À Propos

Jean-François Kahn est un journaliste et essayiste.

Il a été le créateur et directeur de l'hebdomadaire Marianne.

Il a apporté son soutien à François Bayrou pour la présidentielle de 2007 et 2012.

Il est l'auteur de La catastrophe du 6 mai 2012.

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Crise de la gauche

Belle alliance populaire et bis repetita ? Toutes ces raisons pour lesquelles l'échec du quinquennat est bien plus grave que la déroute personnelle de François Hollande

Si certains peuvent être tentés de réduire l'échec politique du quinquennat à la seule personne de François Hollande, c'est la gauche dans son ensemble qui en est responsable.
09/12/2016 - 13h06
049
Gauche inqualifiable

Éliminée du second tour 2017 quels que soient ses candidats : la faiblesse historique de la gauche ouvre-t-elle l’espace à une multiplication quasi sans risques des candidatures à droite ?

Les déroutes successives de la gauche ouvrent un boulevard à la droite, qui pourrait retrouver les mauvais réflexes de son histoire, tant elle a la possibilité de présenter deux candidats aujourd'hui.
28/10/2016 - 14h58
020
Surtout, ne pas tomber

Terrorisme : la France face au gouffre de l'ère de l'impuissance politique

Alors que les attentats de Nice ont donné lieu à plusieurs passes d'armes médiatiques entre opposition et gouvernement, les Français semblent ne plus vraiment croire en l'efficacité de nos représentants politiques sur le sujet de la sécurité (mais pas que).
22/07/2016 - 17h04
025
Stratégies

Pourquoi François Hollande a autant intérêt à garder Emmanuel Macron au gouvernement que le ministre de l’Economie a de raisons d’y rester (jusqu’à ce que Manuel Valls mette son grain de sel…?)

Les velléités d'indépendance d'Emmanuel Macron, qui accroissent la méfiance de François Hollande à son égard, pourraient le contraindre à la sortie. Étonnamment, ceci n'est pas dans son intérêt, ni dans celui du président.
29/04/2016 - 06h08
01
Sunlights médiatiques et alternative

Et si la surprise 2017 venait finalement du côté de François Bayrou plutôt que de celui d’Emmanuel Macron

Selon un sondage IFOP Fiducial, une candidature d'Emmanuel Macron à la présidentielle de 2017 serait encore moins porteuse pour le PS qu'une candidature de François Hollande. François Bayrou de son côté, semble le plus à même de rassembler les voix des modérés de gauche comme de droite.
18/03/2016 - 13h37
025
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours