En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Avec ça

Voeux du 31 décembre : les détails du discours de François Hollande

Publié le 27 décembre 2014
Le président de la République évoquera la crise mais se voudra optimiste selon Le Point.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le président de la République évoquera la crise mais se voudra optimiste selon Le Point.

Les Français n'ont pas le moral. Le chômage en hausse, la croissance en berne, les impôts au summum... difficile d'être positif. Pourtant, François Hollande va tenter de l'être durant son discours à la télévision le 31 décembre au soir. Pour ses traditionnels voeux, le président de la République a donc choisi de faire face. Selon des indiscrétions du Point de ce samedi, "François Hollande s'exprimera 7 à 8 minutes" de manière classique.

Il tirera "un premier bilan" de l'année 2014 et surtout du pacte de responsabilité lancé l'an passé et qui entera en vigueur le 1er janvier 2015. Il évoquera aussi la réforme territoriale qui fait passer le nombre de régions à 13 au lieu de 22. Pour le chef de l'Etat, il s'agira de montrer que le pays est en marche et que les réformes avancent. 

"Sur le plan international, François Hollande rappellera les actions de la France en faveur de la paix et de la lutte contre le terrorisme de Daesh" écrit Le Point. Le président parlera aussi de l'agenda de la communauté internationale et de l'ONU. Il évoquera ensuite le"contre-choc pétrolier" qui représente un "changement majeur" selon lui. François Hollande devrait aussi parlé de l'Union européenne qui tarde à avoir de la croissance. 

Le Point croit encore savoir que "sur le plan national, le Chef de l'État abordera deux réformes à venir" : la loi Macron et "une loi Travail/Emploi qui prendra acte des négociations en cours entre les partenaires sociaux". Enfin, François Hollande abordera "le vent mauvais (selon son expression) qui souffle sur le pays et qui entraîne cette montée du racisme, de l'antisémitisme, ces attentats suicidaires, mais aussi, sur le plan politique, la vague montante du vote Front national à la veille de deux scrutins en 2015". Reste à savoir désormais si ce discours sera suivi et entendu par les Français. 

Vu sur : Lu sur Le Point
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

02.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

03.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

04.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

05.

Au Yémen, les Emirats Arabes Unis défendent leurs intérêts... au détriment des Saoudiens

06.

Pourquoi le ralentissement économique occidental n'a que peu de liens avec la guerre commerciale sino-américaine

07.

Comme Richard Ferrand, nous appelons à un « sursaut collectif contre la violence ». Oui, mais contre toutes les violences !

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
l'enclume
- 28/12/2014 - 11:24
Qui se ressemble s'assemble
Je lirai les commentaires, parce que, je n'ai pas un quart d'heure à perdre, pour écouter ce menteur pathologique. COMMENT REPERER UN MENTEUR PATHOLOGIQUE : "L’expression « Mentir comme un arracheur de dents » prend tout son sens lorsque l’on a affaire à un menteur pathologique. Cette personne n’est peut-être pas complètement ancrée dans la réalité, croyant les mensonges qu’elle raconte." Le portrait craché du bouffi de l'Elysée.
Solognitude
- 27/12/2014 - 23:11
Mea culpa, mea maxima culpa:
Mes chers concitoyens, je vous ai mis encore plus dans la merde que Sarko. Je le regrette, je le sais ça, mais c'est dans ma nature! En 2015, les brêles du gouvernement et moi-même continueront à vous faire avaler des couleuvres à base de mensonges et de promesses, de telle sorte que, à moins
d'une révolution, vous serez encore assez #?;^¤µ, pour me réélire!
Texas
- 27/12/2014 - 20:55
Nous n' avons pas atteint...
...le pathétique d' un Président Deschanel tombant d' un train en pyjama sur la voie ferrée , mais nous nous en approchons ..! .