En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Défense
Théâtre des opérations
Des combattants syriens djihadistes seraient présents au Karabakh, selon Emmanuel Macron
il y a 4 heures 36 min
pépites > Santé
Stratégie contre le virus
Coronavirus : la région parisienne pourrait passer en "alerte maximale" dès lundi, selon Olivier Véran
il y a 5 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Joaquin Sorolla. Lumières espagnoles" : "Petit fils de Velázquez, fils de Goya", Sorolla enfin connu et reconnu en France

il y a 6 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Laëtitia" de Jean-Xavier de Lestrade : hymne à la vie

il y a 6 heures 55 min
pépites > Défense
Chemin de la paix
Haut-Karabakh : Emmanuel Macron, Vladimir Poutine et Donald Trump appellent à un cessez-le-feu immédiat
il y a 9 heures 21 min
décryptage > Défense
Budget

L’absence de plan de relance pour la Défense est une faute

il y a 12 heures 23 min
décryptage > Economie
Chiffres

Ordre de grandeur : les retraites des fonctionnaires représentent un montant supérieur au budget de l’Education nationale

il y a 13 heures 5 min
décryptage > Economie
Effets d'aubaine

Diriger l’épargne des Français vers les PME : cette vieille lune qui exempte banques et fonds d’investissement de leurs responsabilités

il y a 14 heures 2 min
décryptage > Politique
Chronique résolument féminine

Deux brunes et une blonde lorgnent vers l’Elysée

il y a 14 heures 39 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Fortnite part à l’attaque de Google et de Apple et sonne l’heure de la révolte contre les GAFA

il y a 15 heures 32 min
light > High-tech
Mise à jour
Microsoft : une panne mondiale affecte la messagerie Outlook
il y a 4 heures 59 min
pépites > Politique
Sénatoriales
Gérard Larcher est réélu président du Sénat
il y a 5 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Cinéma "écolo" : plus écolo, tu meurs. Certains films dans la nature sont un régal, quelques uns à classer parmi les pépites (mais pas tous)

il y a 6 heures 40 min
pépites > International
Novitchok
Alexeï Navalny accuse Vladimir Poutine d'avoir commandité son empoisonnement
il y a 7 heures 52 min
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
Macron veut se débarrasser de LREM, Marine Le Pen se repositionner comme une gentille maman; Schiappa agace l’Elysée, le Covid le déboussole; Les écolos ? Des Hitler du bien pour Depardieu
il y a 11 heures 22 min
décryptage > Politique
Atteinte aux libertés

Loi Avia : retoquée en France, recyclée à Bruxelles

il y a 12 heures 42 min
décryptage > Santé
Impact de la maladie

Alzheimer est aussi un défi économique pour la société mais personne ne semble comprendre pourquoi il est essentiel de s’en préoccuper

il y a 13 heures 41 min
pépite vidéo > Politique
Les Républicains
Bruno Retailleau est favorable au passage aux 37 heures
il y a 14 heures 13 min
décryptage > Environnement
Virus des forêts

Epidémies à tous les étages : les virus qui s’attaquent aux forêts sont en nette augmentation à travers la planète

il y a 15 heures 11 min
décryptage > Politique
Nouvelles restrictions

Covid-19 : ce que le gouvernement devrait faire d’urgence pour sauver la crédibilité de la parole publique

il y a 15 heures 43 min
Polémique

Ile-de-France : Michèle Sabban quitte la vice-présidence de la région

Publié le 01 juillet 2014
Comme l'a révélé Marianne le 18 juin, la vice-présidente PS de la région avait donné des "informations inexactes" concernant le logement social dont elle a bénéficié.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Comme l'a révélé Marianne le 18 juin, la vice-présidente PS de la région avait donné des "informations inexactes" concernant le logement social dont elle a bénéficié.

Michèle Sabban est dans la tourmente. La vice-présidente de la région Ile-de-France, chargée également du personnel, de l'administration et des marchés publics, a admis dans une réunion de la mission d'information et d'évaluation sur le logement qu'elle bénéficiait d'un logement social dans le 13e arrondissement de Paris, d'une surface de 70m², pour un loyer mensuel de 1 218 € - et ce depuis dix ans. Mais ces propos, qui auraient dû rester "off", ont fait les gros titres de Marianne la semaine dernière. Empêtrée dans cette affaire, Michèle Sabban  a décidé de remettre sa délégation de vice-présidente, comme l'a annoncé ce mardi Jean-Paul Huchon, président de la région.

Michèle Sabban "m'a remis sa délégation de vice-présidente en charge du personnel, de l'administration générale et des marchés publics, ce que j'ai accepté", indique-t-il dans un communiqué relayé par Le Parisien. Selon le président de la région Ile-de-France, Michèle Sabban, qui a quitté fin juin son logement social, "a reconnu avoir donné des informations inexactes à l'ensemble des élus régionaux lors de son audition devant la Mission d'information et d'évaluation (MIE) sur le logement".

Michèle Sabban "a indiqué ce jour avoir bénéficié d'un logement appartenant au quota réservataire régional", précise-t-il. "Elle a présenté ses excuses à l'ensemble de l'exécutif régional et confirmé qu'elle quitte son logement", a ajouté Jean-Paul Huchon. 

"Il y a dix ans, "j'étais en difficulté personnelle. Je n’ai demandé aucun passe-droit", s'était défendue l'élue la semaine dernière. Michèle Sabban avait aussi avoué se sentir "blessée et heurtée" par toute cette affaire. De nombreuses personnalités politiques l'avaient critiqué l'enjoignant à quitter au plus vite son logement social.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lexxis
- 02/07/2014 - 07:52
MORALE SOCIALISTE...
Que voici dix ans, la dame qui éprouvait des difficultés personnelles ait pu accéder à un logement social, bien qu'elle ait ainsi grillé la politesse à des milliers de demandeurs inscrits depuis longtemps dans des files d'attente avec des difficultés non moins grandes, pourquoi pas? Le problème, c'est que personne n'arrivera à croire qu'une vice-présidente, voire une conseillère régionale de la plus grande région de France, n'ait pu depuis et avec les indemnités attachées à son mandat résoudre ces difficultés. Personne non plus n'arrivera à croire qu'elle était la seule à connaître le passe-droit dont elle jouissait sans vergogne et qu'il apparaît donc que la Présidence de la Région n'a pas mis en place les règles de contrôle et de bonne gouvernance qui sont en vigueur dans toute organisation sérieuse qui vit de l'argent des autres.

Ah, c'est vrai, j'oubliais, comme avec les importantes "erreurs" de Monsieur Le Guen dans sa déclaration de patrimoine, il s'agit de morale socialiste qui, on le sait, n'a rien à voir avec celle qu'on enseignait encore quand j'étais - Dieu que c'est loin - sur les bancs de l'école primaire.