À Propos

Diplômé de l'école X-Mines, Philippe d'Iribarne est directeur de recherche au Cnrs, spécialisé dans la diversité des cultures politiques. Auteur de quatorze ouvrages, dont L'islam devant la démocratie (Gallimard, 2013), il a notamment travaillé pour le Secrétariat général de la présidence de la République.

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Zone de radicalisation

Quatre ans après le Bataclan, la France désemparée face à la zone grise qui sépare islam politique et terrorisme

Après les attentats du 13 novembre 2015, des signes avaient montré l'existence d'une "zone grise" composée d'organisations et d'individus qui affichaient, notamment sur Internet, leur soutien implicite aux terroristes.
13/11/2019 - 08h40
34 10
Essentialisation

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

Alors qu'une tribune publiée dans le Monde et signée par 90 personnalités demande à Emmanuel Macron "d'agir contre l'islamophobie", le climat actuel se teinte d'une recrudescence de paranoïa, dans plusieurs secteurs de la société.
16/10/2019 - 09h03
27 18
islam

Cette dénonciation frénétique de l’islamophobie qui masque si souvent un islamo-mépris qui s’ignore

Libération a publié une tribune signée par un collectif d'élus et d'acteurs associatifs. Ils ont dénoncé l'islamophobie présente à gauche et appellent les "mouvements politiques qui se réclament des valeurs progressistes" à prendre position sur la question.
07/10/2019 - 09h08
39 30
Délit de blasphème, le retour ?

Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux

La loi Avia portant sur la lutte contre les contenus haineux sur Internet comptait introduire la notion d'"islamophobie" dans la loi, avant de se rétracter.
20/06/2019 - 09h50
42 13
Illusion

Philippe d’Iribarne : "Le terme d’islamophobie vise à donner crédit à l’idée fausse selon laquelle l’Occident véhiculerait un rejet global, irrationnel et indiscriminé de tout ce qui touche à l’islam et de tous les musulmans"

Dès qu’on se donne la peine de s’intéresser aux données de fait concernant l’accueil que le monde occidental réserve à l’islam et aux musulmans, ce qu’on observe est radicalement différent de la propagande.
06/04/2019 - 12h19
34 4
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours