En direct
Best of
Best Of
En direct
© Reuters
Réflexion
Michel Houellebecq : "Taubira ? C'est la plus efficace pour faire monter le Front national"
Publié le 26 août 2014
A l'occasion de la présentation du film "L'enlèvement de Michel Houellebecq", ce matin sur France Inter, le romancier a apporté un commentaire très personnel sur la démission du gouvernement de Manuel Valls.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A l'occasion de la présentation du film "L'enlèvement de Michel Houellebecq", ce matin sur France Inter, le romancier a apporté un commentaire très personnel sur la démission du gouvernement de Manuel Valls.

A la question "Le fait politique vous intéresse énormément ! Quelle est votre réaction ?", l'écrivain Michel Houellebecq a eu une réponse... surprenante. "Si j'étais Hollande, je garderais quand même Taubira. C'est la plus efficace pour faire monter le Front national et ça reste la bonne stratégie: faire monter le Front national", a-t-il expliqué à l'antenne.

Et pour cause : la ministre de la justice devrait, selon toute vraisemblance, faire partie du nouveau gouvernement de Manuel Valls. L'auteur a également ironisé sur sa propre situation, affirmant ne pas attendre un poste ministériel à l'issue du remaniement - "Pas dans ce gouvernement, en tout cas" a-t-il précisé. 

Plus tôt cette année, Michel Houellebecq avait d'ailleurs exposé son projet politique dans les colonnes du magazine "Lui" : "A mon avis, le président de la République doit être élu à vie, mais instantanément révocable sur simple référendum d’initiative populaire (...) Je me sens extrêmement mal en France. Il y a eu plusieurs tours de vis supplémentaires. C’est incroyable comme le gouvernement semble vouloir augmenter le malheur des gens, dans des proportions peut-être inédites. Si on n'adopte pas mes mesures, on court à la catastrophe". 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Texas
- 27/08/2014 - 00:47
@ vangog
Ce qui ne change rien au résultat : une opportune division de la Droite qui est pourtant majoritaire dans ce pays , et des " Progressistes " qui vont nous pourrir la vie encore quelques décennies .
vangog
- 27/08/2014 - 00:07
@Texas Dans le cas cité par vous, Miterrand n'a pas été un
créateur, mais un régénérateur...la carrière de Jean-Marie Le Pen n'a pas attendu cet hypocrite arriviste pour démontrer la vertu de ce Politicien immense. Lisez Wikipedia pour comprendre que Jean-Marie Le Pen était l'exact opposé du Petainiste notoire qui fut élu deux fois à la présidence de notre pauvre France aveugle et sourde. J M Le Pen fut élu le 2 janvier 1956, plus jeune député de Paris. Il en quitte néanmoins les bancs et se porte volontaire pour rejoindre le 1er REP en Algérie...a l'époque, il s'agissait de défendre sa patrie, comme le père de JM Le Pen l'avait défendue contre les collabos Petainistes et leurs copains socialistes allemands...Mitterand et Le Pen: deux visions opposées de la France! si le FN pouvait faire comprendre cette vertu patriotique à la vieille droite qui ne l´incarne que faiblement, et avec moult compromis, ce serait déjà un grand pas!
Texas
- 26/08/2014 - 23:17
Il est..
...de notoriété publique que le F.N est un pure produit crée par François Mitterrand , ordre de la Francisque n° ( je ne sais plus ) qui par l' intermediaire de ses anciens compagnons cagoulards avait choisi cette option pour diviser la Droite républicaine .Donc Anguerrand a raison sur ce point . Que les frontistes soient patriotes ne fait aucun doute , ils rendent seulement service à la Gauche intentionnellement ou pas ...selon leur maturité politique . Ceci n' exonère pas la Droite Républicaine de ses responsabilités d' invertébré dans ses valeurs économiques et politiques . Et par sa réforme pénale , oui , Me Taubira est efficace pour faire monter le F.N .