En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
Débrouille toi !
Rythmes scolaires : Jean-Paul Delahaye démissionne, Benoît Hamon seul face à la réforme
Publié le 02 mai 2014
Ne cautionnant pas les décisions du nouveau ministre de l’Education nationale, le directeur général de l'enseignement scolaire a levé le camp, quitte à sérieusement handicaper le successeur de Vincent Peillon.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ne cautionnant pas les décisions du nouveau ministre de l’Education nationale, le directeur général de l'enseignement scolaire a levé le camp, quitte à sérieusement handicaper le successeur de Vincent Peillon.

Benoît Hamon se retrouve seul pour mettre en place ses réformes. Ne cautionnant pas les décisions du nouveau ministre de l’Education nationale, Jean-Paul Delahaye vient de démissionner. Le directeur général de l'enseignement scolaire, qui regrette vivement Vincent Peillon, avait déjà prévenu qu’il partirait avant l’été mais Benoît Hamon lui avait enjoint de rester un peu plus longtemps.

Jean-Paul Delahaye est à l’origine de la loi de refondation de l'école et de la réforme des rythmes scolaires. Il a donc refusé les aménagements annoncés par Benoît Hamon lors de son arrivée au ministère de l’Education nationale. Désormais, un décret complémentaire doit permettre aux communes d'adapter la réforme des rythmes scolaires. Ce nouveau texte sera présenté ce lundi devant les syndicats en Conseil supérieur de l'éducation. Jean-Paul Delahaye a donc préféré partir avant, handicapant franchement le successeur de Vincent Peillon. En effet, le directeur général de l'enseignement scolaire maîtrisait tous les dossiers et rouages du ministère. Il a travaillé pour Martine Aubry pendant la primaire socialiste, avec Jack Lang et enfin avec Vincent Peillon pendant près un an et demi. Les médias disent de lui qu’il était un fervent défenseur de la lutte contre les inégalités, très attentif à la réussite de tous.

Qui sera remplacera donc l'expert ? Quelques noms circulent mais rien n’est encore fixé. Benoît Hamon assure qu'il aura un ou une nouvelle directrice de l'enseignement scolaire dans les jours qui viennent. À suivre...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
02.
Quand les secrets du succès du Bon Coin intriguent Amazon et eBay
03.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
04.
Quand la SNCF se laisse déborder par ses contrôleurs
05.
Pourquoi l’envolée des cours de l’or en dit beaucoup plus sur le défaut de culture économique des marchés que sur l’état de l’économie mondiale
06.
Quand les tabloïds britanniques s’inquiètent de voir Paris livrée aux bandes pendant la fête de la musique : fantasme de no-go zones ou début de réalité ?
07.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
03.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
04.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
05.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
06.
Notre-Dame de Paris : l’incendie aurait été causé par une série de négligences
01.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
02.
Mieux que Jeanne d'Arc : Greta Thunberg voit le CO² à l'œil nu !
03.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
04.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
05.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
06.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
Commentaires (16)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ignace
- 02/05/2014 - 17:52
Il s'est taillé .... Delahaye
;;;
pierre325
- 02/05/2014 - 15:49
non il est pas seul
Il est certainement le premier a s'en foutre de la réforme. On la mie la parce que il ressemble a un piquet et qu'un piquet ça ferme ça gueule et ça fait pas de vague. Alors temps qu'il a le chèque pas de soucis.
Adi Perdu
- 02/05/2014 - 13:38
C'est juste un différent entre...
Un bolchevik trotskiste du parti ouvrier internationaliste et un bolchevik trotskiste de parti communiste internationaliste.
§
Une différence É-NOR-ME quant à la politique d'éducation de la Socialie !!!
§
Donnez-leur des armes qu'ils se battent, qu'ils règlent leurs différents comme des révolutionnaires !
§
A mourir de rire.