À Propos

Yohann Rimokh est avocat. Il est membre de l’Institut Famille & République et de l’Institut Vergennes.

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Effet incontrôlable
Attention débat piégé : pourquoi la France flirte dangereusement avec le déclenchement d’une nouvelle guerre généralisée sur la laïcité
Alors que la polémique enfle entre le Premier ministre et Jean-Louis Bianco à propos de la "nature" de la laïcité, sa stricte application pourrait bien servir à lutter également contre la résurgence du discours chrétien dans l'espace public.
22/01/2016 - 15h13
025
Coup de foudre
Mariage homosexuel : la Cour suprême des États-Unis consacre "l’amour"... et la victoire de l’émotion sur la raison
La Cour suprême américaine a légalisé vendredi 26 juin le mariage homosexuel dans l'ensemble des États-Unis.
02/07/2015 - 13h18
014
Pause prière ou pause café ?
Hausse des revendications religieuses au travail : le triple aveuglement politique que les entreprises paient cash
Selon une récente étude réalisée par Randstad et l'Office du fait religieux en entreprise (Ofre), le nombre de conflits sur la laïcité a doublé en un an dans la sphère professionnelle. Une question difficile pour les managers, qui font face à l'aveuglement des politiques.
24/04/2015 - 15h38
019
Le fantôme de la loi 1905
Islam de France, le paradoxe Valls : quand le Premier ministre établit le bon diagnostic mais n’en pousse pas la logique jusqu’au bout
En déplacement à Strasbourg, le Premier ministre a de nouveau appelé à la construction d'un islam de France. Mais la construction des mosquées, elle, n'est pas permise à cause de la stricte observance de la loi de 1905. Se pose aujourd'hui la question de sa réadaptation.
04/03/2015 - 12h10
03
Inadaptée
Pourquoi les détournements en série de la loi de 1905 sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat finiront bien par nous en imposer la réécriture
La loi de 1905 qui entérine le principe de séparation de l'Eglise et de l'Etat a longtemps apporté une réponse satisfaisante. Or depuis quelques temps, et surtout à la suite des attentats de janvier, certains élus, dont Alain Juppé et Benoist Apparu, la critiquent car elle empêche d'avoir une visibilité sur la construction de nouveaux édifices religieux et les représentants religieux qui y officient.
06/02/2015 - 12h29
012
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours