En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

03.

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

04.

Tout changer dans le monde d’après ? Le scénario noir que cela pourrait bien déclencher

05.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

06.

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

07.

Coronavirus : L'Espagne premier pays européen à envisager un revenu universel

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

04.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

ça vient d'être publié
light > Culture
Féerie et évasion pour les petits et les grands
Disney + est enfin disponible et accessible en France dès ce mardi 7 avril
il y a 1 heure 19 min
pépites > Europe
Solidarité européenne et internationale
Forte inquiétude au Royaume-Uni sur l’état de santé de Boris Johnson, placé en soins intensifs
il y a 3 heures 31 min
pépites > Sport
Restrictions
Confinement : les activités sportives sont désormais interdites à Paris entre 10h et 19h
il y a 4 heures 35 min
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

il y a 5 heures 36 min
décryptage > International
Symbole

Coronavirus, Tchernobyl et le modèle chinois

il y a 6 heures 16 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Retrouvailles américano-russes grâce au coronavirus ?

il y a 6 heures 48 min
décryptage > Europe
Eurogroup

L’Europe tente de dépasser le chacun pour soi initial

il y a 8 heures 9 min
décryptage > France
Voeux dangereux

Tout changer dans le monde d’après ? Le scénario noir que cela pourrait bien déclencher

il y a 9 heures 8 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Paradoxe : alors que Bruxelles est incapable d’empêcher un désastre économique, les médecins et chercheurs réussissent à coopérer comme jamais pour limiter un désastre humain

il y a 9 heures 46 min
pépite vidéo > Santé
Scandale
Une infirmière montre l'état catastrophique des nouvelles blouses reçues par son hôpital
il y a 1 jour 47 min
pépites > France
Hypothèses
Coronavirus : l'Académie de médecine préconise un déconfinement par région
il y a 1 heure 55 min
light > Culture
Influence majeure
Mort de Jean-Laurent Cochet, une figure majeure du théâtre français, des suites du Covid-19
il y a 4 heures 5 min
pépite vidéo > Santé
Objectifs
Confinement, tests dans les Ehpad : les explications d’Olivier Véran au micro de Jean-Jacques Bourdin
il y a 5 heures 1 min
décryptage > Europe
Stabilité

Une politique de voisinage intelligente de l’UE

il y a 6 heures 4 min
décryptage > Politique
Bilan

Coronavirus : 14 questions auxquelles le gouvernement nous devra une réponse après la crise

il y a 6 heures 26 min
décryptage > Santé
Surfaces, hygiène et Covid-19

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

il y a 7 heures 27 min
décryptage > International
Exemple taïwanais

Taïwan : les leçons médicales et politiques d’une stratégie réussie face au Coronavirus

il y a 8 heures 26 min
décryptage > Politique
Impact de la crise sanitaire

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

il y a 9 heures 24 min
décryptage > Santé
Abandon

Nombre de morts, manque de moyens, soupçons d’euthanasie : ce qui se passe vraiment dans les Ehpad ?

il y a 10 heures 1 min
pépites > Economie
Économie
Coronavirus : L'Espagne premier pays européen à envisager un revenu universel
il y a 1 jour 1 heure
Discours

Pour François Hollande l'immigration est une chance et il s'en prend à ceux qui voient "la France en petit"

Publié le 16 décembre 2014
Le chef de l'Etat a prononcé son premier discours sur l'immigration depuis son arrivée à l'Elysée ce lundi 15 décembre, à l'occasion de l'inauguration de la Cité nationale de l'immigration.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le chef de l'Etat a prononcé son premier discours sur l'immigration depuis son arrivée à l'Elysée ce lundi 15 décembre, à l'occasion de l'inauguration de la Cité nationale de l'immigration.

C'est une première depuis son arrivée à l'Elysée. Ce lundi 15 décembre, à l'occasion de l'inauguration de la Cité nationale de l'immigration, dans le palais de la Porte Dorée à Paris, François Hollande a prononcé un discours sur l'immigration. Imaginé par Jacques Chirac, ce musée a été lancé par Jean-Pierre Raffarin en juillet 2004 et est ouvert au public depuis 2007 mais n'avait encore jamais été officiellement inauguré. Sept ans, "c’est long pour une inauguration officielle, comme si l’immigration devait forcément être un sujet de polémique", a lancé François Hollande avant de se lancer sur un récit de l'immigration en France. "Ce musée national de l’histoire de l’immigration est donc l’hommage de la nation à ces millions de gens, qui sont venus en France, qui y ont donné le meilleur d’eux-mêmes, dont les enfants sont devenus français pleinement et qui en même temps veulent que leur histoire, leur parcours, leur singularité, leur origine puisse être reconnue par la République", a déclaré le Président.

Et François Hollande de poursuivre en soulignant que les polémiques sur l'immigration ont toujours existé. Il y a "toujours eu des démagogues" pour prononcer des "discours qui instrumentalisent la peur de la dislocation de la France". "Une France en petit, une France en dépit, une France en repli, ne serait plus la France", a lancé le chef de l'Etat, ajoutant : "Les étrangers sont toujours accusés des mêmes maux, de venir prendre l’emploi des  Français ou de bénéficier d’avantages sociaux indus quand bien même les études montrent qu’ils contribuent davantage aux comptes sociaux qu’ils n’en bénéficient."  

Enchaînant sur la question de la laïcité, François Hollande a rappelé qu'elle ne représentait "ni la lutte contre la religion, ni la suspicion à l'égard de telle ou telle communauté mais une école du respect de la règle commune et une reconnaissance de la liberté de croire ou de ne pas croire." Le Président est ensuite revenu sur la politique migratoire de la France. "Notre frontière c’est Schengen. Et on voudrait faire éclater Schengen? C'est assez facile. Schengen, c'est justement ce qui a permis à tous les pays d'Europe de s'organiser pour contrôler l'immigration. Faire disparaître Schengen, ce serait reculer." Par ailleurs, "Depuis dix ans,  notre pays accueille environ 200 000 personnes par an, soit la proportion la plus faible d’Europe, rapportée à notre population."

François Hollande a également annoncé une loi sur les séjours des étrangers. Il prévoira un parcours qui reposera sur "l’apprentissage de la langue française, sur la formation aux valeurs de la République, à ses règles, à ses usages, à ses droits, mais aussi aux devoirs".  Des "titres de séjours pluriannuels" seront distribués afin d'éviter de faire attendre devant les préfectures les étrangers en situation régulière. Par ailleurs, François Hollande a rappelé que s'il était favorable aux droit de vote des étrangers, il fallait toutefois une majorité des 3/5e au Parlement. Enfin, il a proposé que la République facilite la naturalisation de ses vieux immigrés, les Chibanis. "La réussite de l'intégration déterminera notre destin national", a-t-il conclu.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

03.

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

04.

Tout changer dans le monde d’après ? Le scénario noir que cela pourrait bien déclencher

05.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

06.

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

07.

Coronavirus : L'Espagne premier pays européen à envisager un revenu universel

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

04.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

Commentaires (18)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
tubixray
- 16/12/2014 - 18:54
Sa chance à lui
Marine le Pen est une chance pour F. Hollande, du moins le pense t-il !
joke ka
- 16/12/2014 - 10:27
joke ka
il ne pense qu'à sa réélection ...il sait que 93% des banlieues ont voté pour lui en 2012...il mise sur les nouvelles populations suivant les préceptes de Terra Nova (think tank gauchiste)qui prône le "renouvellement" du peuple :le peuple ne nous plaît pas, changeons de peuple
le Gône
- 16/12/2014 - 10:08
Ah Nom de Dieu....
un discours pathétique prononcé par un type grotesque....What else ?