À Propos

Marc de Basquiat est fondateur de StepLine Conseil, spécialisé dans le ré-engineering des politiques publiques. Il préside l’Association pour l’Instauration d’un Revenu d’Existence. Il intervient régulièrement comme expert GenerationLibre, auteur avec le philosophe Gasparg Koenig de LIBER, un revenu de liberté pour tous.

Son site : StepLine.fr 

Diplômé de SUPELEC, d'ESCP Europe et docteur en économie de l'université d'Aix-Marseille.

 

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ses Contributions
Patate chaude
Edouard Philippe et le gouvernement au chevet de la dépense publique : mais qui bénéficie vraiment de quoi aujourd’hui en France ?
Le Premier Ministre ouvre ce lundi le séminaire du gouvernement censé préparer la mise en œuvre des annonces du Président de la République : il devra répondre à la demande de justice en termes de dépenses publiques exprimée par les gilets jaunes.
29/04/2019 - 07h53
3119
ma déclaration
Fiscalité et Grand Débat : ce que les Français ont bien compris désormais… et ce qu’ils ne maîtrisent toujours pas
L’enquête que vient de réaliser ELABE pour BFMTV est révélatrice d’une forme de maturation de la conscience politique dans le pays, mais on peine à y lire un consensus.
13/04/2019 - 13h27
51
N’en déplaise à Gerald Darmanin
Synthèse du Grand Débat : voilà à quoi pourrait ressembler une (vraie) remise à plat de la fiscalité française
Gérald Darmanin l'a déclaré au JDD, "la remise à plat de notre fiscalité est en cours, nous l'avons lancée". Il l'assure : " Faire disparaître l'ISF, instaurer la flat tax, mettre en place une taxation des Gafa, c'est révolutionner notre fiscalité". Vraiment ?
08/04/2019 - 07h15
1720
Aides sociales
Impôt sur le revenu pour tous ou remise en question de l’universalité des allocations familiales : alerte usine à gaz sur la majorité
Les marcheurs de 2017 ne cachent plus leur déception devant l’extrême prudence, voire la tentation de démagogie d’un gouvernement élu pour réformer. Derniers exemples en date : la députée LREM Amélie de Montchalin tacle la volonté du Premier ministre d’imposer des contreparties aux aides sociales et une ministre ose proposer une réforme fiscale !
25/02/2019 - 07h14
109
Logique de rabot
Cette impuissance politique que masque la volonté du gouvernement de supprimer des niches fiscales
En énonçant sa préférence pour un plafonnement sélectif des niches fiscales plutôt qu’une réforme de l’impôt sur le revenu, le ministre du budget Gérald Darmanin a raison d’être confiant : la technocratie de Bercy saura toujours ajouter une couche de complexité. A l’inverse, simplifier parait insurmontable.
07/02/2019 - 10h10
50
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours