elle avait obtenu le soutien de l'UDI et le MoDem avait décidé de ne pas présenter de candidat pour éviter "de faire le jeu de candidats extrémistes". 

L'UMP donnera sa position mardi pour le 2e tour, a indiqué un porte-parole.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
02.
Les puissants relais de l'Algérie en France ; Ces amis de Ghosn que tout le monde craignait chez Renault; L'avertissement de Philippe à Castaner; Technip: et un mégagâchis industriel de plus; Notre-Dame partout dans les hebdos, le catholicisme plus rare
03.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
04.
Reconstruction de Notre Dame : Emmanuel Macron prend-il le risque du « too much » ?
05.
Le blues des gendarmes de Matignon ne faiblit pas
06.
Notre Dame brûla et obligea la France à se souvenir qu'elle fut catholique…
07.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
04.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
bjorn borg
- 02/02/2015 - 04:28
Le FN
au pied du mur contre le PS. Que vont faire les UMP? C'est d'eux que dépendent les résultats, les voilà arbitre du jeu. Il faut faire le comte des voix. La moitié de l'UMP avec les socialos, ça donne quoi, match nul? Les Patriotes contre l'UMPS, on est haletant d'impatience. Il va y avoir des tractations en coulisse? Mais des tractations, vous n'en saurez pas un mot! Le verdict dans les urnes au second tour. Vive le FN.
LA RICHARDIERE
- 02/02/2015 - 00:41
Combien de suffrages exprimés please?
Ya kèk choz' qui me les démange! Atlantico ça déconnerait quelque part avec la liberté de la presse de ne pas bien informer vos lecteurs payants: à minuit, seule l'info de 14% de participation....à MIDI!!!! demeure affichée dans vos pages. Déjà pareil idem kif kif pour la grèce, BLACK OUT TOTAL sur le taux de participation, les abstentions et tout ça. 35% de combien? ça dérange pas grand monde d'ailleurs, et ça commente à tour de bras! Les "patriots" scudés par marinella se la chante, probablement bras dessus dessous avec leurs nouveaux amis musulmans modérés (oup's!) et gauchos grecs!
Vincennes
- 02/02/2015 - 00:29
On peut voir les choses autrement car par rapport à 2012
le PS a perdu 13% qui ont été gagnés par le FN.......l'UMP toujours par rapport à 2012 a gagné 1%......ce qui signifie que les électeurs PS vont vers le FN....... comme Gilly je ne regrette pas la "sortie" du "poulain" soutenu par Fillon et Juppé !!! qui plus est dans circonscription très ancrée à gauche......aucun regret