En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"

03.

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

04.

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

05.

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

06.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

07.

Virginia Raggi, la maire de Rome, révèle être menacée par la mafia

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Vers un nouveau confinement ?
Covid-19 : Emmanuel Macron annoncera de nouvelles restrictions ce mercredi à 20 heures
il y a 7 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Chambre des dupes" de Camille Pascal : Louis XV et les soeurs Mailly-Nesle : amours, intrigues, courtisans... Un roman brillant et bien documenté

il y a 8 heures 7 min
pépites > Politique
Campagne sous tension
Virginia Raggi, la maire de Rome, révèle être menacée par la mafia
il y a 9 heures 2 min
pépites > France
Tchétchénie
Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"
il y a 9 heures 59 min
pépites > Justice
Décision
La justice administrative valide la fermeture temporaire de la mosquée de Pantin
il y a 11 heures 40 min
décryptage > Culture
Septième art

Les banalités subversives de Maïwenn

il y a 14 heures 15 min
pépites > Santé
Choix cornélien : épidémie ou économie
Coronavirus : le reconfinement n'est plus tabou, couvre-feu élargi, confinement général ou local ?
il y a 14 heures 59 min
pépites > Politique
Relations humaines
Tensions internes dans la cellule diplomatique de l'Elysée et rapports tendus avec le Quai d'Orsay
il y a 15 heures 35 min
décryptage > Société
Dangers des nouveaux outils

Les objets connectés, des armes redoutables aux mains des auteurs de violences familiales

il y a 16 heures 11 min
décryptage > Economie
Réindustrialisation

Et pendant ce temps là, sur le front de l’industrie, on continue à faire des âneries

il y a 17 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Gaulois réfractaires demandent des comptes au Nouveau Monde" de Philippe de Villiers : La Vendée se prend pour Bibracte. La révolte gronde. Les 2 Villiers sont à la manoeuvre

il y a 7 heures 56 min
light > Media
Bon rétablissement
Michel Drucker ne sera pas de retour sur France 2 avant 2021 après son opération
il y a 8 heures 41 min
Pollution
Réchauffement climatique : des gisements de méthane se décongèlent dans l'océan Arctique relâchant du gaz à effet de serre
il y a 9 heures 24 min
pépites > Education
Education Nationale
Rentrée du 2 novembre : un hommage à Samuel Paty sera organisé dans les écoles
il y a 10 heures 54 min
décryptage > Histoire
Identifier la menace

Guerre des civilisations ou guerre au sein de l’islam ?

il y a 14 heures 7 min
décryptage > France
Vocabulaire

Ensauvagement : une fois encore, Laurent Mucchielli parle trop vite…

il y a 14 heures 41 min
pépite vidéo > Europe
Paris - Ankara
L'Union européenne apporte son soutien à la France après l'appel au boycott des produits français
il y a 15 heures 2 min
décryptage > Histoire
Origines du mythe

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

il y a 15 heures 57 min
décryptage > Santé
Hiver de la dépression

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

il y a 16 heures 40 min
décryptage > Politique
Sondage pour 2022

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

il y a 17 heures 28 min
© Reuters
© Reuters
Acerbe

Marine Le Pen : "Nicolas Sarkozy a-t-il donné une ligne politique ? Rien, zéro"

Publié le 02 décembre 2014
Invitée sur RTL, la patronne du FN a estimé que les électeurs de l'UMP n'en avaient pas fini avec la guerre des chefs.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Invitée sur RTL, la patronne du FN a estimé que les électeurs de l'UMP n'en avaient pas fini avec la guerre des chefs.

Marine Le Pen avait aiguisé ses piques ce mardi matin sur RTL. Et toutes ont été adressées à Nicolas Sarkozy. La patronne du FN a en effet vivement critiqué le président de l'UMP. Revenant sur son élection au Congrès de son parti, elle a affirmé que l'ancien chef de l'Etat était "jaloux" de son score "mais ça va lui passer". "C'est étonnant que je fasse 100%? L'intégralité des électeurs du Front National sont sur la ligne que je porte. Nous partons avec une très grande cohérence pour les futures échéances électorales. C'est tout" a justifié Marine Le Pen en guise de réponse. Puis, elle a rappelé qu'en 2007, Nicolas Sarkozy avait lui même atteint le même score lors des primaires de l'UMP "car tous les candidats en face de lui s'étaient retirés". 

Puis elle a réaffirmé qu'elle serait au second tour de la présidentielle 2017. "Je me laisse emporter par l'optimisme de mes adversaires. Mais nous ne nous reposons pas sur nos lauriers. Nous travaillons pour proposer aux Français un projet pour la France" a-t-elle indiqué avant de critiquer encore Nicolas Sarkozy. "A-t-il donné une ligne politique ? Rien, zéro. Il a proposé de préparer l'avenir avec ceux qui ont échoué hier. Le changement de nom de l'UMP pour éviter que l'on appelle ça l'UMPS mais ça ne changera rien. Les électeurs de l'UMP n'en ont pas fini avec la guerre des chefs" a-t-elle prédit.

Interrogée sur les légères modifications au sein du bureau politique du FN, elle a affirmé ne pas avoir "vérouillé l'appareil" mais elle "le professionnalise". "Je sais que les 2 et demi qui nous attendent suscitent une grande espérance dans le peuple français et je me dois d'être prête quand les Français nous donneront des responsabilités importantes" a-t-elle soutenu.

Enfin, Marine Le Pen a adressé un mot aux chefs d'entreprise. "Je soutiens les PME-PMI mais pas le Medef, les uns paient 19% d'impôts, les autres 39%, ce n'est pas tout à fait la même chose. Il y a une complexité fiscale qui frappe les petits patrons et c'est eux qu'il faut aider. (...) Les grandes entreprises font de l'optimisation fiscale, ce qui représente une sorte de concurrence déloyale supplémentaire" a-t-elle conclu

Vu sur : Lu sur RTL.fr
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 02/12/2014 - 19:45
Marine Le Pen reste pragmatique et réaliste!
la France a besoin d'Egalité plus que tout, et cette différence de fiscalite entre les TPE-PME et les grandes entreprises du MEDEf qui délocalisent, en est une de plus. La gauche (UMP et UDI inclus) a érigé l'inégalité et la victoire des minorités en dogme. Le FN rendra à la France son Egalité et le pouvoir de sa majorité démocratique!
Ganesha
- 02/12/2014 - 18:07
Machiavel
J'ai une théorie toute à fait personnelle : je pense que François Hollande poursuit un plan tout à fait ''machiavelique'' : faire de Marine Le Pen son premier ministre afin d'appliquer la seule politique raisoonable pour la France et, entre autres, tenir sa promesse du Bourget ! Si un jour, cela se réalise, vous repenserez à moi !
Fredja
- 02/12/2014 - 17:38
@Ganesha
tu t'es plantée, celui qui fait l'action populiste actuelle, le petit clown, c'est Hollande... Sarko, il essaie juste un come-back qui risque de finir en belle gamelle.