En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
Sous pression
Budget 2015 : le gouvernement mis en minorité à l'Assemblée nationale
Publié le 21 octobre 2014
Le secrétaire d'Etat au Budget a donc décidé lundi 20 octobre "la réserve pour l'ensemble des votes pour la suite" avant de revenir sur sa décision, en raison des menaces de l'opposition.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le secrétaire d'Etat au Budget a donc décidé lundi 20 octobre "la réserve pour l'ensemble des votes pour la suite" avant de revenir sur sa décision, en raison des menaces de l'opposition.

Soirée chaotique à l'Assemblée. Alors que le projet de budget 2015 était examiné lundi 20 octobre par les députés, l'exécutif a été mis en minorité sur le volet "recettes". Les radicaux de gauche proposaient d'augmenter de dix millions la somme affectée au Fonds de solidarité du développement. Comme le rapporte Le Figaro ce mardi 21 octobre, Christian Eckert, secrétaire d'Etat au Budget, a donc décidé vers 18h30 "la réserve pour l'ensemble des votes pour la suite". La procédure permet au gouvernement le retardement des votes sur les amendements et lui laisse donc le temps de retrouver une majorité.

A droite, l'opposition s'est révoltée : "On n'a jamais vu ça, que l'on puisse réserver sur le vote de plus de 300 amendements. Que l'on cherche à museler le Parlement, c'est inadmissible", s'est emporté le filloniste Jérôme Chartier, alors qu'il restait un peu moins de 200 amendements à discuter. Ainsi donc l'UMP et l'UDI ont menacé de réclamer "une suspension de séance systématique à chaque amendement pour protester contre le Parlement bâillonné".

Sous pression, le secrétaire d'Etat a fini par revenir, une quarantaine de minutes plus tard, sur sa décision. Les débats ont pu reprendre normalement mais dans une ambiance très tendue. A gauche, des députés socialistes se sont violemment interpellés : alors que Valérie Rabault, rapporteur général du Budget, s'interrogeait sur le recours à cette procédure, Dominique Lefebvre, orateur du groupe socialiste sur le texte lui a répondu : "Quand on est rapporteur général du Budget, on ne doit pas confondre discussion sur le projet de loi de finances et congrès du PS... surtout quand on est à l'origine du problème".

#directAN Reprise de l'examen du projet de loi de finances. Les votes sont bloqués. ...essence de la 5 ème République?

— Valérie Rabault (@Valerie_Rabault) 20 Octobre 2014

 

@Valerie_Rabault Quand on est RGB, on ne doit pas confondre discussion PLF et congrès du PS... surtout qd on est à l'origine du problème

— Dominique Lefebvre (@LefebvrePS) 20 Octobre 2014
 

D'autres députés socialistes ont alors défendu Valérie Rabault. "Cher Dominique, la rancune est mauvaise conseillère... je te trouve pour le moins peu élégant à l'égard de Valérie Rabault", lui a signalé Yann Galut, élu socialiste du Cher. "Facile cher Yann, mais pas très politique de vouloir masquer l'irresponsabilité politique par de pseudo questions de personnes", a alors répondu Dominique Lefebvre.

Le vote aura finalement lieu ce mardi après-midi. Les députés frondeurs socialistes ont d'ailleurs officiellement annoncé qu'ils ne le voteraient pas.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
04.
Il manque d'écraser un malvoyant et sort de sa voiture pour le frapper
05.
"Vous pesez autant qu'un épagneul breton" : la charge d'un élu RN contre Ian Brossat
06.
La métropole du Grand Paris prépare la transhumance des urbains vers les campagnes
07.
Laura Smet a épousé Raphaël Lancrey-Javal au Cap Ferret
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
04.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
05.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
06.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
Voulez-vous savoir dans quelle France on entend vous faire vivre ? Regardez bien l'affiche de l'UNICEF !
03.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
04.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
05.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
06.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jmpbea
- 21/10/2014 - 15:22
Valérie Rabot devrait faire un tabac chez Valls...
ils s'egueulent tous comme des chiens..mais je te donne " mon cher" à tour de bras....pauvres socialistes ...minable et pitoyable....l'idéologie perd pied quand l'économie dicte sa loi...
vangog
- 21/10/2014 - 13:23
Les Français aussi...vont "réserver leurs votes"...
...en attendant qu'ils trouvent des vraies solutions pérennes, et non des rafistolages de bouts de ficelles qui ne subsistent que quelques semaines...
C1iD
- 21/10/2014 - 11:31
L'assemblée
Il faut dissoudre. Ça rime à rien dans ces conditions...