En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
Enquête
Collision entre un TGV et un TER dans les Pyrénées-Atlantiques : le TER s'est arrêté au signal rouge
Publié le 18 juillet 2014
Cet accident a fait 40 blessés. Ce vendredi après-midi, six personnes demeuraient hospitalisées, dont deux dans un "état sérieux", mais sans que leur pronostic vital ne soit engagé.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Cet accident a fait 40 blessés. Ce vendredi après-midi, six personnes demeuraient hospitalisées, dont deux dans un "état sérieux", mais sans que leur pronostic vital ne soit engagé.

Une terrible catastrophe ferroviaire a eu lieu ce jeudi dans les Pyrénées-Atlantiques. Un TGV avec près de 180 personnes à bord et un TER avec 70 passagers se sont percutés près de la commune de Denguin, située à une dizaine de kilomètres de Pau. Un accident qui a fait 40 blessés : six personnes étaient toujours hospitalisés ce vendredi, dont deux dans un "état sérieux". Si leur pronostic vital n'est pas engagé, elles demeurent toujours en réanimation. L'enquête judiciaire a été confiée au groupement de gendarmerie de Pau avec l'appui de la section de recherche. Et elle s'oriente principalement, comme l'a déclaré le directeur général de la SNCF, Alain Krakovitch,  vers un problème de signalisation. En effet, le signal est resté en rouge en permanence.

Lors d'un point de presse vendredi, la SNCF et Réseau ferré de France (RFF) ont tenté de retracer la chronologie de l'accident.  Ils ont ainsi indiqué qu'un premier TER avait fait état de la défaillance d'un signal permettant de garantir qu'un seul train se trouve sur cette portion de ligne comportant une seule voie. Un agent de maintenance a alors été dépêché sur place, peu avant l'arrivée du TGV. Ce train "s'est arrêté au signal, (...) au rouge car l'agent de maintenance" travaillait dessus, a expliqué Alain Krakovitch.

Le TGV a obtenu l'autorisation de passer, franchi le signal et poursuivi sa route à vitesse réduite 30 km/h. "Le TER est ensuite arrivé, il s'est arrêté quelques secondes, il est ensuite reparti et c'est là qu'on ne comprend pas ce qu'il s'est passé", a ajouté le directeur général de la SNCF, précisant qu'il "a franchi le signal à vitesse normale, c'est-à-dire 120 km/h". Interrogé sur la couleur du signal, M. Krakovitch a répondu: "On ne sait pas, il est possible que le signal soit passé au vert". Voyant le TGV, le TER a freiné, mais a percuté le TGV à 95 km/h.

Les circonstances de l'accident ne sont pas encore tout à fait établies, mais "au moment de l'accident, il y avait une intervention sur la signalisation", a confirmé ce vendredi sur RTL Frédéric Cuvillier. "Est-ce qu'il y a un lien de causalité entre les deux éléments ? (…) Il y a une enquête interne et il y aura une enquête judiciaire. Rien ne peut être exclu, mais rien ne permet de privilégier une piste (en particulier)", tempère-t-il toutefois. "Il faut que tout soit vérifié sur le champ car la loi des séries peut intervenir. Mais "l'infrastructure venait de faire l'objet d'une modernisation", poursuit-il.

L'accident de Denguin s'est produit presque un an jour pour jour après l'accident ferroviaire qui avait fait sept morts et des dizaines de blessés le 12 juillet 2013 à Brétigny-sur-Orge (Essonne). Frédéric Cuvillier a cependant écarté toute similitude entre les deux drames. Toujours sur RTL il a en effet tenu à rassurer: "Cet accident est rarissime". "Le dernier de type date d'il y a plus de 20 ans". 

Vu sur : Lu sur RTL.fr
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Après les trottinettes électriques, la prochaine mode pourrait bien être le bâton sauteur
02.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
03.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
04.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
05.
Colis piégé à Lyon : pourquoi la menace terroriste ne parviendra pas à prendre cette élection en otage
06.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
07.
Ce qui explique la nouvelle vague d'eugénisme
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
05.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Babours
- 19/07/2014 - 11:04
SNCF Révoltant !
Comment admettre que cette compagnie nationale avec autant de personnels qualifiés et bénéficiant d'autant d'avantages (primes salaires retraite) devienne aussi dangereuse dès qu'il y a une situation à risque (une voie) ?
Pour donner à tous l'envie de bien faire une seule solution, un management à la hauteur et la concurrence.
ISABLEUE
- 18/07/2014 - 16:07
Nous avons bien compris, la sncf !!
Pas de responsable, pas de coupable.. la faute à Pas de chance;..
Gravissimes ces assimilés fonctionnaires qui n'osent pas prendre de décision....

et 24 h après, les circonstances ne "sont pas encore établies".... hé bé.... Bravo les fonctionnaires, continuez encore, on vous aime un peu plus tous les jours ...