À Propos

Hervé Platel est professeur de neuropsychologie à l’université de Caen. Il fait également partie d’une unité de recherche Inserm sur les effets de la musique sur notre cerveau.

Internationalement reconnu pour ses travaux sur la neuropsychologie de la perception musicale, il a montré les réseaux cérébraux impliqués dans la perception et la mémorisation de la musique. Ses travaux permettent également de développer des méthodes musico-thérapeutiques de prise en charge chez les patients déments Alzheimer.

Il a notamment co-écrit Le cerveau musicien (De Boeck Université, 2010).

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Avancée médicale
Ces implants révolutionnaires qui permettent désormais de transformer les pensées en parole
Une équipe de chercheurs de l'Université de Californie à San Francisco a mis au point un implant cérébral afin d'aider les personnes atteintes de troubles de la parole (maladie du motoneurone, lésions cérébrales, cancer de la gorge). Les résultats de leurs travaux ont été publié dans la prestigieuse revue Nature.
02/05/2019 - 07h23
30
Please don't stop the music
Le hit parfait pour bébé vient d’être créé : les artistes résisteront-ils aux algorithmes ?
Pour plaire à votre bébé le tube parfait vient d'être créé. Bientôt différents logiciels vont produire des tubes qui peuvent séduire le grand public. Si les difficultés techniques sont moindres, la recherche du consensuel fera du mal à nos artistes.
08/02/2017 - 10h15
02
Georgia on my mind
Comment la musique permet aux personnes atteintes d’Alzheimer de retrouver la mémoire et même d’apprendre de nouvelles choses
A l'occasion de la deuxième édition de la Semaine de la mémoire, des neuro-scientifiques ont partagé leur dernière découverte : la musique a une incidence sur notre mémoire. Elle pourrait même être utilisée pour aider les patients atteints de la maladie d'Alzheimer.
24/10/2016 - 08h20
01
“Ya du soleil et des nanas”
Mais si, c’est LE tube de l’été... pourquoi finissons-nous par aimer une musique que l’on trouve initialement détestable à force de l’entendre partout ?
Une étude menée par des chercheurs du MIT met en avant le fait que les goûts en termes de musique ne serait pas innés ou biologiques mais plutôt culturels.
19/08/2016 - 11h50
00
Inception
Sensation de déjà-vu : faites-vous partie de ceux que leur cerveau trompe plus que les autres ?
Une nouvelle étude de l'université de Northumbrie a permis d'établir que des facteurs psychologiques comme le stress ou la croyance au paranormal expliqueraient l'intensité, la fréquence ou la durée du phénomène de "déjà-vu". Ressenti par 6 personnes sur 10, il serait expliqué par la complexité du processus de mémorisation.
22/05/2016 - 09h30
00
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours