En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Règlement de comptes

Martine Aubry : des proches de François Hollande s'attaquent à la maire de Lille

Publié le 16 décembre 2014
Invités dans les médias mardi matin, Stéphane Le Foll puis Ségolène Royal ont tous deux répondu aux critiques adressées par la maire de Lille à l'encontre de la politique menée par François Hollande, et notamment sur le travail du dimanche.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Invités dans les médias mardi matin, Stéphane Le Foll puis Ségolène Royal ont tous deux répondu aux critiques adressées par la maire de Lille à l'encontre de la politique menée par François Hollande, et notamment sur le travail du dimanche.

Elle a signé son retour sur le devant de la scène politique. Alors que le gouvernement, par la voix d'Emmanuel Macron, s'évertue à défendre l'élargissement du travail du dimanche, Martine Aubry s'était lâchée dans une tribune dans Le Monde. "Veut-on faire de la consommation –  encore plus qu’aujourd’hui – l’alpha et l’oméga de notre société ?", avait lancé la maire de Lille, ajoutant que le travail le dimanche est une "régression".

Après une semaine de silence, les proches de François Hollande sont passés à l'offensive. L'un des plus grands soutiens du président, Stéphane Le Foll a lancé le bras de fer assurant en avoir "marre d'entendre tout le temps des critiques". Invité par RTL, le ministre de l'Agriculture a déploré ne jamais entendre "un mot sur ce qui est fait et qui est positif". "Je n'attends pas ça de la droite, de l'extrême-droite ou de Jean-Luc Mélenchon mais de nos amis", a revendiqué le porte-parole du gouvernement.

Mon interview dans @libe : "Les socialistes sont vaccinés contre la positive attitude" http://t.co/6k48UQ0vvL

— Stéphane Le Foll (@SLeFoll) 16 Décembre 2014
 

Poursuivant, Stéphane Le Foll a expliqué que le travail du dimanche n'était pas "un changement de civilisation", regrettant alors le manque de soutien des socialistes sur d'autres thématiques comme la politique menée par Marisol Touraine, "sur le tiers-payant et l'accès à tous à la santé". Déjà dans un entretien au journal Libération, Stéphane Le Foll a souhaité mettre les siens en ordre de bataille et les a appelé à être "fier" de ce que le gouvernement a accompli. Ajoutant que Martine Aubry "n'est pas la seule à incarner les valeurs du socialisme" et appelant à dépasser "les postures d'avant-congrès". Un tacle, cette fois-ci, à l'encontre de Benoît Hamon.

Quelques minutes plus tard, c'est un autre poids-lourd du gouvernement qui est monté au front. Ségolène Royal a expliqué qu'il fallait "éviter les postures". Dans une interview accordée à RMC et BFMTV, la ministre de l'Ecologie s'en est prise à Martine Aubry.  "C'est facile de dire quand on n'est pas en responsabilité 'il n'y a qu'à, il faut que'", a déploré la ministre. Poursuivant : "Si Martine Aubry veut être de gauche, la question qu'elle doit se poser est 'est-ce que la décision est bonne pour l'emploi et le bien-être' Et là, la réponse est oui". Compris ?

Vu sur : lu sur RTL
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

L'arrivée du Pape François et la fin d'une Eglise dogmatique

05.

Pourquoi l’euro pourrait bien être le prochain dommage collatéral de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

06.

Qui a dit « j’ai une intolérance aux homards, je n’aime pas le caviar, le champagne me donne mal à la tête » ?

07.

Yémen, la situation évolue discrètement cet été à l'abri des regards des vacanciers

01.

Plaidoyer en faveur d’une banque centrale mondiale

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

06.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

01.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

02.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

05.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

06.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jmpbea
- 16/12/2014 - 14:03
Vu son tour de fesse, il ne semble pas qu'Aubry soit
adepte de la non-consommation....c'est donc bien une ..posture anti- Hollande ....le gibier se fait rare, les loups s'étripent...