En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

02.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

03.

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

04.

Communication politique : Jean Castex et Olivier Veran, perdus pour la France

05.

Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres

06.

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) confirme l’illégalité de la publication d’enregistrements de Mme Bettencourt par Mediapart

07.

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

01.

Affaire Duhamel : les inavouables secrets des bourgeois de la gauche caviar

02.

Trump banni de Twitter : « Nous, Français, ne pouvons accepter ce qui se joue en ce moment pour la liberté du monde »

03.

Trump, le plus détesté des présidents mais celui qui a fait une des politiques les plus profitables à tous les Américains

04.

Ces impensés de l’affaire Duhamel que masque son intense médiatisation

05.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

06.

Diam's bientôt de retour, Alain Chabat bientôt papy; Grand froid entre Charlène & Albert de Monaco, grand frais entre Emmanuel Macron & sa famille; Divorce imminent chez les Kardashian West; Ben Affleck se gave de doughnuts, Laura Smet prend un coach

01.

Ces impensés de l’affaire Duhamel que masque son intense médiatisation

02.

Trump banni de Twitter : « Nous, Français, ne pouvons accepter ce qui se joue en ce moment pour la liberté du monde »

03.

Affaire Olivier Duhamel : Alain Finkielkraut, ne sera plus chroniqueur de l’émission 24h Pujadas, diffusée sur LCI

04.

Affaire Duhamel : les inavouables secrets des bourgeois de la gauche caviar

05.

La grande épuration : mais pourquoi la Silicon Valley se comporte-t-elle comme si elle voulait donner raison aux complotistes à la QAnon ?

06.

Les complotistes et autres trumpistes ou Gilets jaunes radicalisés, enfants monstrueux de la déconstruction, de la cancel culture et des guérilleros de la justice sociale

ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 10 heures 19 min
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 14 heures 57 min
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 15 heures 46 min
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 16 heures 23 min
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 17 heures 1 min
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 17 heures 38 min
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 18 heures 7 min
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 18 heures 47 min
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 19 heures 8 min
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 19 heures 34 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 13 heures 18 min
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 15 heures 11 min
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 16 heures 8 min
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 16 heures 40 min
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 17 heures 15 min
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 17 heures 57 min
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 18 heures 10 min
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 19 heures 5 min
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 19 heures 14 min
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 19 heures 36 min
Coup de gueule

Réforme territoriale : "On n'est pas en train de faire du Monopoly ou jouer à Sim's City" s'emporte Aubry

Publié le 18 juillet 2014
Lors d'une conférence de presse, la maire de Lille a toutefois estimé qu'il n'était "pas trop tard" pour "réussir le quinquennat".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lors d'une conférence de presse, la maire de Lille a toutefois estimé qu'il n'était "pas trop tard" pour "réussir le quinquennat".

Martine Aubry est libre. En refusant d'entrer dans le gouvernement, la maire de Lille a conservé sa liberté de ton. Mais depuis 2012 et le début du quinquennat, elle se faisait discrète et la jouait collectif. Mais ce vendredi, lors d'une conférence de presse à Paris, la socialiste est sortie de sa réserve pour régler quelques comptes. Elle en a notamment profité pour dire tout le mal qu'elle pensait de la fusion des régions Nord-Pas-de-Calais et Picardie, prévue dans la nouvelle mouture de la réforme territoriale. 

Particulièrement virulente à l'encontre du gouvernement, la maire de Lille n'hésite plus aussi à tacler la méthode de François Hollande. Ainsi, alors que dans la nuit de jeudi à vendredi les députés ont entériné la fusion du Nord-Pas-de-Calais et de la Picardie, l'ancienne ministre s'est emportée, selon Rue 89 : "J'ai défendu chez le Premier ministre le fait que la Picardie devait rester seule le temps que l'on puisse se préparer. Et puis, mardi dernier, patatras. Je n'ai jamais vu ça, ni sur le plan républicain, ni sur le plan démocratique". Et la maire de Lille de rappeler que "la carte sortie par le président de la République nous convenait mais ne convenait pas à la Picardie".

De plus Martine Aubry, entourée de huit élus du Nord, a qualifié d'"aberration économique et sociale" la création de cette région Nord-Pas-de-Calais-Picardie. "J'entends dire que le Nord-Pas-de-Calais veut rester seul. Non. Nous voulons avoir le temps de porter une grande réforme qui ait un sens", a-t-elle déclaré. Et "ceux qui arrivent au dernier moment et nous disent qu'on regarde la Picardie de haut n'ont rien compris", a-t-elle ajouté. Avant de poursuivre particulière virulente : "On n'est pas en train de faire du Monopoly ou jouer à Sim's City. On touche aux origines de chacun". Expliquant "vouloir aller plus loin sur le fond", elle a notamment évoqué l'hypothèse d'une grande région regroupant le Nord-Pas-de-Calais, la Picardie et la Normandie".

Les attaques de celle qui est à l'origine des 35 heures ne se sont pas arrêtées en si bon chemin. Martine Aubry a ainsi assuré qu’il y "aurait moins de problèmes si depuis deux ans, il y avait eu une grande vision et une méthode". Cependant, la maire de Lille a estimé qu’il "n’était pas trop tard pour réussir le quinquennat". A voir…

 
Vu sur : lu sur Rue 89
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anguerrand
- 19/07/2014 - 15:14
Sa Majesté Martine Aubry
Pour qui se prend cette femme, ce n'est pas à elle à déterminer le contour des nouvelles régions. Du point de vue des cultures, il semble normal que le Nord- Pas de Calais soit rattaché à la Picardie, mais voilà, la Picardie vote plus à droite, alors Sa Majesté risque de perdre son trône, l'intérêt général elle s'en moque bien, ce qu'elle veut c'est garder son trône de reine du Nord.
lexxis
- 18/07/2014 - 23:09
"MOI, PRESIDENT, JE" N'A PAS LA COTE A LILLE
"Je n'ai jamais vu ça, ni sur le plan républicain, ni sur le plan démocratique". Nous non plus, ni d'ailleurs sur le plan de la justice, sur le plan de la fiscalité, sur le plan des libertés, sur plan de l'incohérence consubstantielle, ni sur le Ministre des impôts qui les fraudent, ni sur le Grades sceaux qui brandit en public les notes mêmes qui dénoncent ses propos, ni sur des tas d'autre chose encore.

Quant à une grande vision et une méthode, la Martine elle se fourre le doigt dans l'oeil et grave: elle a vu à qui elle avait à faire, quelqu'un qui est incapable tenir une décision plus de quelques jours sans immédiatement la modifier ou la retirer. Un vrai leader socialiste quoi!
jmpbea
- 18/07/2014 - 22:54
Si si ! C'est le Monopoly...
Ne passez pas par la case depart, ne touchez plus 20 000, allez directement en prison...