À Propos

Pierre Vermeren est professeur d'histoire contemporaine à l'Université Paris 1. Normalien, il est spécialiste des sociétés maghrébines et  est membre du Laboratoire CEMAF (Centre d'études des mondes africains). Il a également vécu en Égypte et en Tunisie. Il a publié Le Maroc en 2010.

 

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ses Contributions
Progressisme partout

Comment l'uniformisation de nos sociétés vers une pensée progressiste est en train de nuire à la démocratie

Alors que la pensée "progressiste" est défendue dans de nombreux médias et gagne du terrain au sein de certaines grandes entreprises, Sciences Po vient d'annoncer la suppression de son concours d'entrée afin de parvenir à un système "plus équitable pour assurer une meilleure diversité des profils".
27/06/2019 - 08h11
9 3
Donneurs de leçons

Vers un nouvel “Ancien régime” ? Ces minorités qui contrôlent de plus en plus la vie de leurs concitoyens

Les élections européennes ont mis en lumière l'importance croissante du pouvoir de minorités sur les majorités. Mais cette vérité dépasse la sphère politique et se retrouve dans le domaine économique et culturel.
29/05/2019 - 07h46
38 12
Mobilisation

Tensions grandissantes en Algérie : Bouteflika n’est plus là, mais les généraux, si

A Alger, la police a arrêté des dizaines de manifestants ce vendredi, lors d'un rassemblement contre le général Ahmed Gaïd Salah.
26/05/2019 - 10h38
28 0
Bonnes feuilles

Du vote Front national aux Gilets jaunes, comment la gauche a aidé les couches populaires à reprendre du service

En deux générations, l'héritage gaullien a été dilapidé conduisant à une grave crise de confiance des Français envers leurs élites. Ainsi est née une révolte, dite des Gilets jaunes, qui nous renvoie aux prémices de la Révolution. Dans son ouvrage La France qui déclasse : Les gilets jaunes, une jacquerie au XXIe siècle (ed. Tallandier), Pierre Vermeren, ausculte l'échec des politiques publiques et économiques depuis la fin des années 1970. 2/2
09/05/2019 - 07h34
5 2
Bonnes feuilles

L’entre-soi des élites françaises dans la France des métropoles

En deux générations, l'héritage gaullien a été dilapidé conduisant à une grave crise de confiance des Français envers leurs élites. Ainsi est née une révolte, dite des Gilets jaunes, qui nous renvoie aux prémices de la Révolution. Dans son ouvrage "La France qui déclasse : Les gilets jaunes, une jacquerie au XXIe siècle" (ed. Tallandier), Pierre Vermeren, ausculte l'échec des politiques publiques et économiques depuis la fin des années 1970. 1/2
08/05/2019 - 12h14
2 1
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours