En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

Ces nouvelles techniques de swing qui révolutionnent le golf

03.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

04.

Trop polluant : le gouvernement veut faire disparaître le chauffage au gaz dans les constructions neuves

05.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

06.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

07.

Et le navire de la gauche vint se briser sur l’écueil de l’Islam…

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

03.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

04.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

05.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

06.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Atlantico Business

Macron : tout faire pour éviter une contamination de la grogne sociale et surtout une résurgence poujadiste.

il y a 1 heure 41 min
décryptage > France
Derrière les annonces

Ce qui se cache vraiment derrière "l'inégal sens des responsabilités" évoqué par Emmanuel Macron à propos des failles françaises face au Covid

il y a 2 heures 20 min
pépites > Style de vie
Cash
70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine
il y a 3 heures 30 min
décryptage > Religion
Enfin Allah devient sélectif

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

il y a 3 heures 50 min
pépites > Politique
Communication
Voici ce qu'il faut retenir du discours de Jean Castex sur l'allègement du confinement
il y a 4 heures 8 min
décryptage > Environnement
Coeur de l'atome

Haro sur le nucléaire et l’hydrogène : l’Europe frappée d’imbécillité énergétique ?

il y a 4 heures 15 min
décryptage > France
Première vague

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

il y a 4 heures 34 min
Effets de la parole présidentielle
Déconfinement : la SNCF a connu une hausse de 400% des ventes de billets de train juste après les annonces d’Emmanuel Macron
il y a 16 heures 35 min
light > Sport
"El Pibe de Oro"
Mort de la légende du football argentin, Diego Maradona, à l’âge de 60 ans
il y a 18 heures 51 min
pépites > Politique
"Le changement, c’est maintenant"
François Hollande propose "Socialistes" comme nouveau nom pour le Parti Socialiste
il y a 20 heures 24 min
décryptage > Environnement
Ecologie

Ecocide : entre impensés, mal-pensé et arrières pensées, un nouveau délit à l’application piégée

il y a 1 heure 53 min
pépite vidéo > Sport
R.I.P
Maradona s'en va, les Argentins célèbrent leur héros national
il y a 3 heures 7 min
décryptage > International
Les yeux ouverts

Le grand défi d’Aliyev

il y a 3 heures 41 min
décryptage > Politique
Fluctuat et mergitur

Et le navire de la gauche vint se briser sur l’écueil de l’Islam…

il y a 3 heures 58 min
décryptage > Sport
Dieu du football

Maradona, l’immortalité haut le pied

il y a 4 heures 9 min
décryptage > France
Aimons nous les uns les autres

Après la résilience, la bienveillance : peut-on gouverner efficacement un pays avec des objectifs de développement personnel ?

il y a 4 heures 25 min
décryptage > France
Génie

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'inspirer

il y a 4 heures 46 min
Futur best-seller
L'enquête fleuve de Society sur l’affaire Xavier Dupont de Ligonnès va être publiée sous le format d’un livre accessible dès le 9 décembre
il y a 17 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Madre" de Rodrigo Sorogoyen : un thriller bouleversant sur une mère en deuil de son fils…

il y a 19 heures 50 min
pépites > Economie
Changement de stratégie
IBM envisagerait la suppression de près d’un quart de ses effectifs en France
il y a 21 heures 36 min
© Reuters
© Reuters
Frondeuse

Marie-Noëlle Lienemann : elle s'en prend à Hollande et demande un Congrès extraordinaire du PS

Publié le 16 août 2014
Invitée d'Europe 1 ce samedi, la sénatrice a notamment estimé que le président ne pourrait pas "tenir avec le seul soutien du Medef".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Invitée d'Europe 1 ce samedi, la sénatrice a notamment estimé que le président ne pourrait pas "tenir avec le seul soutien du Medef".

Marie-Noëlle Lienemann est une figure de l'aile gauche du Parti socialiste. Et depuis le début du quinquennat de François Hollande, elle n'hésite pas à faire part de ses désaccords avec certains aspects de la politique menée par l'exécutif. Ce samedi, la sénatrice de Paris était l'invitée d'Europe 1 et elle s'est une fois de plus montrée très critique envers le président. Ainsi elle a  jugé que, face au risque de "décrochage" de l'opinion et de sa majorité, François Hollande ne pourrait "pas tenir avec le seul soutien du Medef".

Alors que le Premier ministre, Manuel Valls, a demandé la veille "des initiatives" en faveur de l'investissement européen, Marie-Noëlle Lienemann a estimé :  "L'investissement européen ne se débloquera pas à court terme". Il faut "créer un rapport de forces. On ne peut pas continuer à faire en sorte que l'Allemagne décide toute seule, en fonction d'abord de ses propres intérêts". "Il faut desserrer l'étau des fameux 3% (du PIB), qui sont une absurdité qui date de 20 ans", a-t-elle dit à propos du plafond de déficit public établi par l'Union européenne. Puis, la socialiste s'est fendue d'un conseil au président de la République. "Nous sommes contributeurs nets à l'Union" européenne, "nous devons dire, comme l'a fait de Gaulle" et "Margaret Thatcher en son temps : 'maintenant, ça suffit'".

Puis, alors que l'Université d'été du PS à La Rochelle approche à  grands pas, Marie-Noëlle Lienemann a fait savoir qu'elle est partisane de l'organisation d'un Congrès extraordinaire, à la place des Etats généraux prévus prochainement. Et d'indiquer que si aucune date n'était encore connue, "c'est que, manifestement, la direction du PS et le président ont peur du vote des militants".

Pour autant, elle l'assure : "Je ne prends pas mes distances avec le Parti socialiste, c'est ceux qui refusent de donner la parole à ses militants et à ses cadres qui posent problème. Donc il n'y a pas de raison de quitter le PS". C'est dit. 

 
Vu sur : lu sur Europe 1
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (15)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anguerrand
- 17/08/2014 - 20:57
À vngog
J'ai compris vous êtes de gauche, mais après le FN " extrême centre d gravité" vous trouvez que la CGT défend les salariés, c'est nouveau, après toutes les fermetures d'entreprise dont elle est responsable, dont les " conti", SNCM,, etc... Elle défend très bien les plus favorisés du système que vous dénoncez; les fonctionnaires et en particulier les régimes spéciaux, honte parmi les hontes( SNCF, EDF, intermittent du spectacle, etc) et volent dans les caisses des CE d'EDF, de la SNCF , en toute impunité et donc avec votre approbation, c'est ça un parti " propre" ( FN)?
vangog
- 17/08/2014 - 17:52
@Anguerrand Mais qu'avez vous donc contre notre élu CGT?
Cette appellation CGT n'est pas une lèpre qui lui colle à la peau, que je sache? Les hommes peuvent avoir choisi le syndicalisme par goût de la défense des intérêts des travailleurs, pour s'apercevoir finalement que certains syndicats défendent mieux les intérêts des partis ultra-gauchistes que celui des travailleurs...Le FN veut démocratiser le syndicalisme français...avouez que ce n'est pas un luxe, au XXI eme siècle?
L.UMPSecolococologie s'est trompée pendant quarante ans, en acceptant le mélange des genres entre syndicalisme et extrême-gauche, alors acceptez qu'un homme puisse s'être trompé de syndicat, après avoir, peut-être, voulu changer le syndicalisme de l'intérieur?...
Nicolas Goury, Fabien Engelmann et tous les autres qui se sentent à l'étroit dans les syndicats marxistes, ont tout mon soutien et mon affection, car ils leur faut être courageux pour s'opposer à une telle machine à broyer les esprits et risquer l'exclusion de ce qui fait le sens de leur vie...
Avec le FN, les syndicats deviendront au service du peuple de France, non plus de la gauche archaïque...
Anguerrand
- 17/08/2014 - 17:30
À vangog
Vous " êtes l'extrême- centre de gravité de la vie politique" vous en avez encore beaucoup d'expressions aussi farfelues pour justifier l'injustifiable politique du FN , et le grand écart du FN . Droite et gauche c'est pareil , vos elus CGT et de droite du Sud c'est pareil, laissez moi rire. Vous semblez fermé à tout argument " qui n'est pas dans la ligne de MLP" à une justification indubitable. Alors ce n'est pas la peine d'argumenter, les vieux communistes avaient la même attitude, le goulag, Staline, les crimes du communismes ( 100 millions de morts) était aussi une légende et personne n'avait le droit de contester. Quand les cerveaux sont lavés à ce point ce n'est pas la peine de continuer de discuter.
Le patriotisme est de droite sauf peut être une exception de gauche...vous! La gauche est et restera internationaliste, même avec votre " extrême centre" !