À Propos

Michel Ruimy est professeur affilié à l’ESCP, où il enseigne les principes de l’économie monétaire et les caractéristiques fondamentales des marchés de capitaux. Il a participé à de nombreux colloques à l’étranger (Maghreb, Roumanie, Russie, Abu Dhabi…) sur des problématiques notamment liées à la monnaie et aux marchés financiers. Il a également écrit un grand nombre de livres et d’articles consacrés à ces domaines.

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ses Contributions
Menace pour l'emploi

Comment les comparateurs en ligne menacent la survie de pans entiers de l’industrie des services en France

Les plateformes de comparaisons de prix apparaissent comme un atout pour les consommateurs. L'industrie des services est pourtant menacée par ce dispositif. Les marges pratiquées par ces différents services sont au coeur du problème.
19/10/2020 - 09h05
13 3
Grand écart

Les reprises en K, bonnes pour les riches, mauvaises pour les pauvres finissent bien pour tout le monde. Même en France... ?

Suite à l'impact de la crise du Covid-19, la reprise de la croissance aux Etats-Unis devrait suivre une courbe en K. Elle devrait accroître les inégalités, bénéficierait aux plus riches à court terme pour bénéficier à tout le monde sur le long terme. Ce scénario est-il envisageable pour la France ?
07/10/2020 - 09h52
7 1
Dilemme cornélien

Préférez-vous le plan de relance ou la démocratie ? Car c’est exactement la question que l’Europe va devoir trancher

En juillet dernier, les chefs d'Etat et de gouvernement européens s'accordaient autour d'un plan de relance de 750 milliards d'euros afin de surmonter la crise du Covid-19. Existe-t-il un risque de blocage par les Etats frugaux lors du vote du plan de relance ?
05/10/2020 - 09h42
10 7
Accord global

Derrière aujourd'hui, il y a demain (Proverbe Libyen)

Alors que le monde se débat avec de mauvais augures, notamment avec ceux induits par la crise sanitaire, une nouvelle satisfaisante venant de l’autre rive de la Méditerranée est passée quasiment inaperçue.
26/09/2020 - 09h15
0 0
La part du Covid, la part du reste

Plans sociaux : ce qui se cache vraiment derrière les effets d’aubaine (spoiler : pas que du cynisme)

Les plans de sauvegarde de l'emploi (PSE) se sont multipliés entre le mois de mars et le mois de juillet. Près de 45.000 postes ont été supprimés. Certains de ces plans ne seraient pas directement liés à la crise sanitaire. La pandémie du Covid-19 aurait-elle entraîné un effet d'aubaine ?
16/09/2020 - 09h01
9 0
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours