En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Le Coronavirus, occasion forcée de se "débarrasser" de la mondialisation ? Petits contre-arguments pour ne pas jeter le bébé (de notre prospérité) avec l’eau du virus

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

04.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

ça vient d'être publié
décryptage > Santé
Santé

“Il faut sauver l’hôpital” : mais comment expliquer la pénurie dénoncée par les soignants au regard du montant des dépenses publiques ?

il y a 4 min 45 sec
pépites > Justice
Centre hospitalier de Mont-de-Marsan
Claude Sinké, l’auteur présumé des coups de feu à la mosquée de Bayonne, est mort
il y a 9 heures 37 min
pépites > Santé
Nouveau bilan
38 cas de coronavirus ont été identifiés en France dont 12 liés au patient infecté dans l’Oise
il y a 11 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Russie et la France, de Pierre Le Grand à Lénine" de Hélène Carrère d’Encausse, de l’Académie française : une mine d’informations sur le passé… avec une trop brève réflexion sur l’avenir !

il y a 14 heures 34 min
pépite vidéo > Santé
Difficultés du monde hospitalier
Emmanuel Macron interpellé par un médecin sur la crise des hôpitaux
il y a 16 heures 12 min
pépites > Justice
"Pendaison" et Ancien Régime
L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon
il y a 18 heures 59 min
pépites > Santé
Coronavirus
Emmanuel Macron à la Pitié-Salpêtrière : "On a devant nous une épidémie" qu'il va falloir "affronter au mieux"
il y a 20 heures 28 min
décryptage > Politique
Réforme(s)

Edouard Philippe, patron de Licence IV, Bruno Le Maire, gérant d’auto-école

il y a 21 heures 28 min
décryptage > Politique
Passage en force

Recours au 49-3 : cet ultime baril de poudre qu'Emmanuel Macron roule dans la fabrique d'allumettes

il y a 22 heures 19 min
décryptage > Défense
Graal du XXIeme siècle ?

Défense : le retard technologique de la France s’accumule

il y a 22 heures 55 min
pépites > Environnement
Justice
La société Lubrizol a été mise en examen pour "atteinte grave" à la santé et à l’environnement suite à l'incendie de son site de Rouen
il y a 9 heures 3 min
light > Culture
Grande famille du cinéma français ?
45e cérémonie des César : Brigitte Bardot publie un message de soutien à Roman Polanski qui "sauve le cinéma de sa médiocrité"
il y a 10 heures 19 min
light > Economie
Nominations
Nicolas Sarkozy et Guillaume Pepy vont entrer au conseil de surveillance de Lagardère
il y a 11 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Hokusai, Hiroshige, Utamaro. Les grands maîtres du Japon" : splendeurs du Japon à Aix-en-Provence: Les Maîtres de l’époque Edo (1600-1867)

il y a 14 heures 43 min
pépites > Santé
Etat de santé
L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"
il y a 16 heures 53 min
pépites > Santé
Virus en sommeil
Une femme japonaise contracte le coronavirus une seconde fois après avoir été guérie
il y a 19 heures 55 min
pépite vidéo > Politique
Double langage ?
Didier Guillaume arrache le micro d'un journaliste après une question sur l'abattoir Sobeval
il y a 20 heures 52 min
décryptage > Société
Réaction politique

Injustice intergénérationnelle : les dangers d'une génération extorquée

il y a 21 heures 47 min
décryptage > Politique
A mort !

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

il y a 22 heures 37 min
décryptage > Politique
Tri sélectif

Chasse aux ex-LR "trop conservateurs" : le pari politique risqué des LREM à Paris

il y a 23 heures 30 min
© Reuters
© Reuters
Prédiction

François Fillon met en garde : la France est "à la veille d'un accident financier grave"

Publié le 01 octobre 2014
Dans une interview aux Echos, l'ex-Premier ministre de Nicolas Sarkozy propose 110 milliards d'euros d'économies sur cinq ans pour sortir le pays de la crise.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans une interview aux Echos, l'ex-Premier ministre de Nicolas Sarkozy propose 110 milliards d'euros d'économies sur cinq ans pour sortir le pays de la crise.

Difficile d'exister sur la scène médiatique lorsque vous êtes de l'UMP, même lorsque vous en êtes le co-président. L'espace est envahi depuis quelques semaines par le retour de Nicolas Sarkozy. Un "come back" qui ne fait pas que des heureux. Même s'il s'en défend François Fillon fait partie de ceux-là. Désireux néanmoins de tracer son chemin à l'écart de celui de l'ancien président de la République, le député a choisi de se pencher sur les comptes de l'Etat lors d'une interview aux Echos ce mercredi. Pas un mot du parti dans cet entretien mais un catalogue d'idées pour redresser le pays économiquement.

François Fillon revient tout d'abord sur la dette française qui explose à plus de 2 000 milliards d'euros et met en garde. "Je crains que la France ne soit à la veille d’un accident financier grave qui pourrait faire éclater la zone euro. Pour l’heure, notre pays ne tient que parce que les taux d’emprunt sont bas. Mais cette bulle n’est pas durable : pas de croissance, un chômage qui progresse, une dette qui explose et dépasse les 2 000 milliards, des déficits qui ne se résorbent pas et l’impossibilité de ramener le déficit sous les 3 %, même en 2017… la crise ne fait que s’aggraver" constate-t-il.

Alors que faire ? "L’idée qu’un grand pays doive ramener ses dépenses publiques au niveau de ses ressources me paraît incontournable" analyse-t-il d'abord avant d'avancer qu'il faut aller plus loin dans les mesures d'économies. Pour l'ex-Premier ministre, il faudrait "110 milliards d'euros d'économies sur cinq ans", alors que Manuel Valls s'est engagé sur 50 milliards de réduction des dépenses sur trois ans. "Je réfute l'argument selon lequel il y aurait une corrélation entre mesures d'économies et effet récessif sur la croissance. C'est un alibi pour ne pas faire de réformes. Tous les pays qui ont fait des plans d'économies massifs dans le passé, comme le Canada et la Suède, ont, dans la foulée, connu de fortes croissances" lance-t-il.

François Fillon émet donc plusieurs mesures phares. "Je propose de réduire, en cinq ans, les effectifs des fonctions publiques de 600 000 postes, de porter le temps de travail à 39 heures hebdomadaires, d’offrir de meilleures perspectives salariales aux agents de la fonction publique. Ces propositions permettent de réduire la dépense publique et de maintenir les missions de l’Etat" argumente le député. Par ailleurs, il souhaite "la fusion des départements et des régions et celle des communes et intercommunalités" même si cette mesure n'est pas facile à faire accepter des élus locaux.

Puis François Fillon conclut en disant que "l’urgence nationale, c’est la croissance et l’emploi. Je propose un effort prioritaire sur les entreprises avec une baisse des charges financée par une hausse de 3,5 points de la TVA. Je propose aussi une refonte de la fiscalité du capital. La baisse de la fiscalité des ménages viendra quand se feront sentir les premiers résultats sur la croissance". Voilà sûrement ici détaillé le programme économique d'un futur candidat à la primaire UMP 2016. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Le Coronavirus, occasion forcée de se "débarrasser" de la mondialisation ? Petits contre-arguments pour ne pas jeter le bébé (de notre prospérité) avec l’eau du virus

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

04.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 02/10/2014 - 03:32
@toupoilu je reconnais qu'avec Le Maire, Fillon est un des
plus honnêtes et des plus crédibles de la droite archaïque: un adversaire de la stature de Marine Le Pen! Et bien différent de Sarko-le-tricheur...
Jardinier
- 01/10/2014 - 16:21
Regardez la video de Fillon sur le site des echos.
Quand je l’écoute, au delà de ce qu'il dit et que pour l'essentiel j'approuve, ce que je ressent, c'est beaucoup de conviction, et la certitude qu'il ne ment pas, qu'il fera les choses. C'est dit clairement, sans barouf d'estrade, et c'est sur la table. A nous de le saisir.
vangog
- 01/10/2014 - 13:37
Faire des économies? Oui, mais pas à contretemps...
Si Fillon avait commencé à en faire lorsqu'il était au pouvoir, cela aurait, certes, été annulé par les gauchistes dépensiers, mais cela aurait eu un sens! Faire des économies de 110 milliards, aujourd'hui, revient à agrandir le trou béant de la coque du Titanic-France. Seule solution: une relance de l'investissement privé productif! Et donc l'arrêt de toutes les mesures réactionnaires gauchistes anti-productives: attaques contre les professions libérales, gel de la recherche, baisse des dotations aux collectivités, sabotage de la formation professionnelle, uniformisation des médias etc...
Il faut tenir compte du paramètre dynamique de l'économie, afin de ne plus être toujours a contre-temps!