En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les chirurgiens dentistes font face à une épidémie de dents cassées depuis le confinement

02.

Polémique : un lycée de Rome demande à des élèves de ne pas porter de mini-jupes pour ne pas troubler les professeurs

03.

Sophie Davant joliment au top (mais plus topless), Cyril Hanouna méchamment tapé (par la concurrence); Mylène Farmer achète plus grand, Laeticia Hallyday vend pour payer ses dettes; Lio a renoncé au sexe, Johnny Depp y reprend goût avec une jeunette

04.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

05.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

06.

Séparatisme : cachez moi cet islamisme que je ne saurais nommer

07.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

06.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

L’étude qui montre que la plus grande peur agitée pour 2022 n’est pas celle de l’insécurité

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

05.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

06.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Laïcité
Loi sur le séparatisme : pour Jean-Luc Mélenchon, "ce qui est visé, c'est l'islam"
il y a 9 heures 59 min
pépites > Politique
Lui aussi
2022 : Jean-Christophe Cambadélis est "vraiment" intéressé par la présidentielle
il y a 13 heures 17 min
pépite vidéo > France
Catastrophe
Inondations dans le Gard : deux personnes disparues et d'importants dégâts
il y a 14 heures 46 min
pépites > Politique
Il y pense en se rasant
Présidentielle : Xavier Bertrand se dit "plus déterminé que jamais"
il y a 16 heures 26 sec
pépites > International
Balance à droite
Cour suprême américaine : Donald Trump veut nommer "très rapidement" une remplaçante à Ruth Bader Ginsburg
il y a 16 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Vaincre l’ennemi intérieur

il y a 17 heures 54 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

L’impossible équation du coronavirus

il y a 18 heures 48 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment Emmanuel Macron, via ses réformes, attise la France inflammable

il y a 18 heures 50 min
décryptage > International
Mère de vertu

Patience et prudence, piliers de la réponse iranienne à l'agressivité américaine

il y a 18 heures 51 min
décryptage > International
Danger ?

Frédéric Encel : "L’usage cynique du Covid-19 par des régimes autoritaires et/ou expansionnistes et des mouvances religieuses pose problème"

il y a 18 heures 52 min
pépite vidéo > Insolite
La tour infernale
Rennes : les habitants d'un immeuble dont le bardage émet un bruit de scie circulaire vivent un enfer
il y a 12 heures 19 min
décryptage > Religion
Tribune

Séparatisme : cachez moi cet islamisme que je ne saurais nommer

il y a 14 heures 35 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Feu vert pour la construction de la mission de défense planétaire Hera ; La Nasa envisage une mission pour rechercher la vie dans les nuages de vénus en 2027
il y a 15 heures 3 min
pépites > Education
Education
Polémique : un lycée de Rome demande à des élèves de ne pas porter de mini-jupes pour ne pas troubler les professeurs
il y a 16 heures 13 min
pépites > Politique
Cote
Popularité : Macron en hausse, Castex en baisse
il y a 16 heures 58 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé
il y a 18 heures 3 min
décryptage > Défense
Bonnes feuilles

Les 100 mots de la guerre : civils, colombes et commandement

il y a 18 heures 48 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Liberté d’expression, fake news et post-vérité : un jeu de dupes

il y a 18 heures 51 min
décryptage > Europe
Négociations

Brexit : bobards pour une border !

il y a 18 heures 52 min
décryptage > High-tech
Piratage automne hiver 2020/21

Voilà les techniques les plus utilisées par les escrocs en ligne et autres pirates informatiques

il y a 18 heures 54 min
Nouveau scandale en perspective

Affaire Bygmalion : l'UMP soupçonnée de surfacturation et de conventions fictives

Publié le 15 mai 2014
Selon Libération, le parti aurait versé lors de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012 près de 20 millions d'euros à une filiale de Bygmalion, agence de communication dirigée par des proches de Jean-François Copé.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon Libération, le parti aurait versé lors de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012 près de 20 millions d'euros à une filiale de Bygmalion, agence de communication dirigée par des proches de Jean-François Copé.

L'affaire Bygmalion rebondit. Et à moins de deux semaines des élections européennes,  l'UMP se retrouve à nouveau dans la tourmente. En effet, Le Point avait accusé le parti, en février, d'avoir surfacturé l'organisation de meetings de campagne de Nicolas Sarkozy à l'agence de communication Bygmalion. Informations que Jean-François Copé avait dénoncé  en assurant notamment qu'il s'agissait "de chiffres fantaisistes et des mensonges grossiers" pour "nuire à l'image de l'UMP et de ses dirigeants". A l'époque l'hebdomadaire avançait la somme de 8 millions d'euros de surfacturation. Mais en réalité, selon Libération le montant serait plus élevé.

En effet, le quotidien, dans son édition de jeudi, assure que l'UMP a versé pendant la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012 près de 20 millions d'euros à une filiale de Bygmalion. Autre problème avancé par Libération : certains de ces événements généreusement rétribués seraient fictifs. Expliquant avoir eu accès aux factures de la filiale Event&Cie, sur la période de janvier à juin 2012, le journal met notamment en avant les 12,7 millions d'euros versés par l'UMP pour au moins 55 "conventions thématiques" sur "80 événements".

Libération évoque entre autres une "conférence sur l'accès au crédit" qui aurait eu lieu le 30 mai 2012 (soit trois semaines après la défaite de Nicolas Sarkozy à la présidentielle, ndlr), pour un coût total de 299 000 euros (incluant notamment 72 000 euros de vidéo, 66 000 euros de son et lumière et 21 000 euros de traiteur), et dont le principal intervenant aurait été, selon des factures d'Event & Cie, le député de Paris Pierre Lellouche. Or celui-ci ne s'y est pas rendu selon ses agendas et ses souvenirs.

"Je suis tout à fait étonné. En plus, le crédit n'est pas du tout mon thème de prédilection !", a-t-il réagi à Libération indiquant que le montant n'est compatible avec ses dépenses d'alors pour les législatives. "Tout ça ? Pour moi ? Le plafond des législatives n'excède pas les 45 000 euros par candidat, et l'UMP m'a donné, comme à tous les autres, 6 000 ou 7 000 euros, pas plus."

Toujours selon Libération, une conférence salle Gaveau le 14 avril 2012 aurait été facturée précisément 680 950 euros. Ou une autre le 2 mai de la même année, le jour du débat d'entre-deux-tours entre François Hollande et Nicolas Sarkozy. Consacrée à l'Europe, cette conférence aurait coûté 300 000 euros. Le quotidien cite également une "convention sur le terrorisme" à 300 000 euros, qui aurait donné lieu "à la publication d'un argumentaire de 4 pages".

Interrogé par Libération, Jérôme Lavrilleux, directeur de cabinet de Jean-François Copé, a confirmé  l'existence de "80 événements" en 2012 et un chiffre global de 19 millions d'euros versés par l'UMP à Bygmalion pour cette même année. Il affirme avoir les preuves de la tenue de ces réunions sans accepter de les fournir au quotidien, qui évoque l'hypothèse de "frais de campagne déguisés". "Il n'y a rien de nouveau, on est transparent. C'est une manoeuvre grossière de séstabilisation dans une campagne électorale. A un moment, on dit stop, stop, stop !" a confié l'entourage du président de l'UMP au Parisien. Certains ténors de l'UMP ont choisi de ne pas commenter cette informtation. Valérie Pécresse a elle donné son impression ce jeudi matin sur iTélé (à partir de la 6e minute).

L'avocat de Bygmalion, Me Patrick Maisonneuve conteste quant à lui, "toute accusation de surfacturation" et "toute rétrocommission". 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Benvoyons
- 15/05/2014 - 10:23
Ils sont amusant les journalistes de Libération, ils sont
formatés encore à l'ancienne mode du KGB dénigrement avant les élections. Dès fois que les Français auraient oublié la pourriture de la Gauche. Heureusement que toute cette pourriture va disparaître car même avec les sous du Milliardaire de Numéricables (pour ne pas avoir trop de complication avec l'Etat honnête de Caton.) Le journal Libération est mort. Le sang des pays de l'Est qui est encore chaud permet qu'il bouge encore mais pas pour longtemps.
Gilly
- 15/05/2014 - 10:21
Le problème
La journaleuse fait un article mais déclare : "Je ne peux pas le prouver".
Je ne sais pas si l'info est vraie mais le journalisme devrait se baser sur des faits vérifiés et pas sur des rumeurs.