À Propos

En poste chez UBS France à Paris, Stéphanie Gibaud a joué un rôle décisif en dénonçant dès 2008 les pratiques de blanchiment de fraude fiscale en bande organisée de son entreprise. Elle reçoit le prix « Anticor » et est nominée pour le prix Sakharov en 2015. 

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bonnes feuilles

Comment - malgré les belles paroles - l’Élysée assassine les lanceurs d’alerte

Les lanceurs d’alerte défrayent l’actualité depuis une dizaine d’années. À travers des exemples concrets en France et à l’étranger, l’auteur détaille la vie d’une cinquantaine de lanceurs d’alerte et les raisons pour lesquelles les États, hommes et femmes politiques, l’institution judiciaire, l’Europe et les entreprises veulent leur peau. Extrait du livre "La traque des lanceurs d’alerte" de Stéphanie Gibaud aux éditions Max Milo (2/2).
26/12/2017 - 08h18
0 1
Bonnes feuilles

"La règle est simple : tout s’achète, surtout le silence" : pourquoi la lutte contre la fraude fiscale est une immense hypocrisie

Les lanceurs d’alerte défrayent l’actualité depuis une dizaine d’années. À travers des exemples concrets en France et à l’étranger, l’auteur détaille la vie d’une cinquantaine de lanceurs d’alerte et les raisons pour lesquelles les États, hommes et femmes politiques, l’institution judiciaire, l’Europe et les entreprises veulent leur peau. Extrait du livre "La traque des lanceurs d’alerte" de Stéphanie Gibaud aux éditions Max Milo (1/2).
25/12/2017 - 10h29
0 0
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours