En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Capture d'écran BFMTV
Courageux

Braquage de la bijouterie Cartier : le coiffeur pris en otage raconte

Publié le 26 novembre 2014
Yves a livré le récit de son expérience devant les caméras de BFMTV au lendemain de sa prise d'otage par deux braqueurs respectivement âgés de 23 et 30 ans.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Yves a livré le récit de son expérience devant les caméras de BFMTV au lendemain de sa prise d'otage par deux braqueurs respectivement âgés de 23 et 30 ans.

Seul dans son établissement peu avant 19 heures, le gérant de ce salon de coiffure du 15ème arrondissement a été retenu en otage pendant plus d'une heure sous la menace d'une arme à feu, mardi 25 novembre.

"Ils m'ont dit: "Si tu fais pas l'con, t'auras rien..." Ils étaient très surexcités et énervés (...) Je leur ai dit: "Ecoutez, je vais avoir 65 ans le 22 décembre, j'arrive en retraite, je ne voudrais pas terminer avec une balle dans la tête ! Et puis j'aimerais bien qu'on ne me tutoie pas, vu mon âge" raconte-t-il. Mais les malfaiteurs l'appeleront "papy" durant la prise d'otage.

A LIRE AUSSI - Braquage de la bijouterie Cartier : la grosse boulette d'iTélé en direct

Yves s'est alors spontanément désigné faire un garrot au bras du braqueur touché par balle pendant la fuite : "Je lui ai dit qu'il ne pouvait pas rester comme ça car il allait perdre tout son sang (...) C'était aussi une façon d'occuper le temps, car ils étaient très énervés" témoigne-t-il.

Yves est enfin parvenu à convaincre les deux malfaiteurs de se rendre, alors qu'ils étaient déjà sous la pression des forces de l'ordre et en contact avec un négociateur. "On va pouvoir rester là trois heures, douze heures, quarante-huit heures, mais ils savent que vous êtes là et ils ne vous lâcheront pas. Il vaut mieux vous rendre."

Vu sur : Lu sur BFMTV
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

02.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

03.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

04.

Le général iranien Qassem Souleimani, maître de guerre sur le front syro-irakien

05.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

06.

Psychogénéalogie : comment les générations familiales qui nous précèdent laissent leur empreinte sur notre identité

07.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

01.

Foot: le retour des mutins

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

05.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

06.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Texas
- 26/11/2014 - 14:29
Génial Papy
Cette présence d' esprit de poser un garrot au malfrat . Sinon c' était un très probable chef d' inculpation par l' avocat des " sauvageons " pour non-assistance à personne en danger , 75000 Euros d' amendes et cinq ans d' emprisonnement ( Art-223-6 du Code Pénal ) .