À Propos

Stephan Silvestre est ingénieur en optique physique et docteur en sciences économiques. Il est professeur à la Paris School of Business, membre de la chaire des risques énergétiques.

Il est le co-auteur de Perspectives énergétiques (2013, Ellipses) et de Gaz naturel : la nouvelle donne ?(2016, PUF).

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pauvres pays riches en pétrole
L’Algérie est-elle menacée par un destin à la vénézuélienne ?
L'économiste et expert financier Omar Berkouk dans une interview donnée au magazine Jeune Afrique explique que même si "le pire n’est jamais certain" l'Algérie "s'achemine vers la pente du Venezuela" du fait de l'assèchement des réserves de change du pays. Une situation qui ne peut pas être sans conséquences sur les plans économique et politique.
08/02/2019 - 08h03
143
Changement de paradigme
Energies renouvelables, transition du parc automobile français, réduction du nucléaire : les nombreux défis qui attendent la France de l'énergie en 2019
Les défis sont nombreux et le risque de recourir à la matraque fiscale pour y répondre serait une erreur à ne pas commettre.
04/01/2019 - 08h49
12
Production
Pourquoi 2018 a été une année gâchée sur le front de l’énergie
Sur le plan des grands enjeux énergétiques, l’année 2018 a commencé par un tournant majeur, celui qu’ont pris l’Arabie Saoudite et ses alliés du Golfe vis-à-vis de l’OPEP en décidant de s’allier à la Russie pour tenter de mieux contrôler le prix du pétrole.
28/12/2018 - 08h01
40
Boum patatras
Pétrole : comme une étoile en fin de vie, l’OPEP va entrer dans sa phase supernova
Les prix du pétrole est en baisse et l'OPEP n'a plus l'influence de jadis. Les alliances supranationales devraient disparaître au profit d'alliances de circonstance, comme celle opérée entre Riyad et Moscou.
15/11/2018 - 10h27
00
Boum patatras
Pétrole : comme une étoile en fin de vie, l’OPEP va entrer dans sa phase supernova
Dans un contexte de baisse des prix du pétrole (le WTI est passé sous la barre des 60$ ce 9 novembre), il apparaît de plus en plus évident que l'OPEP n'est plus l'organisation qu'elle avait pu être, ne présentant plus qu'un tiers de la production mondiale.
13/11/2018 - 09h04
00
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours