À Propos

Rafik Smati dirige le groupe Aventers. Il a publié Vers un capitalisme féminin (avril 2010) et Eloge de la vitesse : La revanche de la génération texto (mars 2011) aux éditions Eyrolles. Il est le fondateur du mouvement politique Objectif France.

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ses Contributions
Entretien politique

Rafik Smati : "Il faut d’autant plus assumer un discours politique libéral que personne ne l’est vraiment chez nos responsables politiques"

Le président du parti politique Objectif France, Rafik Smati, estime dans un entretien à Atlantico qu'une grande partie de la richesse captée par l'État ne rend plus service au public.
28/04/2019 - 09h21
69 2
Jus de cerveau

Intelligence artificielle made in France : défis industriels ET défis politiques

C'est à Paris que Facebook a choisi d'installer son équipe de recherche dans le domaine de l'intelligence artificielle.
03/06/2015 - 08h49
0 0
Encore et encore

Objectif France : Rafik Smati, l’entrepreneur qui croyait qu’il saurait changer la France en lançant son parti

Incantatoire, dépourvue d'idées, la non campagne électorale de 2012 fut le déclencheur du mouvement politique d'Objectif France. Son but premier : que la France rayonne de nouveau à l'international en embarquant dans le train de la 3ème révolution industrielle.
15/11/2014 - 09h41
1 1
Les temps changent

Les investissements massifs des géants d’Internet dans la santé (et le contrôle de la vie) préparent-ils la nouvelle révolution industrielle ?

Google, Apple et Facebook, spécialistes de la collecte de données, s'engagent désormais sur le terrain de la santé. Alors que ces deux derniers proposaient récemment de congeler les ovocytes de leurs employées pour remettre à plus tard leurs projets de grossesse, les géants du web ont mis en marche une nouvelle révolution industrielle.
24/10/2014 - 12h10
0 1
Projet d'aven(y)r

La France et Allemagne feraient mieux de cultiver leur différence plutôt que leur ressemblance

Résignées, indignées, les jeunes générations, celles que l'on dit "Y", ne croient guère en l'action politique ordinaire. Dans son essai politique "Révolution Y", Rafik Smati trace les contours d'un projet révolutionnaire qui pourrait être porté par la jeunesse (Extrait 2/2).
18/03/2012 - 10h25
0 7
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours