En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Faits divers
Héroique
Etats-Unis : Il désarme un élève armé d'un fusil à pompe en lui faisant un câlin
il y a 10 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "Sept ans de réflexion" : Une farce (un peu trop lourde) sur l'adultère

il y a 11 heures 40 min
light > Insolite
Dur à avaler
Un chef étoilé mange dans son restaurant : 14 000 euros de redressement de l'Ursaff
il y a 13 heures 54 min
décryptage > Environnement
Découvrons l'écoféminisme

"Ma planète, ma chatte, sauvons les zones humides" !

il y a 15 heures 40 min
décryptage > Economie
Experte

Esther Duflo à Bercy, vite. Mais pas comme ministre

il y a 16 heures 14 min
décryptage > France
Mauvais prisme

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

il y a 16 heures 33 min
décryptage > France
Interdit d'interdire

Pourquoi la France devrait résister à la tentation de répondre par des interdictions à tous les défis qu’elle rencontre

il y a 16 heures 47 min
décryptage > Economie
Manque d’ambition ?

PLF 2020 : l’étonnante stabilité de la ventilation des dépenses publiques françaises à travers le temps

il y a 16 heures 59 min
décryptage > Culture
Culture

"Miroir du temps" d'André Suarès : une occasion précieuse de découvrir une pensée d’une inventivité débridée et salutaire

il y a 1 jour 5 heures
pépite vidéo > International
Ultimatum
Liban : nouvelle journée de mobilisation contre la classe politique et la corruption
il y a 1 jour 7 heures
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vania : Une même nuit nous attend tous" : "Oncle Vania" revisité

il y a 11 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le roman de la France- une histoire de la liberté" de Laurent Joffrin : Tome 1, de Vercingétorix à Mirabeau

il y a 11 heures 47 min
décryptage > Education
Tous égaux

Discriminations positive à l’entrée dans les Grandes écoles : l’égalitarisme en mode délire

il y a 15 heures 34 min
décryptage > Economie
Dépenses très privées

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

il y a 15 heures 57 min
décryptage > High-tech
La Minute Tech

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

il y a 16 heures 24 min
décryptage > Justice
L'armée des ombres

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

il y a 16 heures 40 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Brexit : si vous avez aimé les deux premières saisons, vous serez passionné par la troisième

il y a 16 heures 55 min
décryptage > Politique
En même temps

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

il y a 17 heures 10 min
"Climate change"
Jane Fonda et Sam Waterston ont été arrêtés lors d'une manifestation pour le climat
il y a 1 jour 6 heures
pépites > Justice
Défense
Rachida Dati dénonce une "instrumentalisation" dans le cadre de l'information judiciaire dans l'affaire Ghosn
il y a 1 jour 7 heures
© Reuters
© Reuters
Franc du collier

Primaire à gauche en 2016 : pour Luc Chatel, cela en dit long "sur l'état de faiblesse" de François Hollande

Publié le 19 novembre 2014
Thierry Mandon, secrétaire d'Etat à la Réforme de l'Etat, a jugé "indispensable" la tenue d'une primaire à gauche.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Thierry Mandon, secrétaire d'Etat à la Réforme de l'Etat, a jugé "indispensable" la tenue d'une primaire à gauche.

Mercredi 19 novembre, le secrétaire d'Etat à la réforme de l'Etat Thierry Mandon a évoqué le besoin "indispensable" d'instaurer une primaire à gauche en 2016. Pour Luc Chatel, ces propos sont révélateurs de "l'état de faiblesse" et de "l'effondrement" de François Hollande. "Les partis organisent le fonctionnement de la vie démocratique, donc s'ils souhaitent organiser le challenge au sein de leurs candidats, c'est leur droit", a déclaré le secrétaire général intérimaire de l'UMP mercredi devant l'Association des journalistes parlementaires. Mais, selon lui, "cela en dit long sur l'état de faiblesse du président de la République, même au sein de sa famille politique" et sur "son effondrement auprès de ses propres amis".

"J'ai un peu le sentiment que Thierry Mandon dit tout haut ce que certains pensent tout bas au gouvernement et au Parti socialiste, et il a le courage de le dire", a jugé le député UMP de la Haute-Marne. "On a connu des présidents qui pouvaient être impopulaires par le passé", a détaillé l'ancien ministre de l'Education nationale qui a alors évoqué François Mitterrand, Jacques Chirac ou Nicolas Sarkozy, "mais jamais aussi impopulaires que François Hollande". "Et surtout jamais mis en cause, alors qu'ils étaient chefs de l'Etat, dans leur propre famille politique", a assuré Luc Chatel.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 20/11/2014 - 09:00
@Philippine les Français doivent faire face à deux handicaps
majeurs, qui n'existent pas dans les autres pays libres (ou à un moindre degré): une Éducation Nationale (sic), relai d'une idéologie passéiste qui diffuse une pensée unique très préjudiciable à l'esprit critique des jeunes qui en sont issus, et des médias qui entretiennent cette pensée unique dans l'esprit d'adultes, pour lesquels ils sélectionnent les candidats-Présidents valables, selon eux, et diabolisent les autres. Tant que la France n'aura pas imposé, à l'EN et aux Médias, la Liberté de transmettre les savoirs et les infos, elle tournera en rond!
Philippine
- 20/11/2014 - 07:31
Réponse à vangog
Vous dites que la France sera peut-être dans un état irrémédiable, elle sera , en tout cas dans une situation gravissime et ce, d'autant plus qu'on nous fait croire n'importe quoi et surtout, ce qui est le plus grave, ON NE NOUS INFORME PAS, ON NOUS MENT TOUS LES JOURS, en nous faisant croire ce qui n'est pas, ce qui peut tromper les esprits faibles et il y en a toujours. Mais à l'heure du bilan, tout va être sur la table , à découvert et ce ne sera pas triste !! Comment allons-nous nous en sortir, bien malin est celui qui peut le dire, surtout lorsqu'on voit ou qu'on entend les commentaires des économistes réputés, aucun ne dit la même chose et chacun donne sa version du remède. Alors ...........
vangog
- 19/11/2014 - 23:04
On s'en fout...de l'impopularité de Flamby!
Et on s'en fout des états-d'ames du PS...Ce que veulent savoir les Français, c'est dans quel état lamentable -et, peut-être irrémédiable- il laissera la France dans deux ans et demi?
Et si on ne peut pas éviter ce massacre de notre pays, en écourtant son mandat, puisque ce faux-derche n'aura jamais le courage de se démettre...