En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

05.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

06.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

07.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

05.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

03.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

04.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Agnès Buzyn sera la tête de liste LREM à Paris

ça vient d'être publié
décryptage > Santé
Lutte contre l'épidémie

Coronavirus : pourquoi l’heure de la vraie fermeté avec la Chine est venue pour l’OMS

il y a 3 min 45 sec
décryptage > Terrorisme
Attentats en Allemagne

Le complotisme, moteur d’un terrorisme identitaire pointé du doigt par le FBI

il y a 1 heure 9 min
décryptage > Europe
(in)Stabilité politique

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

il y a 1 heure 45 min
pépite vidéo > Politique
engagement
Rencontre avec le plus jeune maire de France
il y a 15 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition : "Soulages au Louvre" de Pierre Soulages

il y a 15 heures 37 min
pépites > Société
Devoir de mémoire
Enfin un hommage marseillais à Arnaud Beltrame
il y a 16 heures 4 min
décryptage > Terrorisme
Motivations

Dans la tête du tueur de Hanau

il y a 17 heures 32 min
pépites > Santé
Quid du 4ème vol de rapatriés ?
Le point sur les conditions d'accueil des rapatriés français
il y a 18 heures 44 min
light > People
Et madame Griveaux dans tout ça ?
La réaction de la femme de Griveaux
il y a 20 heures 35 min
décryptage > Santé
Ces maladies qu’une bonne alimentation aide à combattre

Une bonne alimentation augmentera vos chances de guérison

il y a 21 heures 58 min
décryptage > Science
La menace fantôme

Vaisseaux spatiaux, fusées et débris divers : quand la NASA transforme l’espace en cimetière géant

il y a 33 min 38 sec
décryptage > Politique
Comme avant

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

il y a 1 heure 25 min
décryptage > Société
Divisions

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

il y a 1 heure 56 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 15 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : "Trahison" de Harold Pinter : Pour Michel Fau et Harold Pinter

il y a 15 heures 51 min
pépites > Economie
Dans la rue
Baisse des mobilisations contre la réforme des retraites
il y a 17 heures 1 min
pépites > Sport
Dopage
Docteur Mabuse au banc des accusés
il y a 18 heures 12 min
pépite vidéo > Politique
La paille et la poutre
Castaner et la vie privée d'Olivier Faure
il y a 19 heures 28 min
pépites > Terrorisme
Fusillades à Hanau
Fusillades tragiques en Allemagne
il y a 21 heures 14 min
décryptage > Justice
Célérité pour les uns, lenteur pour les autres

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

il y a 22 heures 55 min
Discours

Pour François Hollande l'immigration est une chance et il s'en prend à ceux qui voient "la France en petit"

Publié le 16 décembre 2014
Le chef de l'Etat a prononcé son premier discours sur l'immigration depuis son arrivée à l'Elysée ce lundi 15 décembre, à l'occasion de l'inauguration de la Cité nationale de l'immigration.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le chef de l'Etat a prononcé son premier discours sur l'immigration depuis son arrivée à l'Elysée ce lundi 15 décembre, à l'occasion de l'inauguration de la Cité nationale de l'immigration.

C'est une première depuis son arrivée à l'Elysée. Ce lundi 15 décembre, à l'occasion de l'inauguration de la Cité nationale de l'immigration, dans le palais de la Porte Dorée à Paris, François Hollande a prononcé un discours sur l'immigration. Imaginé par Jacques Chirac, ce musée a été lancé par Jean-Pierre Raffarin en juillet 2004 et est ouvert au public depuis 2007 mais n'avait encore jamais été officiellement inauguré. Sept ans, "c’est long pour une inauguration officielle, comme si l’immigration devait forcément être un sujet de polémique", a lancé François Hollande avant de se lancer sur un récit de l'immigration en France. "Ce musée national de l’histoire de l’immigration est donc l’hommage de la nation à ces millions de gens, qui sont venus en France, qui y ont donné le meilleur d’eux-mêmes, dont les enfants sont devenus français pleinement et qui en même temps veulent que leur histoire, leur parcours, leur singularité, leur origine puisse être reconnue par la République", a déclaré le Président.

Et François Hollande de poursuivre en soulignant que les polémiques sur l'immigration ont toujours existé. Il y a "toujours eu des démagogues" pour prononcer des "discours qui instrumentalisent la peur de la dislocation de la France". "Une France en petit, une France en dépit, une France en repli, ne serait plus la France", a lancé le chef de l'Etat, ajoutant : "Les étrangers sont toujours accusés des mêmes maux, de venir prendre l’emploi des  Français ou de bénéficier d’avantages sociaux indus quand bien même les études montrent qu’ils contribuent davantage aux comptes sociaux qu’ils n’en bénéficient."  

Enchaînant sur la question de la laïcité, François Hollande a rappelé qu'elle ne représentait "ni la lutte contre la religion, ni la suspicion à l'égard de telle ou telle communauté mais une école du respect de la règle commune et une reconnaissance de la liberté de croire ou de ne pas croire." Le Président est ensuite revenu sur la politique migratoire de la France. "Notre frontière c’est Schengen. Et on voudrait faire éclater Schengen? C'est assez facile. Schengen, c'est justement ce qui a permis à tous les pays d'Europe de s'organiser pour contrôler l'immigration. Faire disparaître Schengen, ce serait reculer." Par ailleurs, "Depuis dix ans,  notre pays accueille environ 200 000 personnes par an, soit la proportion la plus faible d’Europe, rapportée à notre population."

François Hollande a également annoncé une loi sur les séjours des étrangers. Il prévoira un parcours qui reposera sur "l’apprentissage de la langue française, sur la formation aux valeurs de la République, à ses règles, à ses usages, à ses droits, mais aussi aux devoirs".  Des "titres de séjours pluriannuels" seront distribués afin d'éviter de faire attendre devant les préfectures les étrangers en situation régulière. Par ailleurs, François Hollande a rappelé que s'il était favorable aux droit de vote des étrangers, il fallait toutefois une majorité des 3/5e au Parlement. Enfin, il a proposé que la République facilite la naturalisation de ses vieux immigrés, les Chibanis. "La réussite de l'intégration déterminera notre destin national", a-t-il conclu.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

05.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

06.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

07.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

05.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

03.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

04.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Agnès Buzyn sera la tête de liste LREM à Paris

Commentaires (18)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
tubixray
- 16/12/2014 - 18:54
Sa chance à lui
Marine le Pen est une chance pour F. Hollande, du moins le pense t-il !
joke ka
- 16/12/2014 - 10:27
joke ka
il ne pense qu'à sa réélection ...il sait que 93% des banlieues ont voté pour lui en 2012...il mise sur les nouvelles populations suivant les préceptes de Terra Nova (think tank gauchiste)qui prône le "renouvellement" du peuple :le peuple ne nous plaît pas, changeons de peuple
le Gône
- 16/12/2014 - 10:08
Ah Nom de Dieu....
un discours pathétique prononcé par un type grotesque....What else ?