À Propos
Nathalie Krikorian-Duronsoy est philosophe, analyste du discours politique et des idéologies.
 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Tensions communautaires
4 ans après, qui est (encore) Charlie dans la France d'aujourd'hui ?
Ce samedi 5 janvier, l'hebdomadaire satirique a publié un numéro commémoratif dans lequel il pose ouvertement la question : "Vous êtes encore là?".
08/01/2019 - 07h21
142
3e samedi jaune
Macron ou Gilets jaunes, qui aura marqué des points ce soir dans la bataille des légitimités ?
Aujourd’hui venus de toute la France, des milliers de Gilets Jaunes ont convergé vers Paris, en route vers l’Elysée. A 10h du matin, ils sont déjà plus d’un millier sur les Champs Elysées. Chantant la Marseillaise. Ce chant de guerre des révolutionnaires de 1789 les porte. Ils avancent face aux CRS aux cris de « Macron démission! ».
08/12/2018 - 11h51
75
Convergence
Gilets Jaunes et extrémistes baptisés "casseurs" par les médias : même combat
A leur réveil dimanche matin les Français peuvent lire sur l’Arc de Triomphe ces slogans taggés à la hâte lors de la prise symbolique d’un monument non moins symbolique : « Les Gilets Jaunes triompheront », « Fin de régime », « On veut un président des pauvres ». Face à l’expression d’un tel mouvement de révolte on peut se demander si, comme l’écrivait François Furet : « la Révolution française est terminée » ?
02/12/2018 - 11h28
46
1789
Cette pratique des institutions par laquelle Emmanuel Macron renvoie les Français aux origines de la Révolution
Les gilets jaunes sont au fond une émanation sociale du macronisme politique. En supprimant les rouages institutionnels du pouvoir républicain, Emmanuel Macron renvoie les Français aux origines de la Révolution.
26/11/2018 - 09h35
31
Guerre des prénoms
Zemmour contre Sy : deux visions dépassées de la France
On aurait tort de voir dans la querelle sur les prénoms qui oppose Eric Zemmour et Hapsatou Sy, comme les médias nous y invitent, autre chose que le triste spectacle d’un conflit sans réel intérêt. Sauf à en faire un décryptage sans concession.
25/09/2018 - 11h05
00
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours