À Propos
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bonnes feuilles

Pourquoi le catholicisme ne peut pas être considéré comme une minorité parmi d'autres

À l'échelle planétaire, et bientôt même en Occident, face aux intégrismes, la sécularisation recule. Celle-ci n'est qu'une hérésie chrétienne : empruntant à la foi "l'autonomie du temporel", qui est inconnue ailleurs, elle méconnaît l'altérité radicale de Dieu, qui révèle que la vraie liberté réside non dans la maîtrise, mais dans l'accueil et l'imitation de Celui qui se donne.C'est pourquoi le catholicisme ne peut s'installer dans un ghetto. Extrait de "Le catholicisme minoritaire ? Un oxymore à la mode" de Jean Duchesne, aux éditions Desclée de Brouwer 1/2
31/07/2016 - 10h23
0 4
Bonnes feuilles

Comment l'islam a doucement pris la place du communisme en tant que pôle critique du libéralisme post-chrétien

À l'échelle planétaire, et bientôt même en Occident, face aux intégrismes, la sécularisation recule. Celle-ci n'est qu'une hérésie chrétienne : empruntant à la foi "l'autonomie du temporel", qui est inconnue ailleurs, elle méconnaît l'altérité radicale de Dieu, qui révèle que la vraie liberté réside non dans la maîtrise, mais dans l'accueil et l'imitation de Celui qui se donne. C'est pourquoi le catholicisme ne peut s'installer dans un ghetto. Extrait de "Le catholicisme minoritaire ? Un oxymore à la mode" de Jean Duchesne, aux éditions Desclée de Brouwer 2/2
30/07/2016 - 10h03
1 4
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours