En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Top / Flop

Baromètre : Emmanuel Macron, nouveau chouchou des sondages

Publié le 16 décembre 2014
Selon le dernier baromètre Ipsos pour Le Point, le ministre de l'Economie voit son nombre de bonnes opinions grimper de 12 points.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon le dernier baromètre Ipsos pour Le Point, le ministre de l'Economie voit son nombre de bonnes opinions grimper de 12 points.

Certains diront qu'il est nouveau dans le paysage politique et que venant de loin, il ne peut que progresser. Mais les chiffres sont là, Emmanuel Macron monte dans la popularité des Français et entre désormais le top 10 des personnalités politiques.

Selon le baromètre Ipsos – Le Point, publié lundi, le ministre de l'Economie recueille 39% de bonnes opinions, une progression de 12 points pour atteindre la 8e place. Cette hausse atteint même 18 points chez les sympathisants PS qui sont 53% à approuver la politique de l'ex-banquier. Finalement la loi Macron et le travail du dimanche seraient bien acceptés par une partie des Français, plus que par leurs leaders de gauche. A droite, c'est un autre "petit nouveau" qui atteint le même score : Bruno Le Maire voit sa côté de popularité grimper de 11 points. Le candidat remarquée à la présidence de l'UMP entre pour la première fois dans le top 10.

Passés les jeunes pousses, ce sont toujours des ténors qui tiennent le haut du classement des leaders politiques. Ainsi, Alain Juppé avec 56% de bonnes opinions reste en tête, devant la directrice générale du FMI, Christine Lagarde (48%) et la ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal qui elle recueille 45% d'avis positifs. Les deux progressant même chacune de cinq points. Suffisement rare pour le signaler, François Hollande et Manuel Valls grimpent de 3 points.

A droite, c'est la dégringolade. Ainsi Marine Le Pen et Nicolas Sarkozy perdent de nombreux points. Le nouveau président de l'UMP pointe seulement à la 17e place avec 33% de jugements favorables. Même parmi les sympathisants UMP, Nicolas Sarkozy – qui perd 16 points – est devancé par Alain Juppé et Christine Lagarde. Même tendance pour Marine Le Pen : la présidente du Front national perd 4 points. Avec 29% de bonnes opinions, elle pointe à la 22e place.

Vu sur : Lu sur Le Point
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

02.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Pourquoi l’euro pourrait bien être le prochain dommage collatéral de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

07.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

05.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

06.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
phegp
- 16/12/2014 - 18:08
L'usine à gaz du chouchou va, entre autre,...
créer des centaines d'études notariales car (en douteriez-vous ?) les jeunes à la recherche d'emploi vont se précipiter en masse sur cette manne. Et, comme le dit si bizarrement la Royal (cf. l'article "Règlement de comptes") pour défendre le chouchou vs Aubry, l'extension du travail le dimanche va contribuer au "bien-être" des français.
jmpbea
- 16/12/2014 - 13:48
Faute de grives ....
On se contente du Micron dont les réformes n'apporteront RIEN au problème du chômage car les PME NE VERRONT AUCUNE MODIFICATION LEUR PERMETTANT DE VOIR UN PEU D'AVENIR, DONC D'EMBAUCHER...tout est mediatique et les francais semblent s'y laisser prendre...encore une fois...
winnie
- 16/12/2014 - 08:25
Macron ? le nouveau chouchou ?
Des média oui, comme DSK,JUPPE ... Ou les autres olitiquement correct.