En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
ça vient d'être publié
Bonheur de cuisiner
Le marché de Rungis a officiellement lancé sa plateforme en ligne pour les particuliers en cette période de confinement
il y a 1 heure 19 min
pépites > Science
IHU Méditerranée Infection
Chloroquine : Didier Raoult revient sur ses travaux, les prouesses réalisées en Chine et sur la situation de la crise sanitaire dans un entretien à Radio Classique
il y a 2 heures 26 min
pépites > Politique
Chaises musicales
Sibeth Ndiaye décide de remanier les membres de son cabinet ministériel
il y a 6 heures 31 min
pépites > Terrorisme
Espoir
Sophie Pétronin serait toujours en vie, selon le fils de l'otage française enlevée au Mali
il y a 7 heures 19 min
pépites > France
Printemps et confinement
Covid-19 : Christophe Castaner met en garde les Français qui auraient l’intention de partir en vacances
il y a 9 heures 17 min
pépite vidéo > Société
Ministère de l'Intérieur
Violences conjugales : un numéro d'urgence est dorénavant accessible par un simple SMS
il y a 10 heures 30 min
décryptage > Politique
LR

Aurélien Pradié : "Non, je ne suis pas anti-libéral"

il y a 11 heures 38 min
décryptage > International
Campagne électorale

Les élections américaines face à l’émergence d’un nouveau candidat : le coronavirus

il y a 12 heures 58 min
décryptage > International
Il paraît que c’est de l’humour

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

il y a 13 heures 35 min
décryptage > Consommation
Mesures barrières... contre les kilos

Déjeuner chez soi par temps de confinement : attention surpoids

il y a 14 heures 51 sec
pépites > Economie
Brétigny-sur-Orge
Covid-19 : des salariés d’Amazon ont été contaminés en France et un d’entre eux aurait été placé en réanimation
il y a 1 heure 57 min
pépites > Santé
Prise de guerre ?
Covid-19 : une commande française de masques aurait été détournée et achetée en liquide par les Etats-Unis en Chine juste avant l'acheminement vers la France
il y a 5 heures 54 min
pépite vidéo > Europe
Courage des Britanniques
Le prince Charles adresse un message de solidarité aux Britanniques face à l’épreuve du coronavirus
il y a 7 heures 2 min
light > High-tech
Bonheur en famille
Confinement : grâce à Google et à la réalité augmentée, il est possible de recréer un véritable zoo à la maison
il y a 8 heures 37 min
pépites > France
Nouveau délai
Coronavirus : Gérald Darmanin précise le calendrier et le décalage de la déclaration d'impôts
il y a 9 heures 58 min
décryptage > Economie
Solidarité nationale

Appel de l’Etat aux dons pour les plus affectés par le Coronavirus : et la France inventa le Fisc fucking

il y a 11 heures 5 min
décryptage > Europe
Nouvel épicentre de la pandémie

L’Union européenne en réanimation : pronostic vital engagé

il y a 12 heures 20 min
décryptage > Société
Contagion

Petites prévisions sur l’impact du Coronavirus sur les inégalités

il y a 13 heures 19 min
décryptage > Santé
Crise silencieuse

Coronavirus : le défi des corps (contagieux) des malades décédés

il y a 13 heures 49 min
décryptage > Politique
Stratégie offensive

"La France unie" : Emmanuel Macron lance un slogan bien moins rassembleur qu’il n’y paraît

il y a 14 heures 17 min
Coup sûr

Nicolas Sarkozy aurait pris sa décision : il revient en politique

Publié le 09 septembre 2014
Selon deux articles du Point et du Parisien, l'ancien président de la République sera bien candidat à la présidence de l'UMP. Il devrait l'annoncer aux alentours du 20 septembre.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon deux articles du Point et du Parisien, l'ancien président de la République sera bien candidat à la présidence de l'UMP. Il devrait l'annoncer aux alentours du 20 septembre.

L'issue de sa réflexion ne faisait guère de doutes mais quelques uns de ses proches ont douté. Finalement, il semblerait selon Le Parisien et Le Point que Nicolas Sarkozy ait pris sa décision. L'ancien président de la République va revenir en politique en briguant la président de l'UMP en novembre prochain. "UMP : Sarkozy, candidat" titre l'article du Parisien. Selon le site du quotidien, cette élection ne serait qu'un marche-pied vers l'élection présidentielle de 2017. 

"Tout est prêt. Le plan de bataille est arrêté. Ou plutôt une gigantesque opération de communication" écrit Le Point. Car désormais, c'est sur la communication que l'ex-chef de l'Etat hésite. Quand et comment se déclarer ? D'après les deux sources, Nicolas Sarkozy ne parlera pas avant la conférence de presse de François Hollande programmée le 18 septembre. Dans son entourage, on évoque la date du 20 septembre ou "quelques jours plus tard". Voilà pour le "quand". Pour le "comment", les choses sont moins établies.

Le Parisien écrit que "son retour sur la scène publique pourrait se dérouler en plusieurs étapes. Avec un passage obligé à la télévision, mais pas seulement. Pêle-mêle, ceux qui l'ont croisé ces dernières heures imaginent un message sur son compte Facebook, une tribune dans des journaux de la presse régionale, voire un déplacement sur le terrain". Mais rien n'est arrêté. 

Concernant les hommes, le site de l'hebdomadaire indique que l'ancien président peut compter sur des soutiens de poids. Si Brice Hortefeux, Roger Karoutchi, Jean-Pierre Raffarin, Christian Estrosi et Laurent Wauquiez sont sur cette liste, "l'actuel secrétaire général de l'UMP Luc Chatel, la conseillère de Paris Nathalie Kosciusko-Morizet, le député-maire de Meaux Jean-François Copé, le député-maire du Touquet Daniel Fasquelle, le député-maire de Tourcoing Gérald Darmanin, les leaders de la Droite forte Geoffroy Didier et Guillaume Peltier" sont prêts à faire partie de son équipe. "Il s'est également entretenu récemment avec François Baroin" dévoile le Parisien.

Une équipe mais quel projet ? Pour l'instant même ses proches ne savent pas exactement ce que Nicolas Sarkozy a dans la tête. "Il veut renouer avec les Français, c'est sa grande ambition" affirme un député qui l'a rencontré. "Ma place ne pourra plus être la même. Mon engagement dans la vie de mon pays sera désormais différent" disait-il récemment en privé selon Le Parisien. Si le projet reste donc opaque pour le moment, l'ex-président est plus que confiant sur ses chances de victoire à l'élection de novembre face à Bruno Le Maire et Hervé Mariton. "Comme Sarkozy est candidat, il n'y a plus de match", juge un ex-ministre cité par Le Point. 

Comme en 2004, Nicolas Sarkozy pourrait donc bien retrouver la présidence de l'UMP. Il devra y remettre de l'ordre, notamment dans les finances. Le parti compte plus de 74 millions de dettes.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Le gorille
- 09/09/2014 - 21:32
Les dés en sont jetés : Hollande a déjà gagné en 2017
Admettons pour l'UMP. Je ne crois guère que la personne de NS ait procédé aux changements nécessaires : cela s'appellerait une conversion, attitude bien connue en religion. Au début peut-être... mais en 2017, quand il s'agira d'affronter Hollande, les clans se reformeront sous le seul angle idéologique, indépendamment de l'efficacité, et au détriment de la mémoire : Hollande l'emportera.
langue de pivert
- 09/09/2014 - 19:20
Quelle importance ?
Pourquoi en parler en son nom avant qu'il n'en parle ? Çà intéresse qui ? Le plouc est à mi-mandat ! Il va se passer encore beaucoup de chose avant 2017 !
Jardinier
- 09/09/2014 - 18:13
Pour sortir de la crise,
il faut sortir de la demi mesure. Et c'est la seule voie pour contrer la FN a long terme. Retrouver de la vitalité économique et ainsi détruire son terreau.