En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

07.

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 15 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 10 heures 50 min
pépites > Religion
Off
En privé, Macron trouve "irresponsable de faire des amalgames et de stigmatiser" sur l'islam
il y a 12 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre Audio : "La cage dorée" de Camilla Lackberg, Les livres s'écoutent aussi

il y a 13 heures 15 min
pépites > Environnement
Usine à gaz
Pourquoi le "Green Deal" d'Ursula von der Leyen pourrait bien être un projet mort-né
il y a 15 heures 3 min
décryptage > Religion
Touche pas à mon Islam !

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

il y a 17 heures 3 min
décryptage > International
Cynisme

La Syrie, dernier tombeau des idéalismes

il y a 17 heures 50 min
décryptage > Europe
Drôle de guerre

Conseil des ministres franco-allemand : Angela Merkel et Emmanuel Macron ne peuvent plus cacher la crise du couple moteur de la construction européenne

il y a 18 heures 11 min
décryptage > Société
Habile

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

il y a 18 heures 25 min
décryptage > Société
Méritocratie en panne

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

il y a 18 heures 55 min
décryptage > Religion
Victimisation

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

il y a 19 heures 8 min
light > Insolite
L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux
Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument
il y a 11 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"L'aube des idoles" de Pierre Bentata : Voici décortiquées quelques croyances d’aujourd’hui, souvent prêtes à l’emploi, parfois radicales…

il y a 13 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Cinéma : Fahim : Avec cette histoire vraie, Pef quitte la comédie pour le drame sociétal

il y a 13 heures 20 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"
il y a 15 heures 53 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment

il y a 17 heures 31 min
décryptage > Religion
Tribune

L'hydre islamiste ne sera pas combattue efficacement sans combattre aussi l'auto-censure des débats publics

il y a 17 heures 56 min
décryptage > Nouveau monde
Nouvelles menaces

Infox, astroturfing, bad buzz : ces nouvelles menaces qui peuvent coûter des milliards aux entreprises

il y a 18 heures 16 min
décryptage > Religion
Essentialisation

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

il y a 18 heures 42 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

il y a 19 heures 2 min
pépite vidéo > Religion
Polémique
Polémique sur le port du voile : doit-on l'interdire en sortie scolaire ?
il y a 1 jour 9 heures
© Reuters
© Reuters
Prestation

Nicolas Sarkozy veut réécrire la loi Taubira et ironise sur les affaires judiciaires

Publié le 06 octobre 2014
Le candidat à la présidence de l'UMP a donné son troisième meeting lundi soir à Velizy.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le candidat à la présidence de l'UMP a donné son troisième meeting lundi soir à Velizy.

Nicolas Sarkozy poursuit sa tournée. Lundi soir, il était en meeting à Vélizy, dans les Yvelines, pour se prêter à une nouvelle série de questions-réponses. L'ex-chef de l'Etat a abordé pendant une heure l'avenir de la France, de sa famille politique, la loi Taubira ainsi que les affaires judiciaires le concernant alors qu'une nouvelle information judiciaire vient d'être ouverte pour "abus de confiance".

La loi Taubira

Au lendemain de la Manif pour tous contre la PMA et la GPA, qui a rassemblé entre 70 000 et 500 000 personnes à Paris selon les sources, Nicolas Sarkozy a raillé l'attitude du Premier ministre, Manuel Valls : "Quand on ment, on sème la colère." Il a assuré que "la réécriture de la loi Taubira est obligatoire". "La loi Taubira est devenue le symbole du sectarisme dans ce qu'il y a de plus caricatural." Déclarant que "le droit de l'enfant est une expression insensé", il a tenté de rassurer les militants : "Nous défendrons la famille. Je suis pour que notre groupe au Sénat soit porteur d'un projet ambitieux."

Les ennuis judiciaires

Lundi après-midi, une nouvelle enquête visant directement Nicolas Sarkozy a été diligentée pour "abus de confiance". Cette information judiciaire porte sur l'invalidation des comptes du candidat UMP par le Conseil constitutionnel et au paiement des pénalités par le parti. Une nouvelle affaire après Bygmalion. L'ex-chef de l'Etat a préféré répondre par l'ironie : "La sécurité en France va très bien. Si on n'a que des délinquants comme moi, vous pouvez laisser vos enfants sortir". Rappelant qu'en 2012, "pendant toute la campagne présidentielle, j'ai dû me justifier sur l'affaire Bettencourt".

L'UMP

L'heure était au rassemblement lundi soir. "Si je suis revenu, c'est pour porter le message du rassemblement. Oui on a besoin d'Alain Juppé, de François Fillon ou de Bruno Le Maire. (…) Si je deviens président, il n'y aura pas de sarkozyste, de filloniste, de juppéiste ou de lemairiste. " Nicolas Sarkozy a assuré que des primaires auront bien lieu pour 2017. "Oui vous choisirez votre candidat", a lancé la candidat à la présidence du parti aux militants.

La politique économique

Nicolas Sarkozy a réaffirmé vouloir revenir sur les 35 heures. "Nous devons permettre aux entreprises de choisir si elles souhaitent ou non rester aux 35 heures". Concernant la fonction publique, l'ex-chef de l'Etat a déclaré vouloir rétablir un jour de carence.

L'éducation

Nicolas Sarkozy a lancé un message au monde de l'éducation. Il estime qu'"il y a assez d'heures de classe mais pas assez d'adultes dans les établissements". Il souhaiterait donc "d'augmenter de 30% le temps de classe des enseignants et qu'ils soient payés pour ça".

Vu sur : Lu sur RTL
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

07.

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deudeuche
- 07/10/2014 - 13:10
Christiane on t'a vu
laisse Nico tranquille.
Normal 1er.
- 07/10/2014 - 10:00
Juge ment.
Faut il rappeler à certains juges que celà devient très inquiétant quant à leur probité. N'ont ils pas souvenir qu'il y a une vingtaine d'années, un certain fils d'un certain "papa m'a dit" ayant été condamné pour trafic d'armes avait remis une caution payée par des amis à ces mêmes juges qui dénoncent aujourd'hui à l'encontre de N. Sarkozy un abus de confiance. De plus, cet argent qui soit disant aurait du être payée par l'ancien président, ce sont les sympathisants UMP, dont je me flatte de faire parti, dans un vaste mouvement de solidarité qu'ils leur ont donné non contraints ni forcés. Au fait ces juges, ne seraient ce pas eux les instigateurs du fameux "mur des cons" ? A bientôt.
Deudeuche
- 07/10/2014 - 09:50
A Sheldon
Le problème c'est les enfants, c'est pas compliqué à comprendre. Que des homos hommes ou femmes vivent ensemble avec un statut "comme un mariage" c'est acquis, le problème c'est la filiation. Quant à ceux qui ont bénéficié de "l'avancée sociétale alias réforme de civilisation" cad l'engrenage adoption loi 2013-circulaire Taubira/PMA à l'étranger validée-c'est pas juste que les Lesbiennes! donc GPA pour les homos-merci la CEDH, alors là effectivement il faudra refermer la parenthèse et ils seront pas démariés avec leurs enfants validés par Super Taub.
C'est pas compliqué Sheldon c'est comme dans Big Bang Theory.