À Propos

Vincent de Bernardi est directeur de la communication et des relations institutionnelles de CCI France. Il a été auparavant directeur du service d'information du Gouvernement (SIG), directeur général du Syndicat de la Presse Quotidienne Régionale (SPQR) et conseiller dans différents cabinets ministériels. 

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nouveau clivage
Progressistes contre nationalistes : le clivage qui pourrait fragiliser la cohésion de La République En Marche
On a beaucoup dit que la victoire d’Emmanuel Macron avait fait sauter le clivage droite- gauche. Elle a surtout marginalisé ceux qui occupent ces deux côtés de l’échelle politique, les réduisant à un espace beaucoup plus étroit qu’auparavant.
07/10/2018 - 10h14
00
Contresens
Pourquoi Emmanuel Macron refuse-t-il à la Corse la transformation qu’il souhaite pour la France ?
En disant vouloir faire de la Corse, la « pointe avancée » de la France en Méditerranée, il dilue sa spécificité dans un ensemble plus vaste, s’inscrivant dans sa stratégie de leadership européen.
16/02/2018 - 07h54
02
Risque
Comment la réponse du gouvernement à la victoire des nationalistes en Corse est en train de se transformer en piège politique
Les élections territoriales en Corse ont fait naître un nouveau registre de commentaires et provoqué des réactions bien au-delà de l’île.
23/12/2017 - 10h01
03
Plébiscite
56% des chefs d’entreprises français considèrent que l’euro est la réalisation de l’Union européenne dont ils pourraient le moins se passer aujourd’hui
Le sondage Opinion Way pour la CCI France sur le rapport des dirigeants d'entreprises à l'Europe révèle également que 52% des chefs d'entreprises français considèrent qu'une véritable politique sociale est ce qui manque avant tout à l'Union européenne aujourd'hui.
31/03/2017 - 12h14
03
L'île au trésor
Pourquoi la Corse sera un enjeu de l’élection présidentielle
Alors qu'il reste moins d'un an avant l'élection présidentielle de 2017, la campagne électorale qui s'annonce dans les prochains mois ne pourra faire l'économie d'un débat politique, juridique et sociétal sur la Corse.
28/04/2016 - 08h45
02
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours