À Propos

Pascal Neveu est directeur de l'Institut Français de la Psychanalyse Active (IFPA) et secrétaire général du Conseil Supérieur de la Psychanalyse Active (CSDPA). Il est responsable national de la cellule de soutien psychologique au sein de l’Œuvre des Pupilles Orphelins des Sapeurs-Pompiers de France (ODP).

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Zoom thérapie

Cette étonnante (et efficace) intimité en ligne que se sont découverts psys et patients pendant ce confinement

Les consultations en ligne ou par téléphone ont permis à certains patients de plus facilement se confier à leur thérapeute.
23/05/2020 - 10h34
8 0
Imagination

Ce que signifient vraiment les rêves étrangement réalistes que nous faisons davantage depuis le début de la pandémie

En période de confinement, les rêves réalistes se multiplient. Pourquoi sont-ils d'autant plus présents en ces temps de crise sanitaire, d'isolement...? Que veulent dire nos rêves ?
20/05/2020 - 09h57
1 1
Du Canal Saint-Martin aux plages

La fatigue de la distanciation sociale n’est pas un simple caprice. Ignorer ce qui motive les Français qui se rassemblent en extérieur est totalement contre-productif

Des parisiens se sont rassemblés le long des quais et au bord du canal Saint-Martin à l'occasion du déconfinement. Leur attitude a été critiquée face aux dangers de l'épidémie de Covid-19 et aux risques de contaminations. Qu’est-ce qui motive les Français à se rassembler à l’extérieur ?
18/05/2020 - 10h58
9 3
Charge mentale

Déconfinement : un impact psychologique moins joyeux qu’il n’y paraît

Le déconfinement débute officiellement en ce lundi 11 mai. Cette journée particulière apporte son lot de joie, d’angoisse ou de nostalgie pour certains. Quelles émotions vont traverser les esprits des déconfinés et pourquoi sont-elles si différentes ?
11/05/2020 - 08h27
12 3
Consommation

Coronavirus : les consommateurs partagés entre pulsion d’achats frénétiques et instinct d’économie

Le Covid-19 modifie notre rapport à la consommation. Les consommateurs répondent à la crise de façon contradictoire. Certains économisent pour faire des achats après la crise, d'autres préfèrent dépenser pendant le confinement. Allons-nous devenir plus pragmatiques dans notre consommation ?
06/05/2020 - 10h06
11 2
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours