En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
Sur le ring

Manuel Valls depuis Barcelone : "Il faut dire non au populisme et oui à l'Europe de progrès"

Publié le 21 mai 2014
Le Premier ministre a accordé un entretien à iTélé juste avant le meeting de ce mercredi soir dans la capitale catalane.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Premier ministre a accordé un entretien à iTélé juste avant le meeting de ce mercredi soir dans la capitale catalane.

Manuel Valls a donné une interview ce mercredi en direct de Barcelone quelques minutes avant le meeting qu'il donne sur l'Europe. Il a évoqué de nombreux sujets d'actualité. 

Son engagement lors de ces européennes ? "Je suis profondément Français, j'ai fait ce choix quand j'avais 20 ans et je crois dans la place que la France doit avoir dans la construction européenne. Je viens soutenir de nombreuses têtes d'affiche à Barcelone. Il faut une nouvelle orientation pour l'Europe et ce ne sera possible que par un vote pour Martin Schulz".

La discrétion de François Hollande dans le débat européen ?  "Le président a donné sa vision et son statut n'a rien à voir avec celui de Merkel ou de Cameron. Il a fait des efforts pour sauver l'euro et réorienter l'Europe et ils seront amplifiés si la gauche l'emporte"

La prise de parole de Nicolas Sarkozy ? "Son projet, c'est le bilan des années où la droite a gouverné en Europe. Les conservatuerus dominent aujourd'hui le Parlement. Aujourd'hui, on voit ce bilan. Il faut changer d'esprit. (...) Je ne comprend pas qu'on compare Nicolas Sarkozy et François Hollande ! Il a pris des décisions lors de sommets internationaux. Il a pris des décisions au nom de l'Europe. Il a agi".

Vote sanction ? "Je crois que nous sommes dans une autre phase. Je redoute l'abstention. Il faut aller voter, c'est essentiel. Il faut repousser les populistes et il faut faire un choix entre la droite et la gauche."

Je redoute que le FN soit en tête dimanche. Je me bats pour les valeurs universelles de l'Europe et donc que ça n'arrive pas. Mais je vois que l'Europe doit changer, elle doit être plus concrète et s'occuper des vrais problèmes des gens. Le FN n'aime pas l'Europe et n'aime pas la France : Marine Le Pen veut tout détruire, et les propos de Jean-Marie Le Pen montrent la vraie face de la famille Le Pen. La France doit se rebeller et ne pas élire les valeurs de la haine. (...) Le FN ne pèsera pas au Parlement. Sortir de l'euro, c'est affaiblir les ouvriers, les retraités et les Français en général. Il faut dire non au populisme et oui à l'Europe de progrès".

Le scepticisme des Français sur les questions européennes ? "Les Français ne sont pas sceptiques à l'égard de l'Europe mais ils ont un doute, c'est vrai et c'est normal. Je suis pour une Europe qui protège et qui fasse de la croissance, une priorité. Il faut un changement au niveau des politiques européennes pour être mieux représenté".

Leonarda ? "Cette famille n'a rien à faire en France. Elle ne reviendra pas. Nous avons besoin de fermeté sur ces sujets".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Dépenses publiques : Emmanuel Macron s’est-il définitivement converti au chiraquo-hollandisme ?

03.

Un million de personnes veulent envahir la zone 51 aux Etats-Unis

04.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

05.

Le chômage est au plus bas au Royaume-Uni depuis 1974. Comment l’expliquer dans un pays empêtré dans le Brexit ?

06.

Implants cérébraux : se dirige-t-on vers un accroissement des inégalités sans précédent dans l’histoire de l’humanité ?

07.

Vous croyez que l'Algérie a gagné par 1:0 ? Erreur : le score final est de 3:0 !

01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

03.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

04.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

05.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

06.

Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

03.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

04.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

05.

François de Rugy a démissionné

06.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Septentrionale
- 22/05/2014 - 12:49
GazValls, le regard vitreux de l'impulsif et le ring d'opérette
Sujet au coup de sang, ne sachant pas débattre et mauvais orateur trop facile d'être seul dans l'arène au milieu d'aficionados circonstanciés. En France le terrain de prédilection du petit nerveux est la répression arbitraire. Ce n'est pas très valorisant comme envergure politique.

Septentrionale
- 22/05/2014 - 11:47
GazValls le regard enfiévré et vide de l'impulsif
mots creux... raideur des muscles fessiers, lombaires, et dorsaux du mauvais petit cheval qui n'ira pas loin...la posture bloquée sans envergure alterne avec une agressivité impulsive auto-destructrice face à l'adversaire.
vangog
- 22/05/2014 - 00:37
Il devrait rester à Barcelone, Vallsito...
Il a l'air plus épanoui là-bas qu'à Paris...