En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© REUTERS/Philippe Wojazer
Boule de cristal

Le Drian positionne François Hollande en "candidat" crédible à l'élection présidentielle de 2017

Publié le 12 juillet 2014
Le ministre de la Défense s'est aussi exprimé sur la loi de programmation militaire 2014-2019. "C'est une loi d'équilibre. Si d'aventure une des pièces de l'architecture venait à manquer, alors l'ensemble du dispositif s'effondrerait"
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le ministre de la Défense s'est aussi exprimé sur la loi de programmation militaire 2014-2019. "C'est une loi d'équilibre. Si d'aventure une des pièces de l'architecture venait à manquer, alors l'ensemble du dispositif s'effondrerait"
François Hollande "sera en situation d'être candidat" à l'élection présidentielle de 2017, estime dans un entretien au Monde daté de dimanche-lundi le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, proche du chef de l'Etat. "La détermination de François Hollande et tous les risques qu'il prend pour sortir le pays de la crise économique, pour rétablir les finances publiques et le dialogue social et dépasser les corportatismes paieront. Oui, il sera en situation d'être candidat" en 2017, ce qui est loin d'être l'avis de tous les socialistes qui regardent de très près la courbe du chômage et peut-être plus encore la courbe de popularité du président, toujours au plus bas. 
 

Hollande se présente si le chômage baisse

Jean-Yves Le Drian, qui avait plaidé pour la nomination de Manuel Valls à Matignon, estime le Premier ministre "à la fois décideur et fonceur", "les deux vertus qu'on attend d'un Premier ministre". "Il permet ainsi à François Hollande de renforcer sa présidentialité et de se concentrer sur les objectifs de rassemblement des Français", précise le ministre de la Défense, "totalement solidaire de l'action" de Manuel Valls, "sur la forme et sur le fond". "La majorité doit exister et ne peut pas être une majorité godillot, il peut y avoir des débats mais quand une décision est prise, la discipline s'impose".
 
S'agissant de la loi de programmation militaire 2014-2019, Jean-Yves Le drian n'a pas changé de cap. "Le président a décidé de sanctuariser la trajectoire financière de cette loi. Elle nécessite un gros effort puisqu'elle induira des diminutions de postes, mais elle permet à nos armées de remplir les quatre missions qui sont les leurs : la protection du territoire, la capacité d'agir en premier comme au Mali, la capacité de stabilisation dans des situations de crise comme au Liban avec la présence de la Force intérimaire des Nations unies au Liban, et enfin la dissuasion nucléaire. C'est une loi d'équilibre. Si d'aventure une des pièces de l'architecture venait à manquer, alors l'ensemble du dispositif s'effondrerait", peut-on lire sur le Monde
 
Enfin, en tant qu'ancien président de la région Bretagne, le ministre de la Défense s'est exprimé sur un éventuel rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne, grand débat sujet à polémique du côté de Nantes ces dernières semaines. "Le président a souhaité un débat sur la fusion des régions. La question des départements viendra plus tard. Je suis convaincu de la plénitude du récit historique de la Bretagne, mais la question de la Loire-Atlantique n'est pas posée dans l'immédiat" a-t-il conclu. 
Vu sur : Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

03.

Démence sénile : une nouvelle étude montre qu’il est possible d’agir même en cas d’antécédents familiaux lourds

04.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

05.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

06.

La fête est finie : les constructeurs automobiles obligés de tirer les leçons de la baisse importante de leurs ventes

07.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

01.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

05.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

03.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

04.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

05.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
boulegan
- 14/07/2014 - 15:18
ah comme la vérité est dure à entendre..
franchement nos militaires méritent mieux que ce fossoyeur du budget des armées ,à ce rythme de réduction il ne nous restera bientôt plus qu'une bande d'intermittents du spectacle paradant le 14 juillet sur des chars fleuris de carnaval ..et quelle impudeur ces gens là envisagent sans sourciller d'être reconduits en 2017 !
winnie
- 13/07/2014 - 21:45
On croit rêver !!!
l' IMPOSTEUR hollandais croit qu' il peut se représenter en 2017 et qu'il fait beaucoup pour sortir la France de la crotte .
Pour ce qui est de sortir la France de la crotte , on en doute fort et pour ce qui est de se représenter il peut toujours essayer s'il veut être humilier !
ce type ne doute de rien , il ne manque pas d'air !
gerint
- 13/07/2014 - 16:34
Quel lèche-cul !
Je suis sûr qu'il ne pense pas un mot de ce qu'il dit, qu'il est en son for intérieur en opposition avec Hollande. Sinon c'est qu'il est dingo. Je ne lui demande pas en tant que ministre de donner ses états d'âme mais au moins de ne pas mentir sans y être absolument obligé, et donc de ne pas se ridiculiser autant que les autres ministricules (en compéténce et en caractère) de cette équipe de merdeux.