En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

06.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

07.

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

ça vient d'être publié
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Peur de la science et règne de l’émotionnel : les deux mamelles de la panne du progrès

il y a 1 heure 37 min
décryptage > Politique
Illusion ?

Congrès des maires de France : ce que le profil de nos élus nous dit de... l’illusion de la démocratie participative

il y a 2 heures 5 min
pépites > Europe
Désastre
Venise : un milliard d'euros de dégâts ; une troisième montée des eaux attendue
il y a 15 heures 40 min
pépites > Santé
Drame
Deux tiers des Français ont déjà renoncé à se faire soigner
il y a 16 heures 28 min
pépite vidéo > France
Casseurs
Acte 53 des Gilets jaunes : d'importants dégâts sur la place d'Italie à Paris
il y a 17 heures 43 min
pépites > Politique
Baisse
Popularité : Emmanuel Macron perd un point en novembre
il y a 18 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

SOS Europe en détresse ?

il y a 21 heures 43 min
décryptage > Santé
Danger

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

il y a 22 heures 29 min
décryptage > Politique
Sectarisme à tous les étages

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

il y a 22 heures 46 min
décryptage > Economie
Un but bien défini

La politique économique de Trump, une politique parfaitement prévisible

il y a 23 heures 3 min
décryptage > Société
Insécurité

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

il y a 1 heure 42 min
pépites > International
Dictature
Ouïghours : Xi Jinping a donné l'ordre d'être "sans pitié"
il y a 15 heures 17 min
light > Culture
Discrimination
L'actrice Mo'Nique accuse Netflix de la sous-payer car elle est une femme noire
il y a 16 heures 5 min
pépite vidéo > Culture
Pour les fans de la famille royale
The Crown : la saison 3 est disponible sur Netflix
il y a 16 heures 51 min
pépites > France
Noyau dur
Acte 53 des Gilets jaunes : 28.000 manifestants selon la police, 40.000 selon les organisateurs
il y a 18 heures 18 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Inde veut aller explorer Vénus en 2023 ; Mars : les fluctuations de l’oxygène décontenancent la Nasa
il y a 18 heures 37 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : ce que la technologie pourrait apporter pour contenir les incendies géants
il y a 22 heures 1 min
décryptage > France
Un an déjà

Acte 53 des Gilets jaunes : statu quo en attendant décembre

il y a 22 heures 40 min
décryptage > International
Moderne... mais féroce

En Arabie Saoudite, « réforme » rime avec « répression »

il y a 23 heures 3 min
décryptage > France
Agriculture

Revenus désastreux des agriculteurs : et si les banques étaient juridiquement en partie responsables ?

il y a 23 heures 4 min
Complications

Karachi : Nicolas Sarkozy contre-attaque

Publié le 23 septembre 2011
L'Elysée a publié un communiqué niant toute implication de Nicolas Sarkozy dans l'affaire, dans lequel il assure que le nom du Président n'est pas mentionné dans le dossier.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'Elysée a publié un communiqué niant toute implication de Nicolas Sarkozy dans l'affaire, dans lequel il assure que le nom du Président n'est pas mentionné dans le dossier.

Mis à jour le 23/09 à 7h55

C'est au tour des magistrats de s’interroger sur une éventuelle violation du secret de l'instruction par l'exécutif dans l'affaire Karachi. Pour Christophe Regnard, le président de l'Union syndicale des magistrats (majoritaire), "c'est clairement une violation du secret de l'instruction. C'est assez incroyable que l'Elysée reconnaisse aussi benoîtement qu'il a eu accès à des pièces. Cet affichage est assez anormal". Il ajoute : "Il ne faut pas être naïf. On sait que les informations remontent. Mais d'habitude, cela demeurait caché. Objectivement, ça sent la panique à bord".

La réaction du secrétaire général du Syndicat de la magistrature, Matthieu Bonduelle, est la même. "Il y a manifestement des incursions scandaleuses de l'exécutif, en particulier de l'Elysée, dans le cours de la justice. L'Elysée n'a rien à faire dans la justice et ce communiqué entretient un mélange des genres troublants, malsains", commente-t-il.

Mis à jour le 22/09 à 18h22

La presse s'interroge sur les zones d'ombre laissées par le communiqué de l'Elysée. Fabrice Arfi, de Mediapart, se demande comment l'Elysée peut affirmer que "le nom du chef de l'Etat n'apparaît dans aucun des éléments du dossier" :

"Nicolas Sarkozy n'est ni mis en examen ni partie civile dans cette affaire ; en théorie, il n'a donc pas accès à la procédure. Secundo, ce que l'Elysée assure, de manière aussi péremptoire, est un mensonge. Oui, Nicolas Sarkozy est désigné par plusieurs témoins et plusieurs documents dans le dossier du juge Van Ruymbeke."

Par ailleurs, Le Monde.fr rappelle que Nicolas Sarkozy avait un rôle important dans la campagne d'Edouard Balladur en 1995, dans la mesure où il faisait partie d'un comité politique de quatre personnes, en compagnie de Charles Pasqua, François Léotard et François Bayrou, qui se réunissaient toute les semaines.

 

Mis à jour le 22/09 à 15h05

L'Elysée a publié un court communiqué pour nier toute implication de Nicolas Sarkozy dans l'affaire Karachi :

"- M. Nicolas SARKOZY n'a jamais dirigé la campagne de M. Edouard BALLADUR. 
- Il n'a jamais exercé la moindre responsabilité dans le financement de cette campagne. Il en était le porte-parole. 
- S'agissant de l'affaire dite de « Karachi », le nom du chef de l'Etat n'apparaît dans aucun des éléments du dossier. Il n'a été cité par aucun témoin ou acteur de ce dossier. Il y est donc totalement étranger d'autant plus qu'à l'époque où il était ministre du Budget, il avait manifesté son hostilité à ce contrat comme cela apparaît dans les pièces de la procédure. 
- Les familles des victimes de l'attentat de Karachi ont droit à la vérité et au respect de leur souffrance.

Tout le reste n'est que calomnie et manipulation politicienne."

 

Mis à jour le 22/09 à 12h10

Nicolas Bazire a été mis en examen jeudi matin pour complicité d'abus de biens sociaux et laissé en liberté sans contrôle judiciaire. La veille, Thierry Gaubert, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, avait lui aussi été mis en examen dans le même dossier par le juge Renaud van Ruymbeke, pour recel d'abus de biens sociaux. 

Publié le 21/09 à 14h54

Nicolas Bazire a été placé en garde à vue mercredi dans le cadre de l'affaire Karachi. Le juge Renaud Van Ruymbeke enquête sur des rétrocommissions présumées lors de contrats de ventes d'armes au Pakistan et en Arabie Saoudite. Cet ami de Nicolas Sarkozy, ancien directeur de cabinet d'Edouard Balladur, a été accusé par la princesse Hélène de Yougoslavie d'avoir réceptionné des valises de billets ramenées de Suisse par l'ex-mari de la princesse, Thierry Gaubert, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy au ministère du Budget.

Thierry Gaubert, lui aussi mis en examen lundi dernier, a été déféré en vue d'une possible mise en examen. D'après Hélène de Yougoslavie, d'habitude plus habituée au papier glacé des magazines people, son ex-mari se serait rendu en Suisse en compagnie de Ziad Takieddine, l'homme d'affaire franco-libanais soupçonné d'avoir joué les intermédiaires officieux dans la conclusion des contrats d'armement.

Les mises en causes de Nicolas Bazire et Thierry Gaubert interviennent une semaine après la mise en examen pour abus de biens sociaux de Ziad Takieddine. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

06.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

07.

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

Commentaires (21)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Ann O'nymous
- 23/09/2011 - 16:43
@ Vinken
Vous admettez donc que NS est mentionné dans le dossier ?
Vincennes
- 23/09/2011 - 14:50
@Ann onymouss.....il ne faut pas faire d'amalgame entre
commissions et rétro-commissions. Renseignez vous bien
Ravidelacreche
- 23/09/2011 - 12:36
Oui, Nicolas Sarkozy est désigné par plusieurs témoins et plusie
Ou comment un journaliste se tire une balle dans le pied!