En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi les images porno vues sur leurs smartphones pourront briser la future carrière de vos enfants

02.

Ces répliques du Hezbollah et de l’Iran auxquelles s’expose Emmanuel Macron

03.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

04.

Emmanuel Macron exhibe son engin (à moteur) et Voici pense qu’il ne s’épile plus; Nicolas S. & Carla Bruni saluent leurs fans; Joey Starr, Cauet &Clara Luciani amoureux, Charlize Theron en couple avec elle-même; Justin Bieber veut sauver Kim K. & Kanye W.

05.

Ce qui se passe pour notre corps quand on arrête l’alcool

06.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

07.

Beyrouth : la maison de Carlos Ghosn a été détruite par les explosions

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

03.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

04.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

05.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

06.

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

03.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

04.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

05.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

06.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

ça vient d'être publié
pépites > International
Drame
Beyrouth : 158 morts et toujours 21 personnes portées disparues, selon un nouveau bilan
il y a 6 heures 28 min
light > Culture
C'est dans les vieux pots...
"Dirty Dancing" va avoir une suite, avec Jennifer Grey reprenant son rôle de "Bébé"
il y a 7 heures 24 min
pépite vidéo > Société
Minute choupi
Journée internationale du chat : dix choses que vous ne savez peut-être pas sur votre compagnon à quatre pattes
il y a 8 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Lectures d'été" : "Surface" d'Olivier Norek, quand la découverte d’un corps disparu depuis 25 ans relance "une affaire classée"

il y a 9 heures 49 min
décryptage > France
Ensauvagement

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

il y a 12 heures 2 min
décryptage > Santé
Sevrage

Ce qui se passe pour notre corps quand on arrête l’alcool

il y a 12 heures 54 min
décryptage > Europe
Business

Ces femmes qui, dans l’Histoire, ont changé le monde. Aujourd’hui, Margaret Thatcher

il y a 13 heures 12 min
décryptage > Environnement
Un mal pour un bien ?

Le gouvernement veut réintroduire les néonicotinoïdes pour sauver les betteraves et voilà pourquoi il n’y a pas lieu de s’inquiéter pour les abeilles

il y a 13 heures 26 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

La France des caïds : le bandit qui murmurait à l’oreille du RSI

il y a 13 heures 31 min
pépites > International
Espoir pour les familles
Explosions à Beyrouth : un compte Instagram aide les habitants de la ville à retrouver les personnes disparues
il y a 1 jour 2 heures
pépites > International
Deuil
Covid-19 : l'Amérique latine est désormais la région avec le plus de morts dans le monde
il y a 6 heures 47 min
pépite vidéo > Media
Grand retour
Koh-Lanta : découvrez les portraits des 24 candidats de la nouvelle saison
il y a 7 heures 52 min
pépite vidéo > Environnement
Alerte rouge
Canicule : un immense morceau d'un glacier des Alpes menace de s’effondrer
il y a 9 heures 20 min
pépites > International
Drame
Inde : au moins 17 morts après la sortie de piste d'un avion qui s'est cassé en deux
il y a 10 heures 27 min
décryptage > Sport
Football

Juventus/Lyon : malgré sa défaite, l'Olympique Lyonnais arrache sa qualification et affrontera Manchester City en quarts de finale de la Ligue des Champions.

il y a 12 heures 47 min
décryptage > International
Ingérence ?

Ces répliques du Hezbollah et de l’Iran auxquelles s’expose Emmanuel Macron

il y a 13 heures 37 sec
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Emmanuel Macron exhibe son engin (à moteur) et Voici pense qu’il ne s’épile plus; Nicolas S. & Carla Bruni saluent leurs fans; Joey Starr, Cauet &Clara Luciani amoureux, Charlize Theron en couple avec elle-même; Justin Bieber veut sauver Kim K. & Kanye W.
il y a 13 heures 18 min
décryptage > Société
Danger classé X

Pourquoi les images porno vues sur leurs smartphones pourront briser la future carrière de vos enfants

il y a 13 heures 30 min
décryptage > International
Détresse psychologique

Voulez-vous savoir pourquoi Michelle Obama fait une dépression ? C’est à cause de Trump

il y a 13 heures 31 min
pépites > International
Liban
Explosions à Beyrouth : le président libanais Michel Aoun rejette l’organisation d’une enquête internationale
il y a 1 jour 3 heures
© Reuters
© Reuters
Saga

Affaire Bygmalion : l'étau se resserre autour de Nicolas Sarkozy et Jean-François Copé

Publié le 06 octobre 2014
Selon des informations du Monde, les faits pourraient être requalifiés de "financement illégal d'une campagne électorale".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon des informations du Monde, les faits pourraient être requalifiés de "financement illégal d'une campagne électorale".

Plus une journée ne se passe sans que l'on parle de la désormais affaire Bygmalion. Mercredi 1er octobre, trois anciens dirigeants, dont les deux fondateurs, de la société d'événementiel étaient mis en examen. Samedi 4 octobre, toujours dans l'enquête du pôle financier sur un système présumé de fausses factures pour les meetings de la campagne 2012 de Nicolas Sarkozy, ce sont trois anciens cadres de l'UMP, dont Éric Cesari, un très proche de l'ex-président, qui à leur tour étaient mis en examen. Lundi matin, quand Nathalie Koscuisko-Morizet assurait que Nicolas Sarkozy ne pouvait être au courant de la fraude supposée, Xavier Bertrand lui affirmait avoir eu connaissance de Bygmalion avant 2012.

Selon Le Monde, c'est désormais l'ex-chef de l'Etat qui pourrait être directement menacé par cette affaire. Le quotidien explique que la justice serait en passe de requalifier les faits reprochés en retenant l'infraction de "financement illégal de campagne électorale" et non plus seulement d'"abus de confiance". Or, selon le code pénal, c'est le candidat lui-même qui serait puni si les dépenses de meeting ont été minorées dans les comptes de campagne. Toujours selon le quotidien, dans le procès-verbal dressé par l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF), sa responsable estime "très surprenant" que Nicolas Sarkozy et Jean-François Copé puissent ne pas avoir été au courant du financement des meetings "étant donné leur nombre et l'enjeu financier qu'ils représentaient".

Dans le même temps, les enquêteurs doutent de plus en plus de la défense de Jean-François Copé. Ce dernier assure n'avoir été mis au courant du système de ventilation des fausses factures le 16 mai 2014. Or, il est désormais avéré que l'ancien président de l'UMP a participé à une réunion informelle le 2 mars rassemblant ses plus proches collaborateurs au parti, Jérôme Lavrilleux et Guillaume Bazaille, et les fondateurs de Bygmalion – et amis – Bastien Millot et Guy Alvès. "Est-il possible que quatre de ses proches, anciens ou actuels collaborateurs (…) l’aient totalement tenu à l’écart du processus ?", s'interroge le Monde.

Désormais les enquêteurs vont devoir entendre Guillaume Bazaille, le directeur de la campagne de 2012n et Jérôme Lavrilleux, directeur-adjoint de la campagne, qui a déjà reconnu publiquement l'existence d'un système de double facturation. Avant peut-être d'interroger Nicolas Sarkozy et Jean-François Copé.

Vu sur : Lu sur Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Leucate
- 07/10/2014 - 00:16
CNCCFP suite.
L'affaire Bigmillion, c'est autre chose mais en rapport direct et indirect avec l'affaire des comptes de campagne.
Pour éviter que les meetings facturés par la société ne viennent s'ajouter au compte de campagne du candidat et fassent exploser son plafond autorisé, Quelqu'un, un illustre inconnu, a demandé à la société de faire une fausse comptabilité et de facturer lesdits meetings à l'UMP sous des prétextes divers. Ce que la société a accepté de faire.
Le lien indirect avec les comptes de campagne ? faire coïncider les deux opérations en glissant des dépenses d'un compte à l'autre n'a sans doute pas été simple et le compte de campagne a été tellement bien charogné que la commission de contrôle s'en est aperçu et a rétorqué sévèrement le bilan présenté la bouche en coeur par le candidat.
Non seulement le candidat a eu des collaborateurs qui trichent, mais en plus ils le font mal et cela se voit ! quelle boutique que cette UMP !
Leucate
- 07/10/2014 - 00:06
CNCCFP
Pour ceux que cela intéresse, voici la décision de la commission nationale des comptes de campagne et des financement politique en date du 19/12/2012 qui invalide les comptes présentés comme "sincères et véritables" par le candidat Sarkozy et signés par lui http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/root/bank_mm/decisions/2013156pdr/decision_cnccfp.pdf
La commission rejette le compte de campagne (art 2), décide que le candidat doit rembourser à l'Etat l'avance forfaitaire de 153.000 euros donnée à chaque candidat (art 3) et qu'il est tenu de rembourser au Trésor Public la somme de 363.615 euros correspondant au montant du dépassement du plafond des dépenses électorales (22,5 millions autorisés)
En appel le Conseil Constitutionnel dont relève la commission a confirmé cette décision et divisé de moitié le remboursement des dépenses de campagne soit un peu plus de 11 millions. D'où le fameux Sarkothon destiné à compenser ce manque à gagner.
En rappelant que la commission n'est pas une instance judiciaire. Elle considère que tout candidat est de bonne foi mais peut commettre des erreurs d'affectation qu'elle rectifie. L'invalidation d'un compte de campagne est rare.
myc11
- 06/10/2014 - 22:25
Requalifier l'accusation, c'est de l'acharnement pur et simple,
Et c'est lamentable.