En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Recep Tayyip Erdogan estime qu'Emmanuel Macron veut "régler ses comptes avec l'islam et les musulmans"

02.

Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"

03.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

04.

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

05.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

06.

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

07.

Hommage à Samuel Paty : Emmanuel Macron dénonce les lâches qui ont livré le professeur aux barbares mais oublie de cibler le "pas-de-vagues"

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

05.

Islamisme : la République de la complaisance

06.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
light > Culture
Enchères
Une oeuvre de Banksy parodiant Monet a été vendue 8,5 millions d'euros chez Sotheby's à Londres
il y a 10 heures 7 sec
pépites > Santé
46 millions de personnes concernées
Covid-19 : Jean Castex annonce l'instauration du couvre-feu pour 38 nouveaux départements et la Polynésie dès samedi
il y a 11 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Man Ray et la mode" : quand un photographe surréaliste magnifie les femmes... Une exposition d'une suprême élégance

il y a 12 heures 1 min
pépites > International
Réformes attendues
Liban : Saad Hariri a été officiellement désigné Premier ministre
il y a 13 heures 33 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Boualem Sansal alerte sur la guérilla islamiste qui nous menace, le recteur de la mosquée de Paris sur l’entrisme des radicaux; Bertrand cherche à s’attirer les bonnes grâces de Sarkozy, Bayrou ménage Le Maire; Le Drian organise les macronistes de gauche
il y a 14 heures 57 min
décryptage > France
Séparatisme

Les impensés de l’attentat terroriste de Conflans

il y a 16 heures 55 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : l’Allemagne investit massivement dans un plan de ventilation et la France serait bien inspirée de l’imiter

il y a 17 heures 30 min
pépite vidéo > France
"Réparer la France"
Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"
il y a 18 heures 19 min
décryptage > International
Conflit au Haut-Karabagh

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

il y a 19 heures 39 min
décryptage > Société
Islam vaincra !

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

il y a 20 heures 3 min
pépites > Politique
Calendrier électoral
François Bayrou, haut-commissaire au Plan, est favorable à un report des élections régionales
il y a 10 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Féministe pour Homme" de Noémie de Lattre : rira bien qui rira la dernière

il y a 11 heures 39 min
pépites > International
Tensions
Recep Tayyip Erdogan estime qu'Emmanuel Macron veut "régler ses comptes avec l'islam et les musulmans"
il y a 13 heures 4 min
pépite vidéo > Politique
Idéologie
Jean-Michel Blanquer : "Ce qu'on appelle l'islamo-gauchisme fait des ravages"
il y a 14 heures 21 min
décryptage > International
Campagne électorale

Election présidentielle en Côte d’Ivoire : ne pas rejouer les luttes du passé

il y a 16 heures 38 min
décryptage > Politique
A l’Ouest, rien de nouveau

Le terrorisme fait-il encore bouger les lignes chez les électeurs ?

il y a 17 heures 19 min
décryptage > High-tech
Menace incontrôlable en vue ?

Ces deepfakes de photos de (vraies) femmes nues que des bots génèrent à la chaîne

il y a 17 heures 39 min
décryptage > Société
Lutte contre le séparatisme

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

il y a 19 heures 2 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Dissolution des organisations salafistes : le temps des actes

il y a 19 heures 58 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Syndicats et patronat main dans la main pour s’opposer au gouvernement

il y a 20 heures 7 min
Conclusion de l'enquête

Collision TER-TGV près de Pau : des rongeurs sont à l'origine de l'accident

Publié le 27 juillet 2014
Un nid de rongeurs a été découvert tout près du signal défectueux. Les animaux en auraient rongé les fils électriques, entraînant l'accident ferroviaire.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un nid de rongeurs a été découvert tout près du signal défectueux. Les animaux en auraient rongé les fils électriques, entraînant l'accident ferroviaire.

On savait que l'erreur humaine était écartée, mais guère plus. Dans le cadre de la catastrophe ferroviaire survenue la semaine dernière à Denguin, près de Pau, dans les Pyrénées-Atlantiques,  les premières conclusions de l'enquête interne de la compagnie ferroviaire blanchissaient donc le conducteur. On savait donc que l'accident avait était causé par un problème de signalisation mais sans pouvoir l'expliquer. Mais ce dimanche, de nouvelles explications ont été données. 

"Les constats faits ont mis en évidence avec certitude que le sémaphore 23 a présenté pendant au moins une minute l'indication "voie libre" (feu vert) alors que la portion de voie qu'il protégeait était occupée par le TGV", indique le rapport diffusé durant le week-end par la SNCF. Selon la Direction des audits de sécurité qui a mené l'enquête, cette défaillance électrique de la borne a été causée par des rats. En effet, comme le révèle France Bleu Béarn, le rapport fait état  "de traces de rongeurs dans le centre de signalisation et la présence de nombreux fils conducteurs partiellement dénudés". Il est donc probable que ce soient les mammifères qui aient grignoté les fils électriques, engendrant un défaut d'isolement.

Pour rappel, le jeudi 17 juillet, à 17h35, le TER Pau-Bordeaux qui transportait 80 passagers percutait par l'arrière à Denguin, à 18 km au nord-ouest de Pau (Pyrénées-Atlantiques), le TGV Tarbes-Paris dans lequel avaient pris place 175 personnes. Quarante personnes ont été blessées, dont quatre gravement. Une personne restait hospitalisée en fin de semaine. Le parquet de Pau a ouvert le 18 juillet une information judiciaire pour "blessures involontaires". Douze personnes qui se trouvaient dans les deux trains ont déposé plainte et ont été entendues.

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
crobard007
- 28/07/2014 - 13:00
Ca doit être un coup de la marmotte
Vous savez, celle qui met le chocolat dans le papier. Que ne ferait-on pas à la SNCF pour ménager les syndicats !
lexxis
- 28/07/2014 - 08:39
QUELQUES QUESTIONS!
Après Brétigny, où l'on a appris qu'une équipe de contrôle pouvait parfaitement renvoyer à la suivante, la suivante à la prochaine et cette dernière encore à une autre, le soin de remplacer ou de resserrer des boulons manquants ou dévissés, la seule question qui vaille: à quand remonte le dernier contrôle du centre de signalisation?Par ailleurs comme tout électricien connaît pour les câbles le risque dû à la présence de rongeurs, quelles étaient les précautions prises pour la décourager et réparer d'urgence leurs nuisances? On s'aperçoit que la politique de de surveillance et de maintenance du réseau en est arrivée à un tel état de déliquescence que c'est maintenant la sécurité des voyageurs qui est directement en cause. L'ensemble avec des coûts qui ont tous les aspects constitutifs d'une rente (déficit + retraites) sans que cela n'interpelle en rien la conscience de nos gouvernements. Après avoir acheté la paix sociale avec nos sous, ils sont en train de la préserver avec notre sécurité...
Pourquoi-pas31
- 27/07/2014 - 17:48
Ne cherchons plus
On a trouvé les coupables : les rongeurs.
On pourrait penser que les systèmes de signalisation sont du type "à sécurité positive", c'est à dire que toute défaillance passe les feux au rouge ou provoque l'extinction totale qui correspond à un arrêt absolu par manque de signalisation, MAIS NON, cela ne marche pas comme cela.
Enfin on tient les coupables, mais le problème, c'est qu'ils sont mineurs, alors les peines seront légères et individualisées. Pour l'instant, le Procureur à demandé le port de bracelets électroniques, mais le Juge d'application des Peines pourra adapter et il s'oriente vers des travaux d'intérêt général paraît il.